Flechettes dans cible

Zones et distances

Je parlais récemment dans un article de la notion d’espace personnel. Nous avons vu que cette zone dépendait notamment de la densité de population dans laquelle l’individu avait grandi. Pour un individu vivant en France ou un autre pays qui serait comparable d’un point de vue « densité de population » et culture, la zone personnelle fait partie d’un ensemble de zones qu’il est possible de généraliser en fonction de la distance. Elles peuvent se compter sur les doigts de la main (eh oui, il y a en 4) et comme les schémas valent mieux que les longs discours…

Les différentes zones d’espace : la zone intime, la zone personnelle, la zone sociale, la zone publique

La zone intime :

Entre 15 cm et 50 cm. Parmi toutes les zones, il s’agit de la plus importante car c’est une zone que l’on considère comme notre propriété. Seules les personnes proches d’un point de vue émotionnel peuvent y être autorisées. Il pourra s’agir de sa famille, ses enfants, la personne que l’on aime, ses amis très proches ou son animal de compagnie.

La zone personnelle :

Entre 50 cm et 1,2 mètre. C’est la distance à laquelle on se tient en soirée avec des amis ou entre collègues lors du pot de la galette des Rois (toutes autres circonstances de ce type sont également acceptées comme exemple).

La zone sociale :

Entre 1,2 mètre et 3 mètre 50 cm. On se tient à cette distance lorsque l’on rencontre un étranger, le plombier car la chaudière faut des siennes ou le postier. Il peut s’agir aussi d’un nouveau collègue au travail ou de personnes que l’on ne connait pas très bien.

La zone publique :

Elle dépasse les 3m50. Il s’agit de la distance que l’on trouve confortable lorsque l’on s’adresse à un grand groupe de personne.

Pour finir, il est à noter que ces distances varient que l’on soit un homme ou une femme. En effet, elles auront tendance à se réduire pour les femmes et à l’inverse augmenter chez les hommes.

12 réponses
  1. Stéphanie
    Stéphanie dit :

    Félicitation pour votre site !! c’est une très bonne idée ?

    Suite à cet article je me pose 2 questions :
    – y a t-il des techniques /gestes à faire ou à éviter pour protéger sa zone intime ou personnelle
    – Y a t-il des codes / gestes pour entrer en douceur dans la zone intime d’une personne ?

    Merci pour vos lumières d’expert.

    Stéphanie

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Stéphanie

      Merci pour ton message. C’est très encourageant. Concernant ta première question, je vais parler dans un article cette semaine d’une différence flagrante entre les hommes et les femmes lorsqu’il s’agit de protéger sa sphère intime. Donc stay stuned ! 🙂
      En ce qui concerne la deuxième question, pour entrer en douceur dans la sphère intime d’autrui, il faut je pense surtout s’y sentir invité. Sourire, adopter une attitude non menaçante, apporter du fun à l’autre, sont déjà quelques clés pour y arriver.

      A bientôt,
      Romain

      Répondre
  2. Dorine
    Dorine dit :

    Petite réaction…
    En ce qui concerne, une première rencontre, l’espace entre les deux personnes devrait donc être plutôt lointaine, et si le courant passe, cette distance devrait diminuer au moins jusqu’à la partie sociale sinon personnelle, c’est bien ça?

    Répondre
  3. Fajr Breeze
    Fajr Breeze dit :

    Je suis d’accord avec vous à propos du dernier point. Quand je suis autour des filles, elles ont tendance à s’approcher beaucoup plus que les « Y » même si je suis dans la même catégorie chez le gars comme chez la fille.

    Entre autre, pour devenir un ami intime, il faut faire le pas sans attendre que l’autre vous attire chez lui, foncez et balader vous entre 15 cm et 1.2 m pour ne pas paraitre collant tout en préservant ton but.

    Répondre
    • Xav' Cestele
      Xav' Cestele dit :

      attention, il faut comprendre ces « sphères » en terme d’interactions, c’est à dire qu’une action engendre une réaction via la personne qui se trouve en face. laissez aussi les autres venir à vous tout en les incitant, il ne s’agit pas de leur courir après, cela aura l’effet inverse de ce que vous recherchez. pour ne pas paraître intrusif, il convient donc de respecter certains rituels d’accès à cette zone (facteurs culturels et psychologiques). il faut donc prendre en compte le contexte global de l’interaction: quels codes régissent le lieu dans lequel elle se déroule? quel milieu social? (travail, soirée pizzas entre potes, milieu plus huppé etc… une attitude valorisée dans un milieu peut être très négativement sanctionnée dans un autre). il faut ensuite s’approprier ces codes afin de créer des ouvertures. proposer à l’autre personne un autre lieu de rendez vous dans lequel vous vous sentiriez à l’aise par exemple, et dans lequel vous pourrez mettre l’autre personne à l’aise. le but est de vous mettre en position de définir le cadre de vos interactions (si vous vous adaptez trop à l’autre, vous en deviendrez banal voire invisible ou étrange, restez vous mêmes, il s’agit seulement de composer avec les autres et que l’effort soit réparti des deux cotés). en réalité, c’est plutôt simple: au travail, arriver avec le sourire et être avenant poussera déja la personne à venir vous voir. en soirée, servir un verre à quelqu’un sera une bonne méthode ne serait-ce que par l’acte d’avoir à lui donner, vous lui prendrez la main plus tard etc…bref, tout est une question de tactique, mais aussi de bienveillance de bonne humeur et d’ouverture.

      Répondre
  4. Ludo
    Ludo dit :

    super article
    je me posais une question.. .nosu avons une copine qui brise constamment la zone intime avec nous et meme avec des gens qu’elle connait a peine…
    1 qu’est ce que cela veut dire pour elle ? Pourquoi a t elle se coportement ?
    2/ comment lui faire comprendre ?
    3/ quelle atitude adopté pour les gens qui la connaisent (j’ai eu des invites chez moi qui m’ont avoué etre tres mal a l’aise avec son comportement)
    Franchement elle est sympa mais elle va trop loin.. moi perso je suis tres cool mais là elle me dérange (ma zone intime c’est pour les proches… elle n’en fait pas partie).

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Ludo,

      1) Elle peut être à l’aise d’un point de vue social et la proximité avec une personne étrangère ne la dérange pas. Certaines personnes sont aussi dîtes invasive car elles ont un fort besoin de reconnaissance. Je ne sais pas si c’est le cas ici.
      2) J’imagine que tu veux lui faire comprendre que cela dérange les personnes qu’elle approche de trop près ? Le plus simple c’est de lui parler de cette notion d’espace et l’inviter à garder ses distances pour que vos rapports s’améliorent.

      Répondre
  5. allyson
    allyson dit :

    Je cherche depuis longtemps un site ou quelque chose qui parlerait d’espace personnel … Etudiante en art, je dois shématiser une privatisation d’espace , une sorte de  » bulle  » dans laquelle je pourrait y faire rentré ceux que j’apprecie et faire comprendre au autres qu’ils n’y sont pas invités seulement voila, je n’ai pas vraiment d’idée ! ni du materiel que je vais utilisé ni de la forme souhaiter ect … please un petit coup de pouce pour me lancer 😀 🙁

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?