Qu'est-ce que le langage non-verbal ?

Qu’est-ce que le langage non-verbal ?

Quand on parle de communication, on pense souvent en premier lieu d’elle : c’est la façon de s’exprimer.

On pense aux mots qui sont employés, aux tournures de phrases.

Alors oui, tout ceci, c’est de la communication, mais ça ne se limite pas qu’à cela.

La communication passe aussi par ce que l’on appelle le langage non-verbal.

Le langage non-verbal, c’est quoi ?

C’est le moyen dont s’exprime notre corps, nos gestes pour communiquer.

Cela peut paraître étonnant dis comme ça mais c’est la vérité, il est possible de comprendre un grand nombre de choses sur votre interlocuteur en observant simplement son langage non-verbal.

D’ailleurs, chez nos copains les animaux, la communication se fait essentiellement de manière non-verbale et ils arrivent à communiquer entre eux, et même vous le savez si vous avez un animal de compagnie à la maison, ils arrivent à communiquer avec vous.

Revenons à nos moutons et au langage non-verbal.

Lorsque vous commencez à l’observer chez vos interlocuteurs, à regarder les gestes, les postures, les expressions faciales, vous allez très vite remarquer que les gestes, le langage non-verbal donc, peut se classer en 3 catégories bien distinctes.

C’est ce que je souhaite vous présenter dans cet article car il est important de bien en saisir les subtilités.

Qu'est-ce que le langage non-verbal ?

1) Le langage non-verbal de survie

J’aimerais tout d’abord vous présenter le langage non-verbal de survie.

C’est un peu mon préféré, mon chouchou. D’ailleurs 95% de ce que vous lisez sur le blog tourne autour du langage non-verbal de survie.

Pourquoi ? Parce c’est ce langage non-verbal universel, il est utilisé partout sur la planète.

C’est celui que vos interlocuteurs ne contrôlent pas et qui montrent en temps réel exactement ce qu’ils ressentent, leurs intentions.

Il est donc pour la plupart du temps authentique.

Par exemple : le simple fait de croiser les bras peut signaler votre inconfort (attention ce n’est pas toujours le cas), orienter son corps vers une source de bien-être, s’écarter d’une source d’inconfort, l’expression faciale de la joie quand on reçoit un compliment.

Ce langage non-verbal de survie est en quelque sorte inné et/ou appris depuis notre plus tendre enfance.

2) Le langage non-verbal mimétique

On pourrait appeler ça aussi le langage non-verbal culturel.

Il s’agit de ces gestes qui varient selon les cultures, les pays.

Ce langage non-verbal mimétique porte aussi le nom de gestes emblèmes car ils ont pour but de symboliser, de représenter quelque chose.

Très souvent ce langage non-verbal s’observe au niveau des mains.

Vous ne symboliserez par exemple pas le chiffre 2 de la même manière en France qu’en Grande-Bretagne (petite référence à la scène mythique d’Inglorious Bastard).

Pour finir, j’aimerais vous présenter la 3ème catégorie.

3) Le langage non-verbal & co-verbal

Il s’agit des gestes qui viennent accompagner les mots, la parole.

Ce sont ces gestes sur lesquels je me focalise dans mes formations de prise de parole en public.

Par exemple, vous allez pouvoir claquer des doigts en l’air pour symboliser ou mettre en exergue la rapidité de vos propos.

Ce geste se trouve être du non-verbal co-verbal.

A travers ces 3 catégories, vous voyez qu’on ne peut pas passer à côté du langage non-verbal.

Et si vous désirez améliorer vos compétences dans ce domaine, il est très important de savoir les différencier dès le départ.

Comment décoder le langage non-verbal ?

Pour terminer cet article, je vous invite simplement à vous amuser à observer les gestes des gens autour de vous, leurs expressions faciales, etc. et de les classer dans l’une des 3 catégories que je viens de décrire. Est-ce que ce geste se trouve dans :

  • Geste inné, comportement de survie ?
  • Geste emblème – culturel appris par mimétisme ?
  • Geste co-verbal – des gestes qui accompagne les mots ?

Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures non-verbales,

Romain

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] présentent un défi unique à utiliser et à comprendre la communication non verbale. Décoder le langage du non verbal, c’est-à-dire, les gestes et les sons similaires peuvent aider à  transmettre diverses […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?