Cigarette qui se consumme

Quand fumer dévoile notre attitude

Si une personne a une attitude positive ou négative à l’égard d’une situation, il est possible de le savoir en regardant la direction vers laquelle est expirée la fumée : soit vers le haut soit vers le bas. Une personne qui se sent supérieure, dans un état positif ou de confiance sur ce qu’elle voit ou entend aura tendance à souffler la fumée vers le haut. Inversement, une personne prise dans un contexte négatif expirera la fumée vers le bas la plupart du temps. Souffler vers le bas et en coin de bouche indique une attitude encore plus négative.

Dans les films, les chefs de gang sont généralement présentés comme des hommes durs et agressifs qui, quand ils fument, inclinent la tête en arrière et envoient leur fumée vers le plafond pour démontrer leur supériorité sur le reste du le gang. En revanche, Humphrey Bogart était souvent présenté comme un gangster qui tenait sa cigarette inversée dans sa main. Il soufflait la fumée vers le bas à partir du coin de sa bouche comme s’il planifiait une évasion ou autres activités sournoises.

Image de prévisualisation YouTube

Une corrélation semble également exister entre les sentiments positifs ou négatifs d’une personne et la vitesse à laquelle elle exhale la fumée. Plus rapidement la fumée sera expirée vers le haut, plus l’état de supériorité ou de confiance est fort ; à l’inverse, plus vite elle est soufflée vers le bas, plus la personne ressent des sentiments négatifs.

Cette constatation ravira les joueurs de pokers. Il n’est pas rare qu’autour de la table de jeu, on retrouve un épais nuage de fumée au-dessus des joueurs. Jeu à l’atmosphère tendue, les cigarettes s’enchainent à un rythme effréné. Au-delà de l’impact négatif sur la santé, vous pouvez utiliser les deux remarques précédentes pour améliorer vos chances de remporter la manche.

Poker et cigarettes

Si un joueur possède une bonne main (état de confiance), il est susceptible de souffler sa fumée vers le haut, alors qu’une main faible lui fera probablement souffler vers le bas. Tandis que certains joueurs restent de marbre lorsqu’ils jouent pour ne pas montrer de signaux aux autres joueurs, d’autres adoptent une attitude trompeuse ou bluffent pour laisser les autres joueurs dans un faux sentiment de sécurité. Pas facile de s’y retrouver mais prenons un exemple pour déjouer ces stratagèmes.

Si, par exemple, un joueur de poker reçoit une très bonne main et veut bluffer les autres joueurs, il pourrait jeter les cartes face cachée sur la table avec un air de dégoût et croiser également les bras indiquant une main faible. Mais alors qu’il se repose tranquillement en arrière et tire sur sa cigarette, il souffle la fumée vers le haut. Et puis il joint ses mains du bout des doigts (confiance). Il serait imprudent pour les autres joueurs de parier car ils seraient sans doute battus.

Ceci prouve que les accessoires telle que la cigarette sont une extension de notre corps et de ces mouvements. Savoir les observer vous permettra également de décrypter certaines attitudes.

7 réponses
  1. Marine Matisse
    Marine Matisse dit :

    C’est étrange … Parce que quand j’y repense, je souffle tout le temps ma fumée vers le côté et souvent vers le bas, alors que je ne ressens aucun sentiment négatif …
    Comment expliquer ça ?

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?