non-verbal de fuite

[VIDEO] Prise en sandwich – Non-Verbal de Fuite – 1actu1geste #15

Vous êtes-vous déjà retrouvé en compagnie de quelqu’un où votre seule pensée était de … fuir ?

Si oui, vous compatirez très certainement avec la chanteuse Romane Serda qui, dans cet extrait vidéo, fût prise en sandwich dans une querelle polémique. Je vous laisse découvrir l’analyse non-verbale dans cette nouvelle vidéo. D’ailleurs à la fin, je vous annonce une bonne nouvelle.

Si vous êtes fan de décodage des émotions et des microexpressions, cela devrait vous plaire.

Cliquez ici pour lire la transcription de la vidéo

Prise en sandwich – Non-Verbal de Fuite

Bonjour, c’est Romain le Décodeur du Non-Verbal,

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle analyse non-verbale de l’actualité.

Alors je dis actualité, ce n’est pas tout à fait vrai parce qu’aujourd’hui, j’ai décidé de piocher une vidéo dans mes archives et qui met en scène Jean-Pierre Foucault, le journaliste Gérard de Villiers et la chanteuse Romane Serda dans une scène légèrement polémique.

Alors le contexte, il est simple, il est le suivant – le journaliste Gérard de Villiers sur la gauche se rappelle au bon souvenir d’une rumeur qu’il avait lancée sur la chanteuse Sheila et je vous invite à regarder le langage corporel des 3 personnages (donc Gérard de Villiers, Romane Sera et Jean-Pierre Foucault sur la droite)

Avant de faire l’analyse, je vais comme d’habitude vous passer l’extrait pour que vous puissiez affûter vos talents de Décodeur, je ferai ensuite l’analyse et la fin de cette vidéo, j’ai aussi une surprise pour vous si vous vous intéressez aux émotions et aux microexpressions.

On se retrouve tout de suite après pour l’analyse et la surprise

Voilà pour l’extrait : je vous propose de se focaliser sur les éléments les plus intéressants et flagrants de cette scène.

Commençons tout d’abord par la chanteuse Romane Serda. Vous avez du remarquer que pendant ce court extrait, elle ne prononce aucun

mot. Et pourtant son langage corporel va parler extrêmement fort. J’attire notamment votre attention sur la distance qu’elle prend avec le journaliste Gérard de Villiers. C’est assez flagrant que ce dernier représente pour elle une source d’inconfort.

Et ça c’est une leçon que vous devez retenir.

On a tendance, en tant qu’être humain et de part l’activité de survie de notre système limbique, à prendre de la distance avec les éléments perturbateurs autour de nous, à prendre de la distance avec les situations qui nous dérangent. C’est ce qui se passe ici avec Romane Serda.

Ensuite si on fait une analyse en cluster, on verra plus loin qu’elle fuit du regard, qu’elle baisse la tête. Ce qui illustre toute sa gêne d’être à côté du journaliste, clairement elle aimerait être ailleurs.

Maintenant , si on prend Jean-Pierre Foucault, il est quant à lui dans un mode que l’on pourrait qualifier d’attaque. Son langage corporel est ici en congruence avec avec ses paroles. D’une part il prend de la place avec sa communication non-verbale, avec son torse, hein  il est bien présent.

D’ailleurs à ce moment là de l’extrait, je vous le repasse, vous allez voir qu’il se redresse. Il montre une attitude dominante  vis-à-vis du journaliste. Et il y aura d’ailleurs plus loin d’autres indices d’attaque notamment lorsque le journaliste dit

« je vous vois venir en professeur de morale »

Et là hop Jean-Pierre Foucault va s’approcher à nouveau. Maintenant je vous propose d’avancer la vidéo pour aller à la fin de la scène.

Et toujours dans ce rapport de dominant, Jean-Pierre Foucould dit :

« je vous affiche mon plus profond mépris »

Son non-verbal de supériorité est en congruence, notamment avec sa tête au dessus de l’axe médian.

Quand on a la tête dans les épaules (effet tortue), c’est un signe de faible confiance en soit, d’attitude de dominé. A l’inverse, quand la tête est au dessus de l’axe médian, on a une position de supériorité? Le cou est accessible, est vulnérable et cela illustre que Jean-Pierre Foucault montre qu’il n’a pas peur.

Et pour terminer cette analyse, je reviens rapidement sur ce screenshot où peut voir l’émotion de dégoût qui s’exprime sur son visage en même temps qu’il dit :

« je vous affiche mon plus profond mépris »

[LA SURPRISE]

Voilà pour cette analyse non-verbale.

Evidemment vous avez très certainement du repérer d’autres éléments dans cette vidéo. Je voulais mettre en évidence ceux qui me semblaient les plus importants à mentionner.

Alors je vous disais que j’avais une surprise pour vous et on a parlé aujourd’hui de mépris, on a parlé de dégoût et bien pour la surprise que je vous avais promis en début de vidéo, la transition est toute faite. Parce que je compte vous parler d’émotions et de microexpressions. Un sujet hautement important quand on décoder le non-verbal.

Cela permet : de mieux comprendre les autres, savoir ce qu’ils ressentent, ou ce qu’ils cachent, d’éviter des conflits inutiles, d’être encore plus conscient de vos propres sentiments. en somme développer son intelligence émotionnelle.

… par contre, je trouve que les logiciels d’entrainement (peut-être que vous vous y êtes déjà essayé) permettant de décoder les émotions ont pris quant à eux un sérieux coup de vieux (soit ils sont en anglais, soit ils ne sont pas mis à jour, soit ils sont comment dire … très académiques voire même ennuyeux).

En tout cas pour ma part et pour en avoir discuter avec un certain nombre d’entre vous, il manque clairement une solution novatrice dans ce domaine. Et tout ceci m’a donné une idée :

Pourquoi ne pas créer un logiciel pour s’entrainer à décoder les microexpressions d’un nouveau genre ?

Sous la forme d’un jeu où vous pourriez mesurer votre dextérité à les repérer face à d’autres décodeurs.

Le projet est ambitieux mais pour être tout à fait honnête avec vous,

J’ai eu la chance de  rencontrer il y a quelques mois Stéphane, un programmeur hors pair avec qui j’ai co-construit l’architecture du

futur logiciel. Maintenant …

Comme toujours,  dès que je lance un nouveau projet de cette envergure, j’aime avoir votre feedback tout simplement parce que je souhaite que vous preniez plaisir dans quelques semaines à l’utiliser – du coup j’aimerais vous poser une question afin de créer le logiciel d’entrainement de décodage des émotions  dont vous rêvez :

Ma question c’est la suivante :

Quelle est votre plus grosse frustration dans votre décodage des émotions universelles ? Que ce soit dans la vraie vie ou sur les logiciels d’entrainement.

Vous pouvez aussi me dire qu’est-ce que vous aimeriez voir apparaître dans ce logiciel pour que l’on ne passe pas à côté de quelque chose d’important.

Voilà répondez à cette questions dans les commentaires. Comme vous vous en doutez, pendant les prochaines semaines, on va beaucoup parler d’émotions et de microexpressions faciales donc répondez à ma question dans les commentaires, ça sera le meilleur moyen pour que

je vous apporte la meilleure réponse. Je vous dis à très bientôt,

Quelle est votre plus grosse frustration dans votre décodage des émotions universelles / microexpressions ? Que ce soit dans la vraie vie ou sur les logiciels d’entrainement.

35 réponses
  1. Decodeurdunonverbal
    Decodeurdunonverbal dit :

    Dans cette nouvelle vidéo, je vous propose une analyse non-verbale
    polémique où la chanteuse Romane Serda se trouvera prise en sandwich entre
    Jean-Pierre Foucault et Gérard de Villiers

    Répondre
    • behar ghislaine
      behar ghislaine dit :

      bonjour,j’arrive très bien à analyser les vidéos, en général, je suis dans le bon, mais pour décoder les attitudes en vrai, quand je parle avec quelqu’un, j’ai plus de difficultés. parfois je le fais et peut-être que la personne pense que je la dévisage, et parfois, je comprend des choses, grâce au non verbal alors je change d’attitude. Je dois apprendre à gérer. Grâce à vous j’apprends beaucoup sur le comportement. Grand merci. GB

      Répondre
  2. Christophe Godfriaux
    Christophe Godfriaux dit :

    Dans cette nouvelle vidéo, je vous propose une analyse non-verbale
    polémique où la chanteuse Romane Serda se trouvera prise en sandwich entre
    Jean-Pierre Foucault et Gérard de Villiers

    Répondre
  3. Powerclank
    Powerclank dit :

    Etablir la ligne de référence est pour ma part la plus grosse frustration ;
    quand on rencontre quelqu’un et qu’on voudrait bien décoder ses gestes,
    c’est souvent lent du fait de la ligne. Certes, certaines émotions sont
    évidentes, mais quand il s’agit d’un mensonge ou d’un stress par exemple on
    ne peut pas toujours savoir si c’est une habitude ou non.
    Sinon pour le logiciel je verrais bien une analyse d’émotions mais dans des
    situations de dialogues, d’actes et non comme simples photos :)

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Intéressant ton point de vue Powerclanck. Je vais choisir la semaine prochaine une analyse purement consacrée aux émotions. Ca devrait satisfaire ton besoin d’étude autour du dialogue

      Répondre
  4. Caiden Talazus
    Caiden Talazus dit :

    Les micro expressions sont fugaces.
    Et dans la vie de tous les jours, il peut parfois être frustrant, de ne pas
    avoir pu « capter » le moment.
    On ne peut pas « rembobiner… »
    Idéalement un logiciel d’apprentissage du non verbal devrait prendre en
    compte un décodage « step by step » avec des pauses et retour en arrière.
    Mais peut-être est-ce déjà dans le concept…
    Superbe idée en tout cas !

    Répondre
  5. Doctor Dalek
    Doctor Dalek dit :

    J’aurais juste une question comment on peut-on décoder une expression ou
    une micro-expression lors d’une conversation sans se faire remarquer,
    sachant que l’on est déjà déconcentré lors d’une discussion.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Tu n’es pas le seul Christophe, moi de même. La colère et le dégoût sont dans la même case – d’ailleurs, Paul Ekman mentionne la difficulté de dissocier ces 2 duos d’émotions car elles disposent (notamment – surprise et peur) des mêmes expressions sur la partie haute du visage.

      Répondre
  6. Flaurant Shintanika
    Flaurant Shintanika dit :

    Pour les logiciels de micro-expressions que j’ai essayé le plus gênant
    était la repetition des images et des personnages qui rendaient le
    programme en un jeux de mémorisation plus qu’un logiciel de détection du
    non verbal :/

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Merci Flaurant pour ton retour. C’est effectivement un point essentiel. Dans ce nouveau projet, ce ne sera pas le cas à la fois par le nombre conséquent de visages, du fait qu’ils jouent plusieurs émotions et que le système les génère aléatoirement.

      Romain

      Répondre
  7. Alliien34
    Alliien34 dit :

    Ma plus grande frustration c’est que dans la vie on ne peut pas revenir en
    arrière, mettre sur pause ou zoomer… Si on rate la microexpression, c’est
    fini… Et je ne suis pas assez rapide je les manque à chaque fois :/

    Répondre
  8. César Medioni
    César Medioni dit :

    C’est une excellente idée!! Ma plus grande frustration est qu’il est encore
    difficile de décoder le non-verbal tout en restant dans un dialogue, un
    échange… L’observation et l’écoute sont deux choses difficiles a faire en
    même temps. C’est donc par l’entrainement que je pense m’améliorer et c’est
    pourquoi je supporte ce projet :)

    Répondre
  9. Acro flip
    Acro flip dit :

    Ma frustration est le fait de rater une microexpression (ne pas l’avoir
    aperçu sur le moment de conversation) Sinon merci c’est une très bonne idée
    je trouve. j’en attendait un avc impatience et si ce jeux est accessible
    pour tôut le monde et à n’importe quelle moment sa serai génial

    Répondre
  10. lucas
    lucas dit :

    Bonjour . Super interessant ! J’ai apercu l’index au dessue de la bouche qui exprime l ‘agressivité .:-) super idee le logiciel ! Pour aider, moi ceux qui me frustre c est de voir des choses qui me plaits pas, donc je suis de mauvaise fois ..
    aurevoir .:-)

    Répondre
  11. zahir
    zahir dit :

    bonjour,

    Je suis entierement d’accord avec Caiden Talazus.sur les logiciels classiques d’apprentissage de décodage,a un moment donné nous nous pensons bon!mais dans la réalité,nous passons à coté de beaucoup d’indices qui ne durent q’une fraction de seconde.donc un logiciel avec des situations reelles ou nous pouvons faire des arrets sur image ou d’avance et de retour serait vraiment interessant.

    merci Romain.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Merci Zahir pour ton retour. Je vois tout à fait ce dont tu parles. Maintenant j’aimerais te poser la question : comment images-tu ces situations réelles ?
      (qui dit réelles, dis 0 perturbation)

      Romain

      Répondre
  12. Alexandre
    Alexandre dit :

    Bonsoir je suis pas une personne qui parle beaucoup lors de discussion en groupes donc j’ai beaucoup de temps pour décodé le non-verbal mais je pense que le logiciel sera un outil supplémentaire qui nous permettra de nous entraîner à voir les micro expression

    Répondre
  13. Etienne
    Etienne dit :

    On parle beaucoup des micro-expressions et autres attitudes universelles… Je trouve d’ailleurs tout cela amplifié chez les anglo-saxons, ou alors, plus discret chez nous. Mais chaque langue/nation a des expressions non-verbales bien à elle. Je dirai même chaque génération, ce que l’on voit bien avec Jean Pierre Foucault et son grand signe de la main qui serait intreprété différemment s’il venait d’un jeune.
    Développer ce côté d’adaptation à la personne selon ces quelques critères complexifierait-il trop le sujet?

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Etienne, je crois pour reprendre De Vinci que la simplicité est l’ultime complexification. Ce côté adaptation à la personne serait un projet à n’en plus finir. Ceci dit je comprends l’intérêt du questionnement.

      Répondre
  14. Benoit Pelletier
    Benoit Pelletier dit :

    Bonjour Romain.
    Super idée le logiciel mais est ce possible de l’adapter en application
    pour smartphone et tablette ?
    Mes plus grandes frustrations sont de ne pas arriver a suivre la discussion
    en décodant et de ne pas comprendre l’émotion par rapport au discours.

    Répondre
  15. Jeannine
    Jeannine dit :

    Je suis vraiment débutante et si je me concentre sur le décodage, j’en oublie le fil de la conversation. Pour s’entraîner « en vrai » au début, c’est peut-être plus facile en participant à un échange entre plusieurs personnes?
    En tout cas, merci pour toutes ces vidéos.

    Répondre
  16. greenday9156
    greenday9156 dit :

    Ma plus grande frustration dans la vie de tous les jours est de ne pas
    réussir à repérer tous les signes non verbaux dans un court labs de temps,
    je ne suis pas assez observateur je n’arrive pas à réussir à prêter
    attention à tout, des petites choses m’échappent encore notamment les
    micros expressions.

    Sinon c’est la première que je poste un commentaire sur une de vos vidéos
    mais je regarde vos vidéos aciduiement depuis un petit bout de temps,je
    trouve cela très intéressant pour le développement personnel. Je vous
    remercie pour tout le travail et le contenu que vous rendez gratuit et
    accessible à tous.
    Je trouve ça dommage que vous n’ayez pas plus de public. Je n’ai que 15 ans
    donc je peux comprendre que cela n’intéresse pas ma tranche d’âge mais je
    trouve que ce serait bénéfique pour chacun de connaître les bases du
    décodage du non verbal afin de mieux vivre en société

    Répondre
  17. zahir
    zahir dit :

    bonjour Romain

    Désolé du retard pour la réponse.
    Quand je parle de situations reelles,je parle d’exemples d’interrogatoires de suspects comme dans la série qui a passé au Québec (BODY LANGUAGE) faite avec la participation de M.Joe Navarro.(cas reels avec acteurs fictifs et décortication des mouvements des suspects pendant leur interrogatoire).
    Cela peu etre aussi fait avec d’autres situations comme des débats, ou le logiciel pourrait etre manipulé pour revenir ou avancer pas à pas selon la situation.

    Zahir.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?