Main devant la bouche

Pourquoi les enfants sont-ils plus faciles à décrypter ?

Les adultes sont en règle générale plus difficiles à lire que les plus jeunes car ils ont, en autres, perdu une partie du tonus de leur visage. La rapidité de certains gestes et la façon évidente de les interpréter sont fortement liées à l’âge. Je m’explique.

Prenons un enfant âgé de 6 ans qui raconte une histoire à ses parents. S’il s’agit d’un bobard, son premier réflexe sera de couvrir sa bouche avec les mains.

Couvrir la bouche des mains peut alerter un parent sur le mensonge et chose étonnante, ce geste a tendance à se conserver tout au long de la vie, avec seulement une variation dans la vitesse d’exécution. Lorsqu’un adolescent raconte un mensonge, la main est amenée à la bouche d’une façon analogue à celle d’un enfant de 6 ans. Le geste est cependant plus discret, les doigts viendront légèrement frotter la bouche.

L'enfant en plein mensonge

Ce geste hérité de l’enfance devient même très rapide à l’âge adulte. En racontant un bobard, le cerveau d’un adulte dit à sa main : « Va couvrir la bouche pour tenter de bloquer le mensonge », tout comme il le faisait enfant. Mais, au dernier moment, la main s’écarte de visage et c’est un magnifique touché du nez qu’il est possible d’observer. On se touche le nez quand on raconte un mensonge. Il s’agit simplement de la version 2.0 à l’âge adulte de celle étant enfant.

« Non, je suis encore au bureau à finir un dossier. »

Avec l’âge, nos gestes deviennent de plus en plus subtiles et moins évident à interpréter. Dans cet article, tous les gestes inconscients du mensonge ne sont pas cités. Il en existe un paquet ! On se retrouve donc dans un prochain épisode…

5 réponses
  1. Youmn
    Youmn dit :

    Assalam Aleikoum Romain ! 🙂
    Avant tout, j’aimerai vous féliciter chaleureusement pour votre blog. J’en suis devenue accro depuis un pas mal de temps déjà, car je le trouve très complet et intéressant.
    Aujourd’hui je suis tombée sur cet article et j’ai un question:
    Est-ce qu’l y aurait des signes particuliers à décrypter chez les enfants, ou bien sont-ils tout simplement ceux qu’on trouve chez un adulte mais, disons, plus « évidents » à voir?
    Par là j’insunue demander si il existe des signes que seulement les enfants laissent transparaître mais qui disparaissent avec l’âge?
    Etudier la psychologie d’un enfant est assez difficle, surtout lorsqu’ils n’ont pas les mots pour s’exprimer ou qu’ils sont trop timides pour le faire…
    Merci pour tout et bonne journée!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?