Le Bachelor

Votre mission : repérez les microexpressions

Hello les Décodeurs,

Nous avons déjà dépassé la mi-parcours du défi de l’été. A savoir celui de publier une analyse non-verbale par semaine sur le blog. Comme je vois à travers vos commentaires ou dans les emails que vous m’envoyez que cet exercice de style vous plait, j’ai quelque chose à vous proposer pour aller encore plus loin. Voici l’idée :

Pourquoi n’inverserions-nous pas les rôles pour une fois ? 😉

C’est à dire je vous propose la vidéo et vous faites l’analyse. Sympa non ?

Si vous êtes partant, voici donc le court extrait que j’ai à vous proposer. Il s’agit de la série américaine The Bachelorette qui est un équivalent du Bachelor en France. Au moment de donner la dernière rose (ce qui élimine malheureusement un participant de l’aventure), vous allez pouvoir observer deux microexpressions assez flagrantes. Tout ce passe entre la minute 5:00 et 5:20.

Image de prévisualisation YouTube

Les microexpressions à repérer sont entre la minute 5:00 et 5:20

Quelles sont les microexpressions que vous repérez ? (il y en a deux)

Je vous laisse une semaine pour y répondre, c’est à dire jusqu’au lundi 12 août. Et puis dans le courant de la semaine qui suivra, je posterai mon analyse sur le blog pour la correction. Voilà, c’est aussi simple que ca.

Dites-moi dans les commentaires les microexpressions que vous observez.

Pour un petit rappel des différentes émotions que vous pouvez observer, vous pouvez consulter cet article.

68 réponses
    • Garutor
      Garutor dit :

      Bonjour, le regret n’est pas une micro expression universelle, il me semble que l’analyse ne prend en compte que les 7 micro expression universelles

      Répondre
  1. benjy64
    benjy64 dit :

    On voit une légère micro expression de mépris, ensuite il a un regard vague qui me fait penser à la tristesse et il lâche une énorme micro expression de dégoût.

    Répondre
  2. Elilium
    Elilium dit :

    Moi je pense que l’homme (éliminer je suppose) a deux micro-expressions mais qui montre une seule expression (vous suivez toujours ? ^^) : La colère.
    Et après, la demoiselle, la tristesse/la compation

    Répondre
  3. raggafever
    raggafever dit :

    je me permet d’apporter quelques détails, pour ceux qui on vu de la colère aucun froncement des sourcils,pour la tristesse les lèvres de l’homme ne sont pas tombantes

    Répondre
  4. Morgane
    Morgane dit :

    Premièrement le dégoût de la part de l’homme qui croit avoir perdu, celle ci, elle est inrattable! Et ensuite la tristesse de la part de la jeune fille! Voilà! (dans le courant qui suit on observé aussi la joie sur le visage de l’homme qui a gagné)

    Répondre
  5. Catherine
    Catherine dit :

    Bonjour Romain
    Le garçon n’est pas surpris, n’a pas peur, sa mimique avec la bouche semble un jeu d’intimité entre lui et la fille comme s’ils étaient de connivence, cette mimique renferme un tas de micro-expressions qu’il faudrait peut-être visionner au ralenti. La fille a l’air triste mais le cache derrière un sourire faussé. Pour moi le garçon a demandé à partir, et la fille lui obéit, à contrecoeur.

    J’ai tout faux, tant pis, j’aurais joué, et j’avoue, c’est très plaisant hihi. Merci pour ce moment.

    Répondre
  6. Julien @ Investir-Actif
    Julien @ Investir-Actif dit :

    Il reste deux participants, l’homme à la cravate bleu et l’autre. Celui qui reçoit la rose se fait éliminer. Lorsqu’elle prononce le nom de l’homme à la cravate bleue la femme se pince les lèvres et regarde légèrement vers le bas. Elle est clairement pas à l’aise. Ce n’est sans doute pas son choix mais celui de la production. N’oubliez pas que nous sommes dans une émission de télé réalité. L’expression du gagnant n’est pas de la colère ou de la tristesse comme beaucoup le croit mais plutôt fierté. Avant cette grosse expression il en a une autre, un petit sourire discret. Je l’imagine bien se dire dans sa tête (Yes ! J’ai gagné !). D’ailleurs si vous continuez plus loin dans la vidéo l’un des candidats éliminé faire part de son étonnement aux autres quand au choix de la femme. Apparemment la cravate bleue était pressenti vainqueur.

    Répondre
  7. Gwen
    Gwen dit :

    Coucou tout le monde
    Tu as eut une idée très sympa Romain, merci.
    J’ai relevé les micro expressions suivantes :
    5:03 – Mépris rapidement voilé par un sourire puis un masque neutre
    5:17 – Un dégoût très intense (s’il avait pu tourner le dos ou quitter la pièce à ce moment, il l’aurait fait)
    Dégoût auquel Madame répond par une expression légère de tristesse.
    5:24 – Le présentateur parle puis émet un mépris. Sympa…

    Plus loin si l’on a envie de poursuivre l’expérience :
    6:38 Encore le mépris.
    Il parle, son regard se perd dans le vide : il regroupe ses souvenirs, puis ressent du mépris.

    Répondre
  8. Jariten
    Jariten dit :

    Bonjour, c’est mon premier commentaire ici, alors je vais commencer par remercier Romain pour ce blog sur le non verbal! Egalement une petite présentation rapide, Eric 31ans de Lyon.
    Alors, entre 5:00 et 5:20 je vois deux micro expressions qui se suivent à peu de chose chez l’homme en retrait et une chez la bachelorette (je ne compte pas son pincement de lèvres énorme juste avant 5:00).
    A 5:02/05:03 l’homme en retrait a un léger sourire, et acquiesce de la tête, j’ai en tête deux solutions, et la suite en validera une plus que l’autre. Soit il est d’accord, simplement, et en beau joueur il reconnait que le candidat choisi est « meilleur » que lui, soit ce choix là était prévisible pour lui, à cause d’événements intervenus précédemment dans le programme, dont nous n’avons pas connaissance là, mais qui poussaient à penser que ce choix était le plus probable. A 05:17 l’homme en retrait à une expression extrêmement marqué de dégoût/mépris en regardant la bachelorette, et, j’ai dans l’idée qu’il n’est plus question du choix présent mais d’événements passés qu’il s’est remémorés (05:15/05:16 son regard indique un appel à sa mémoire), ce dégoût/mépris s’adresse pour moi bien à la bachelorette, mais pas en raison de son choix. Un peu plus loin, la bachelorette valide ca (pour moi toujours hein j’ai pas la science infuse, suis même plutôt débutant dans l’exercice) j’ai d’abord pris ca pour un signe de colère ou de tristesse mais ca ne colle pas avec les signes du front/des sourcils, en regardant de nouveau la vidéo, et en stoppant l’image à 05:19 je vois plutôt une gêne dans le mouvement du menton, et je pense qu’elle est gênée par la situation, ou, par une situation antérieur qui a menée à ce choix.

    Pour conclure, je dirais que dans les épisodes précédents, un truc c’est passé entre ces deux là, qui fait qu’elle ne pouvait pas le choisir, que c’était évident pour lui (sourire + acquiescement) que le truc en question génère du dégoût chez lui, et une gêne chez elle.
    Encore une fois, suis un peu tout neuf, même si un défaut de compréhension naturelle des émotions m’a contraint a me créer une sorte de « dictionnaire » des émotions dans la tête (j’ai découvert ca récemment au cours d’un dépistage de troubles autistiques.) donc je compte sur votre indulgence.

    De nouveau, merci pour ce blog et ces vidéos.

    Eric

    Répondre
  9. ben
    ben dit :

    Bonjour,
    Moi je pense qu’il y a d’abord du mépris chez l’homme, ensuite de la tristesse chez la femme, enfin du dégoût de nouveau chez l’homme.
    Cependant, le dégoût est ici tellement flagrant, que je me demande si c’est bien une micro-expression – qui n’est censé durée quelques fractions de seconde.
    Si c’est pas ça, désolé mais je ne suis qu’un débutant. A+

    Répondre
  10. LOMBART
    LOMBART dit :

    La première est : un côté de la bouche est tiré vers l’extérieur (je trouve plus le nom) et le deuxième, le dédain/dégoût
    Paulo

    Répondre
  11. Renaud
    Renaud dit :

    Bien le bonjour, je participe rarement, mais l’idée me plait. Il me semble de manière fort certaine que la première micro expression est du mépris lorsqu’elle appelle son concurrent. Puis il montre ostensiblement son dégout.

    Répondre
  12. Sacha
    Sacha dit :

    au début le mépris (soit envers la fille ou soit envers le gars choisit à sa place) puis le dégout (surement du fait qu’il est éliminé) enfin je crois.

    Répondre
  13. Jariten
    Jariten dit :

    Arf, je suis le seul à penser que le sourire est sincère, qu’il vient en validation de ce qui est en train de se passer, un peu comme un « je le savais! » ? Du coup je me dis que je suis peut être dans les choux. Pourtant, j’ai l’impression que la caméra est trompeuse, j’avais remarqué au premier visionnage une asymétrie qui indiquerait que l’émotion est fabriquée, et en regardant de nouveau (et encore là) , j’ai le sentiment que c’est plus un problème de caméra et que la symétrie est parfaite. De plus, sur ce sourire, les muscles autour du nez on tendance a aller vers l’extérieur, à s’aplatir alors que sur un dégoût ou mépris, ils auront tendance à se plisser vers le haut, faisant ainsi un pli juste au dessus du nez, entre les deux yeux, Qu’est ce qui vous fait dire qu’il s’agit de mépris, je suis intéressé par le « pourquoi ».

    Répondre
  14. Laure
    Laure dit :

    J’en vois trois en fait :
    A 5″00 la fille fait la bouche en huître, je crois me souvenir qu’elle doit se retenir de dire ce qui la gêne, maitriser ce qu’elle dit.
    A 5″17, l’homme affiche une micro expression de degout, le nez se fronce, la bouche se releve au niveau de la levre superieure sans s’affiner comme dans la colere.
    Juste apres, la fille semble avoir une micro expression de tristesse, avec le menton qui remonte.

    Répondre
  15. Marion
    Marion dit :

    On voit au début de l’extrait que le candidat qui a perdu esquisse un sourire de politesse pour tenter de cacher son mépris. Plus tard, lorsqu’il regarde la femme, il affiche une énorme micro expression de dégoût.

    Répondre
  16. Jariten
    Jariten dit :

    Tiens c’est marrant, je viens de me re-regarder le premier épisode de « Lie to me », série sur laquelle Paul Ekman est consultant, et on croirait que cet épisode a été écrit pour comprendre cet extrait, le dégoût/mépris, la symétrie, et la gêne (muscle mentonnier), ainsi que la recherche dans les souvenirs avec les yeux « hors champs », tout y est… Je sais pas si c’est fait exprès par Romain, mais ca m’a frappé ^^

    Répondre
  17. Goss
    Goss dit :

    @5:03 Le Mépris : Il n’aime pas ce qu’il voit, et se pense supérieur à celui qui vient de récolter la Rose.
    @5:17 Le dégoût : C’est une théorie mais je ne pense pas qu’elle soit vrai, il sent du dégoût envers la fille ? Peut-être plutôt envers son élimination.
    @5:19 La Honte : J’aurai dit Tristesse mais là y a la « bosse » du menton impliquée.

    Répondre
  18. Wilson
    Wilson dit :

    Je pense que la 1ere micro expression est la colère qu’il essaye de dissimuler avec un sourire forcé, puis la plus facile bien sur est le dégout.

    Répondre
  19. Patrick
    Patrick dit :

    Bon c’est un peu complique je ne suis pas un pro mais je peux dire que les micro demangaisons au niveau de la bouche sont frequentes il ya ce geste que le pretendant si je peux dire ca en cravate grise repete souvent c’est la tete prise par la gravite.Ce qui a attire mon attention c’est qu’au depart celui qui devait partir paraissait le plus a l’aise,d’ailleurs il a ete le seul a ne pas se croiser les mains sur l’organe sexuel un geste qui traduit une certaine vulnerabilite d’apres moi.il ya beaucoup a dire mais je ne peux pas non plus ecrire un journal.
    on peut carrement dire que la jeune femme a regrette de ne pas choisir le monsieur qui de vait partir ca s’explique par deux gestes,d’abord lors de l’entrevue la tete penchee sur la gauche et l’oriculaire dans la bouche traduit la puerilite d’un de ses choix,ensuite ses larmes qui sont plus evidentes .Pour finir la petite grimace faite par le partant est un jugement d’un ou des choix de la jeune femme et la jeune femme a son tour se frottait lors de l’entrevue le bras droit avec la main gauche une gestuelle qui traduit un besoin de reconfort par rapport a un choix qui l’aurait pu eviter de voir celui qu’elle n’avait pas envie de voir paritr s’en aller
    Merci Romain il ya trop a dire .
    j’attends des critiques et la correction.

    Répondre
  20. Eric MICHEL
    Eric MICHEL dit :

    Au départ, le candidat semble stoïque, impassible mais lorsqu’il comprend qu’il est éliminé sa tête part légèrement en arrière comme si il encaissait un uppercut. De plus il baisse légèrement la tête et ses paupières mettent beaucoup de temps à se rouvrir.
    Ensuite, il semble se ressaisir mais ses épaules restent tombantes, ses lèvres pincées.
    Finalement il redresse la tête mais la bouche reste de travers.
    Son expression part vers un mélange de dégoût et de colère contenue : plissement des sourcils, nez retroussé, bouche haute en son milieu et tombante aux commissures…
    Son interlocutrice semble décoder le message car elle commence à pincer ses lèvres dans une sorte de crispation qui se termine en une sorte de déception…

    Répondre
  21. ben
    ben dit :

    A priori je vois a 5.02-5.05 une tête baissé volontairement(je le savais) suivi d’un sourire masquer signe de mépris pour avoir choisi l’autre concurrent puis un masque de visage neutre (il garde la tête froide) ,et il a clignoter des yeux ça veut dire qu’il ne veux pas voir la bachelorette donner la fleur à son concurrent.A 5.17-5.20 d’abord il y’a du dégoût (tu n’a pas fait le bon choix),puis elle lui exprime sa tristesse (désolé il y’avait un choix à faire à faire).

    Répondre
  22. Lucien
    Lucien dit :

    A 5:03, il fait un légé sourire suivi d’un baissement de la tête et ferme les yeux, comme s’il voulait se dire,  » je le savais » avec une pointe de mesquinerie. A 5:18, une micro-expression se perçoit à peine, il fait une méga-expression pour montrer son mécontentement mais comme cette expression dure plus d’une milliseconde, il se pourrait qu’il l’ait fait volontairement pour que la nana le voit (ils se regardent mutuellement) Après que la nana l’ait vu faire sa grimace, elle hausse les lèvres inférieures et le menton, et montre qu’elle est mal allaise face à sa décision.(sentiment de peine). 5:31, visage de la nana, peine et tristesse. Y a d’autre chose à dire mais je m’arrêterais là.

    Répondre
  23. Bapt
    Bapt dit :

    Bonjour,
    C’est vrais qu’on vois très bien les deux microexpressions, on peut voir vers 5:01 le mépris de la personne quand elle décide de choisir son voisin est je dirait même un peut de honte quand t-il a baisser la tête et pour la second on peut voir le dégout vers 5:12

    Répondre
    • Catherine
      Catherine dit :

      5.15 et 5.18 mépris (satisfaction également lol, je persiste il sait qu’il va gagner) et le nez trémoussé, ses narines le démangent ? peut-être un signe d’excitation sexuelle ? il a aussi les pupilles dilatées non ? en grand écran ça le fait ! il éprouve du plaisir le jeune homme !
      hihi

      Répondre
  24. Hilda
    Hilda dit :

    Bonjour à tous.
    Tout d’abord, merci à Romain pour ce partage de connaissances et j’aime l’idée de cet exercice ! Ceci est mon premier commentaire, alors merci pour votre indulgence…

    Les deux micro expressions que j’ai observé sont le mépris puis la colère.
    À la 5ème minute, la décision tombe.
    5.03 : le mouvement de tête peut signifier un soupçon de fairplay face au jeu mais qui ne dure pas longtemps puisqu’il est suivi d’une micro expression de mépris.
    5.03/04 : sourire furtif agressif ?
    5.18 : colère. Ridules du nez; concentration vers le milieu du visage ; plissure dans la zone entre le front et celle du nez ; la bouche est en dissymétrie et, d’après mes lectures, ce sont les dissymétries de la bouche qui donne une coloration plus précise à l’expression de la colère et particulièrement lorsque le côté droit est plus relevé (P.Turchet).
    Cela dit, sa bouche reste fermée. Est-ce une volonté d’autocontrôle ?
    Autre point sur 5.18 : j’ai l’impression que l’on voit le blanc de l’œil droit ce qui corroborerai le sentiment négatif face à cette décision ?
    Par cette micro expression, qu’il confie à la jeune femme, on pourrait se dire qu’il considérait sincèrement le chemin que prenait leur « relation » + états négatifs précédents : 3.50 et 4.13.
    Comme Eric – Jariten, j’évoquerai des évènements où une situation a accéléré le choix de la jeune femme mais qu’il n’a peut être pas encore saisit. D’ailleurs, 7.07 : micro caresse sur le front vers le côté droit, il se concentre et est dans une réflexion active pour trouver la raison de ce choix ?

    Répondre
  25. THELLIER Florian
    THELLIER Florian dit :

    Du mépris à 5:03 et du dégoût à 5:17 pour le perdant, qui d’ailleurs montre quelques signes de ce qui semble être de la colère contenu dans son pincement de lèvre suivit d’une moue de sa bouche à deux reprises.
    Une légère tristesse à 5:19 pour la fille.

    En conclusion je ne vois réellement que trois micro-expressions.

    Répondre
  26. Alex
    Alex dit :

    On remarque à 5:03 une grosse déception sur le visage sur le visage de l’homme éliminé. Il semble victime d’une situation à laquelle il ne s’attendait pas du tout. Il paraît déçu et surpris de la décision de la Bachelorette.
    Puis à 5:17 on dénote l’incompréhension sur son visage mais cette fois interrogatrice, il ne comprend pas son élimination. Son regard semble dire : » qu’est ce que tu m’as fais là? Pourquoi lui ? »

    Répondre
  27. Hilda
    Hilda dit :

    Bonjour à tous.
    Tout d’abord, merci à Romain pour ce partage de connaissances et j’aime l’idée de cet exercice !

    Les deux micro expressions que j’ai observé sont le mépris puis la colère.
    À la 5ème minute, la décision tombe.
    5.03 : le mouvement de tête peut signifier un soupçon de fairplay face au jeu mais qui ne dure pas longtemps puisqu’il est suivi d’une micro expression de mépris.
    5.03/04 : sourire furtif agressif ?
    5.18 : colère. Ridules du nez; concentration vers le milieu du visage ; plissure dans la zone entre le front et celle du nez ; la bouche est en dissymétrie et, d’après mes lectures, ce sont les dissymétries de la bouche qui donne une coloration plus précise à l’expression de la colère et particulièrement lorsque le côté droit est plus relevé (P.Turchet).
    Cela dit, sa bouche reste fermée. Est-ce une volonté d’autocontrôle ?
    Autre point sur 5.18 : j’ai l’impression que l’on voit le blanc de l’œil droit ce qui corroborerai le sentiment négatif face à cette décision ?
    Par cette micro expression, qu’il confie à la jeune femme, on pourrait se dire qu’il considérait sincèrement le chemin que prenait leur « relation » + états négatifs précédents : 3.50 et 4.13.
    Comme Eric – Jariten, j’évoquerai des évènements remémorés où une situation a accéléré le choix de la jeune femme mais qu’il n’a peut être pas encore saisit. D’ailleurs, 7.07 : micro caresse sur le front vers le côté droit, il se concentre et est dans une réflexion active pour trouver la raison de ce choix ?

    Répondre
  28. tréponème pâle
    tréponème pâle dit :

    La première micro-expressin, c’est le mépris. Pour la 2e, ça ressemble à du dégout, mais dans le dégout, les lèvres ne sont pas sérées, alors qu’elles le sont dans la colère, donc je dirais un mélange entre du dégout et de la colère.

    Répondre
  29. Halina
    Halina dit :

    Bonjour Romain,
    je vois en premier de la colère (faisant suite à l’angoisse de l’attente) : mâchoires serrées, regard fixe, puis du dégoût (grimace).

    bonne continuation et encore merci pour ton blog enrichissant

    Répondre
  30. koloor
    koloor dit :

    Je s tout d’abord les lèvres pincés qui exprime que la femme aurait voulu garder le gars puis une micro expression de tristesse et une micro expression de dégoût de l’homme

    Répondre
  31. Max
    Max dit :

    Mais en regardant de plus près on observe du mépris dès l’annonce de la jeune femme qui d’ailleurs est triste pour le gars après le verdict donc on comprend mieux pas la suite les expression de dégout et de colère.

    ps: j’aime bien se genre d’exercice je les trouve assez fascinant

    Répondre
  32. Rossler
    Rossler dit :

    Bonjour ! Pour les 2 micro-expressions de l’extrait du 4 aout, je dirais colère pour le jeune homme qui perd et tristesse juste après pour la jeune femme qui remet la rose.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?