Comment savoir si quelqu'un est d'accord avec vous ?

Comment savoir si quelqu’un est d’accord avec vous ?

Bonjour les Décodeurs,

Il est toujours utile de savoir si la personne en face de nous partage le même avis, si elle est d’accord (ou non) avec ce que l’on dit. Pour éviter bien des conflits – ou bien encore pour se positionner correctement dans la discussion.

D’un point de vue non-verbal, différencier l’accord du désaccord est plutôt facile.

Et pour illustrer cela, comme chaque semaine, je vais m’appuyer sur une vidéo de l’actualité – une fois n’est pas coutume, ce ne sera pas une personnalité mise en avant mais la journaliste Apolline de Malherbe qui l’interviewe.

Je ne vous en dis pas plus, on se retrouve tout de suite dans la vidéo :

 

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour réduire la transcription texte de la vidéo

Bonjour, c’est Romain le Décodeur du Non-Verbal.

Dans cette vidéo aujourd’hui, j’aimerais vous expliquer comment vous pouvez facilement savoir si quelqu’un est d’accord (ou non) avec vous.

En fait, je vais surtout vous montrer comment savoir si quelqu’un n’est pas d’accord.

Et pour se faire, on va passer quelques minutes avec la journaliste de BFM TV Apolline de Malherbe (qui se trouve à droite de l’image).

Où en est la version papier de la formation express ?

Mais avant d’affûter votre oeil de Décodeur, je voulais vous donner quelques news sur la version papier de la nouvelle Formation Express.

Je vous en ai touché deux mots la semaine dernière.
Et bien la commande auprès de l’imprimeur est désormais passée et je devrais recevoir un gros gros carton dans la semaine avec tous les exemplaires.

Donc a priori vous pourrez recevoir votre manuel papier de la Formation Express la semaine prochaine. Elle est toujours gratuite, vous avez simplement les timbres à prendre à votre charge.

Et si je vous dis ça, c’est parce qu’un grand nombre d’entre vous m’a posé la question  :

“Mais Romain, tu n’as pas mon adresse ? Comment vas-tu pouvoir me l’envoyer ?“

Et effectivement,  je n’ai pas votre adresse ! Mais j’ai mis en place une page spéciale avec un formulaire de contact pour que vous puissiez réserver votre exemplaire.

Voilà c’est aussi simple que ça. Je vous en reparle en détail la semaine prochaine.

Alors ceci étant dit, revenons maintenant à notre extrait vidéo.

Observez bien la journaliste

Dans cette vidéo, Christiane Taubira (au milieu) est interrogée sur le positionnement politique d’Emmanuel Macron (à savoir : a-t-il vraiment une politique de gauche ?)

Vous allez voir que Taubira montre une grande hésitation dans sa réponse. C’est assez flagrant mais ce n’est pas ce qui va nous intéresser aujourd’hui.

J’aimerais plutôt que vous jetiez un oeil à la journaliste à droite et que vous essayiez d’identifier comment, à travers son non-verbal, elle montre son désaccord.

Je vous laisse tout de suite regarder la vidéo et on se retrouve juste après pour l’analyse complète.

La mise en avant des lèvres

Le mouvement des lèvres

Alors ce qu’il fallait observer, c’est à la fois la mise en avant des lèvres et le réflexe d’orientation de l’épaule.

Le réflexe de l’orientation de l’épaule, on en a parlé dans une précédente vidéo il y a quelques semaines. Je ne vais pas revenir dessus.

Mais surtout, ce que je voulais vous montrer aujourd’hui, c’est ce mouvement des lèvres.

Lorsqu’elles sont mises en avant de cette manière, il s’agit d’un désaccord !

Dans ses propos où elle parle de M. Macron comme un Ministre de l’ouverture, son non-verbal indique finalement qu’elle ironise ses propos. Car elle ne semble pas tout à fait d’accord avec ça.

Son non-verbal s’exprime plus fort que ses mots.

Vous aider dans votre argumentation

Et je crois que cet enseignement au niveau des lèvres est utile pour vous.

Cela peut vous aider à présenter vos arguments face à quelqu’un qui ne partage pas votre avis, à modifier votre approche ou à guider la conversation là où vous souhaitez qu’elle aille (et faire disparaître le désaccord).

Votre mission cette semaine

Ce que je vous invite à faire cette semaine, évidemment, c’est de prêter particulièrement attention aux lèvres de vos interlocuteurs et d’essayer d’y déceler ce désaccord lorsqu’il se présente. Faites-le par exemple en réunion pour savoir qui de vos collègues est pour ou contre tel ou tel élément de l’ordre du jour.

Vous allez voir que vous pouvez en apprendre beaucoup sur leur position vis à vis de tel ou tel projet.

Voilà pour cette nouvelle analyse non-verbale.

Si ce que je viens de vous expliquer vous a plu et que vous souhaitez retrouver un nouveau rendez-vous de ce type la semaine prochaine, cliquez sur le pouce bleu pour me le dire. Vraiment faites-le !

Et par la même occasion, profitez-en pour vous abonner à la chaîne Youtube.

Pour aller plus loin

Maintenant j’ai un court message pour vous si vous souhaitez aller plus loin dans votre apprentissage de la communication non-verbale.

On a parlé de lèvres aujourd’hui. C’est un élément non-verbal qui est très important à observer (et malheureusement que l’on oublie souvent).

Si vous souhaitez connaître tout ce qui se passe au niveau des lèvres, venez simplement et librement suivre la Formation Express du Décodeur du Non-Verbal en cliquant sur le lien qui se trouve sur cette vidéo. Et d’ici quelques jours, comme je vous l’ai dit, vous pourrez même recevoir cette formation en format papier ! Je serai ravi de vous l’envoyer par courrier.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui,

Je vous dis à très vite pour une prochaine vidéo :)

Ressource supplémentaire accompagnant cette vidéo :

Image de prévisualisation YouTube
2 réponses
  1. les images 2 Renata
    les images 2 Renata dit :

    Merci pour cette analyse Romain.
    A propos de « la mise en avant des lèvres »
    Je ne suis pas d’origine française et j’ai bien remarqué que les français « parlent » souvent comme cela, en faisant des gestes avec la bouche. Il suffit de couper le sont d’une vidéo et on peu deviner facilement que c’est un français qui parle.
    Je suis nouvelle sur ce blog alors je ne sais pas si tu as déjà parlé de cela, mais LE langage non verbal est bien propre à chaque « nationalité », n’est pas? ou non?
    Est ce que les canadiens, par ex. parlent aussi comme les français?
    …j’espère que ma question soit claire ;-))
    Merci Romain,
    Renata

    PS/géniale pour ton livre, merci!

    Répondre
  2. Michaliszyn Julien
    Michaliszyn Julien dit :

    Bonjour,

    Vidéo très intéressante.
    Je me posais une question : Pourquoi cette appellation « mise en avant des lèvres » ?
    En effet j’aurais tendance à penser à une moue avec cette appellation, la même que l’on voit dans les duck face.
    Or sur la vidéo, le, ou plutôt les mouvements que l’on voit sont plutôt une élévation de la lèvre inférieure (qui avance parce qu’elle « grimpe » sur le lèvre supérieure) et un abaissement du coin des lèvres.
    Ca me paraît important dans le sens ou c’est pas les même muscles faciaux qui entre en jeu et surtout, il me semble que l’interprétation que l’on peut en faire est un peu différente : dans le cas d’une moue, y a quelques étude qui tendent à montrer que ça peut être signe d’affects négatifs, voir de désaccord (surtout dans les études sur la réaction faciales de personnes face à des pubs). En revanche dans le cas d’une élévation de la lèvre inférieure avec abaissement du coin des lèvres, ça ressemble plus à un signal conversationnel exprimant la perplexité ou le doute (ma seule source sera Ekman pour le coup ^^ )
    J’attend avec hâte votre avis,

    En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma question,

    Cordialement,

    Julien michaliszyn

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?