09-28-2015-Macron-CGT-THUMBNAIL

Les signes d’agressivité – comment les repérer ?

Bonjour les Décodeurs,

On ne sait jamais quand cela arrive. Et d’ailleurs on préférerait que cela n’arrive jamais : se trouver en présence d’une personne agressive.

Dans cette nouvelle vidéo de la série 1actu1geste, je décode pour vous les signes précurseurs d’une attaque et plus généralement les gestes qui témoignent de l’agressivité d’une personne.

J’espère que ces enseignements pourront un jour vous aider à désamorcer un conflit ou tout simplement faire sonner le signal d’alerte dans votre tête et vous éviter bien des soucis.

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour réduire la transcription texte de la vidéo

Bonjour, c’est Romain le Décodeur du Non-Verbal.

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo de la série 1actu1geste.

On va passer aujourd’hui quelques minutes en compagnie d’Emmanuel Macron et d’une membre de la CGT pour parler des signes d’agressivité.

Et entre nous, le but de cette analyse, ce n’est pas de porter un jugement quelconque sur les acteurs de cette vidéo mais au contraire que mes enseignements vous aident un jour à désamorcer un conflit ou tout simplement à faire sonner ce signal d’alarme dans votre tête pour vous éviter une altercation inutile.

Le contexte de la vidéo

Alors, avant de vous passer l’extrait et que vous puissiez vous entraîner à repérer ces signes d’agressivité, une petite remise en contexte s’impose.

Il y a quelques jours, Emmanuel Macron a déclaré que le statut de la fonction publique n’était « pas adéquat », n’était « plus justifiable ». Et dans cet extrait, il est invité par une membre de la CGT à s’expliquer sur ce sujet.

Maintenant, ce que je vous invite à faire, c’est de jeter un oeil attentif sur la communication non-verbale de cette personne à gauche de l’écran et de noter dans votre tête ou sur une papier si vous en avez à disposition à côté de vous, les gestes ou les comportements qui illustrent l’agressivité.

Voilà pour la mise en bouche. C’est à vous de jouer. Je vous retrouve juste après l’extrait.

Les gestes à repérer

les sourcils relevés et les paumes des mains ouvertes.

Les paumes des mains et les sourcils

Alors au début de la vidéo, il y a ce cluster de gestes intéressants à repérer.

La personne à gauche a les sourcils relevés et les paumes des mains ouvertes.

En terme de communication non-verbale, les paumes orientées de cette manière vers le haut sont un signe universel de soumission.

Alors quand j’emploie le mot “soumission“, attention, il ne faut pas comprendre “se soumettre à la volonté de quelqu’un” mais comprendre un sentiment d’infériorité entre la personne « paumes ouvertes » et la personne envers qui ce geste est adressé.

Pour compléter cette étude en cluster, les sourcils relevés sont là pour montrer la bonne volonté de ce qu’elle raconte.

Les signaux d’agressivité

Ensuite, les signaux d’agressivité commencent à apparaître. Il s’agit d’un mécanisme de défense naturel qui s’enclenche de la part de la personne à gauche.

Émotion de colère

Tout d’abord, l’émotion de colère.

Émotion de colère, que l’on retrouve à plusieurs reprises au cours de l’extrait.

Vous pouvez noter le changement dans la position des sourcils. Tout à l’heure les sourcils étaient relevés. Maintenant les sourcils sont en oblique.

La tension du bas du visage

Vous pouvez sentir une tension qui apparaît au niveau du bas du visage. Ces deux signaux sont représentatifs de la colère.

La colère, et ça vous vous en doutez, fait partie de ces signes d’agressivité.

On voit aussi que l’index commence doucement à s’exprimer et je vais y revenir juste après.

Maintenant j’aimerais faire un point plus complet sur la suite de l’extrait.

4 réactions du système limbique

Connaissez-vous les 4 réactions du système limbique ?

Les 4 réactions limbiques sont des comportements universels (on les retrouve même chez les animaux) que l’on adopte face à une menace ou face à une situation stressante.

Il y a l’immobilité, le fait de ne pas bouger face à quelqu’un pour prendre toute la mesure de la situation.

Il y a ensuite la dissimulation, le fait de se faire le plus petit possible dans l’espoir de ne pas se faire repérer ou de limiter les dégâts.

Quand ces deux solutions ne sont plus possibles, vient tout simplement s’exprimer dans notre comportement la fuite ou ultime recourt, l’attaque.

Dans ce dernier extrait, je vais vous montrer ces différentes réactions limbiques qui s’expriment non-verbalement chez la personne à gauche.

Les mains et les bras

Tout d’abord, on voit qu’elle se recroqueville, prend peu de place dans sa communication non-verbale et elle emploie un geste barrière face à Macron.

Retenez bien que ces signes de protection dans certains cas peuvent être des précurseurs d’agressivité.

Doigt pointé

La fermeture du poing

Ensuite, l’attaque se fait sur Macron avec ce geste. Le poing est fermé, l’index pointé vers le Ministre de l’Économie. On est à deux doigts (un doigt en fait) du poing fermé  que l’on montre en cas de colère.

Dans certains contextes, le doigt pointé de cette manière est l’initiateur d’empoignades (pour ne pas dire de castagnes). L’index pointé provoque une réaction de défense chez la personne à qui il est adressé.

Macron reste zen, c’est tout à son honneur.

La fuite

Le comportement de fuite

Et enfin, dernière réaction du système limbique que l’on peut observer, le comportement de fuite.

Par ces signes d’agressivité, la membre de la CGT sait qu’elle a été trop loin et que la meilleure chose à faire (pour éviter une éventuelle représaille) est donc de fuir.

Voilà pour cette nouvelle analyse non-verbale de l’actualité. Elle était dense. J’espère que vous avez vous aussi réussi à repérer certains éléments gestuels que je viens de décrire.

Si ce que je viens de vous expliquer vous a plu et que vous souhaitez retrouver un nouveau rendez-vous de ce type la semaine prochaine, cliquez sur le pouce bleu pour me le dire.

Et par la même occasion, profitez-en pour vous abonner à la chaîne Youtube. Vous serez comme ça prévenu de la sortie des prochaines vidéos dès qu’elles seront publiées.

En fonction de l’élément analysé, il y a forcément d’autres choses que j’explique dans la Formation Express

Maintenant j’ai un court message pour vous, si vous souhaitez aller plus loin dans votre apprentissage de la communication non-verbale.

J’ai parlé dans cette vidéo des 4 réactions de défense du système limbique. J’ai peut-être été un peu rapide sur ce point.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont se manifestent ces réactions limbiques dans la gestuelle, venez simplement et librement suivre la Formation Express du Décodeur du Non-Verbal en cliquant sur le lien qui se trouve sur cette vidéo. Je serai ravi de vous y retrouver.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui,
Je vous dis à très vite pour une prochaine vidéo :)

Ressource supplémentaire accompagnant cette vidéo :
Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

1 réponse
  1. Olivier
    Olivier dit :

    Dans les équipes (en entreprise ou en association) , il est nécessaire de repérer ces signes précurseurs. Notre rôle, en tant que Manager, est d’agir rapidement afin de préserver une dynamique positive dans l’équipe. Au quotidien, J’ai effectivement besoin de décoder le langage verbal de mes collaborateurs. Lorsque je repère certains gestes annonciateurs, je peux agir en amont afin de décortiquer la situation avec la personne concernée.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?