Jenifer sur France 2

La polémique Jenifer vs France Gall

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez sur le bouton « Play » pour démarrer la vidéo.
La vidéo originale se trouve ici

Transcription texte

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle analyse non-verbale du Décodeur du Non-Verbal. Aurélie, une lectrice du blog m’a mis récemment au fait de la polémique des dernières semaines. Celle qui oppose France Gall et Jenifer, deux chanteuses que je ne pense pas avoir besoin de présenter.

Si vous n’avez pas entendu parlé de l’histoire, Jenifer a sorti début juin un album intitulé « Ma déclaration » et qui est constitué de reprises appartenant au répertoire de France Gall. Juste que là rien de choquant puisque ce genre d’albums est  autorisé par la loi française sans avoir explicitement besoin de l’accord de l’auteur initial. Sauf qu’ici, une polémique a été déclenchée juste après la sortie de l’album lorsque France Gall a déclaré publiquement que tout le projet a été réalisé en secret, sans son accord.

J’ai donc mené mon enquête avec un éclairage non-verbal pour essayer de donner un regard nouveau sur cette polémique. J’ai décidé de faire
cela en partageant avec vous un extrait où Jenifer est interviewée sur France 2 pour la promotion de l’album, quelques jours avant que France
Gall ne fasse sa déclaration et que la polémique démarre.

Vous allez voir dans cette vidéo qui dure 4 minutes que l’on peut observer 3 passages bien distincts correspondant à 3 sujets
différents pour lesquels le langage corporel de la chanteuse va se transformer.

J’ai mis un lien en dessous de mon analyse vidéo si dans un premier temps vous souhaitez regarder l’extrait original, vous puissiez le faire. De mon côté, j’attaque directement sur l’analyse.

1ère partie : bien-être

Il s’agit de la promotion de l’album et tout va bien. On va voir ensemble que Jenifer est dans un état de bien-être. Elle est à l’aise. On voit qu’elle a les jambes croisées et c’est une position qu’elle adopte très souvent dans les interviews. J’ai un peu regardé comment elle se comporte en général dans les interviews et les jambes croisées font partie de sa ligne de référence. Je n’en tiendrais donc pas compte dans la suite car cette gestuelle n’est pas significative.

0:26 (timing de la vidéo initiale) – On voit ici un sourire authentique qu’elle va garder pendant tout le début de l’interview. Elle est à l’aise. On peut l’observer pendant une dizaine de secondes.

0:47 – Je coupe la vidéo ici car on voit qu’elle passe sa langue sur les lèvres et ensuite elle se mord légèrement. Alors ca c’est ce qu’on appelle un geste tranquillisant et on le fait généralement pour calmer son stress. Ici, il y a une nouvelle question de la part de la présentatrice, ce qui peut-être stressant dans une certaine mesure et donc cette gestuelle au niveau de la bouche lui permet de se rassurer. Et vous allez voir ensuite elle reprend avec le sourire. Tout va bien.

0:56  –  Je vais rapidement faire ici un arrêt sur image. Vous allez regarder ce pied qui se dandine. C’est un autre indice de bien-être et ce que l’on appelle avoir les pieds contents. On remue des pieds de cette façon quand on est excité par quelque chose, que l’on est content de la situation. Quand on décode la gestuelle, on ne prête généralement pas assez attention aux pieds et pourtant ce sont la partie du corps la plus honnête, celle que l’on pense le moins à contrôler (par rapport aux expressions faciales par exemple), il faut donc ne pas les oublier et y prêter attention. Ici, le battement de pied combiné au sourire authentique, indiquent un certain enthousiasme à parler du sujet. Je laisse dérouler pendant quelques secondes jusqu’à
la seconde partie de l’interview où le langage corporel de la chanteuse va changer.

2ème partie : Inconfort

maintenant on arrive à la deuxième partie de l’interview. Le sujet va être l’accord justement de France Gall sur ces reprises et vous allez constater un
changement complet dans sa communication non-verbale à la fois dans la gestuelle mais aussi dans sa voix. Vous allez voir au cours des prochaines
secondes :

1:52 – une augmentation des gestes tranquillisants. Elle va venir toucher son visage, amener sa main au niveau de sa bouche. C’est à dire qu’elle va se toucher énormément les lèvres pour se rassurer. Ceci a le même effet que de se passer la langue sur les lèvres comme on a vu tout à l’heure. Cela a pour but de calmer son stress et de se rassurer.

Au niveau de la base du cou également, vous verrez un grand nombre de massage.

D’un point de vue vocal, vous allez remarquer que les tournures de phrases ne sont plus vraiment françaises. Que le « je » devient un « on » ce qui est
une distanciation inconsciente d’elle même avec la réponse qu’elle donne. Elle change même de sujet. Elle se raccroche aux branches lorsqu’elle dit qu’elle a déjà rencontré France Gall mais pour une toute autre occasion. Je vous laisse prendre conscience de tous ces éléments tranquillement. Je vais simplement les entourer grâce à l’édition vidéo pour que vous puissiez focaliser rapidement votre attention sur ce qu’il y a à observer.

2 :14 – je fais un arrêt sur image ici tout simplement pour que vous regardiez les épaules. Lorsque l’on baisse une épaule par rapport à l’autre comme ici, c’est généralement lorsque l’on n’est pas vraiment sur de ce que l’on raconte ou de la réponse que l’on est en train de fournir. Il s’agit d’un manque
réel d’engagement dans ses propos. C’est ce qui se passe ici. Jenifer n’est pas du tout sûre de ce qu’elle raconte.

2:48 – A partir de ce moment de l’interview les phrases vont devenir à nouveau beaucoup plus fluides et on note beaucoup moins de gestes tranquillisants par rapport aux questions posées, surtout en comparaison à ce qui s’est passé juste avant.

Elle revient sur un terrain beaucoup plus stable même si le stress n’est pas tout à fait terminé. Je crois que la chanteuse rencontre un certain problème éthique à reprendre des chansons de France Gall pour lequel l’accord n’est visiblement pas très clair.

3ème partie – Re bien-être

A partir de là maintenant on entre dans la 3ème phase de l’interview où la gestuelle de bien-être va de nouveau faire son apparition. Elle parle du tournage d’un prochain film, un sujet qu’elle maitrise. Le sourire et les pieds joyeux refont leur apparition. Les gestes tranquillisants disparaissent car elle n’a pas besoin de se rassurer. Ouf, l’orage est passé sans trop de casse.

Conclusion

A la vue de cette vidéo, voici ce que je pense de cette polémique et du positionnement de Jenifer à ce sujet. A la vue de son comportement 
non-verbal par rapport aux questions liées à l’autorisation ou non de France Gall, j’ai pu observer un inconfort certain de la part de Jenifer. C’est un 
sujet qui la met mal à l’aise car la validation ou l’autorisation n’est pas aussi claire que ca. Je ne peux pas affirmer que Jenifer mente ou ne mente 
pas là n’est pas la question cependant son langage corporel indique qu’elle éprouve un fort inconfort à la mention de cette question d’autorisation. Je ne connais pas les enjeux financiers (même s’ils doivent être conséquents) mais il est fort possible que la maison de disques lui ait donné le feu vert pour qu’elle se concentre uniquement sur la partie artistique en lui disant de ne pas se préoccuper du reste de ne pas se préoccuper de l’autorisation et malheureusement c’est elle qui en fait les frais sur les plateaux télé.

Maintenant c’est à vous de jouer, réagissez à cette analyse dans les commentaires, posez-moi vos questions, j’y répondrais avec plaisir.
C’était Romain  Collignon, le Décodeur du Non-Verbal et je vous retrouve très vite pour une prochaine analyse non-verbale qui parlera de Taekwondo. A très vite 😉

31 réponses
  1. Igor Thiriez
    Igor Thiriez dit :

    Bon cette analyse est intéressante mais elle illustre bien les limites d’une telle démarche, notamment lorsqu’elle s’effectue à posteriori.
    Le changement d’attitude est effectivement perceptible et semble traduire un malaise, un malaise qu’il demeure difficile de caractériser en termes émotionnels. Anxiété? Honte? Colère? Culpabilité? Un peu de tout? S’agit-il uniquement d’émotions négatives? Pas forcément d’ailleurs…
    Ce changement d’attitude, interprété ainsi comme un revirement émotionnel, est-il réellement en rapport avec le contenu des questions de la journaliste? Probablement mais pas sûr. Il y a tout un tas d’autres raisons potentielles à éliminer, que je ne saurais d’ailleurs détailler (au hasard, les images qui défilent ou des choses qu’on ne peut pas voir…).
    Ensuite ce fameux inconfort suspecté, et imaginé en rapport avec les questions posées, est-il en lien avec la culpabilité d’avoir trompé France Gall, avec le sentiment d’injustice lié au fait de l’avoir trompée sans en être responsable, avec les conséquences possibles d’une telle polémique, avec la colère ressentie envers France Gall qui la fait chier grave? Un peu de tout ça?
    Ce qui est particulièrement intéressant, c’est votre conclusion, qui représente finalement l’hypothèse la plus probable (Jennifer paye pour quelque chose dont elle n’est pas totalement responsable), et que la plupart des gens auraient pu proposer sans même visionner votre vidéo.
    Bon je ne veux pas faire le rabat-joie ou l’oiseau de mauvaise augure, et je ne doute pas de votre talent dans l’analyse de la gestuelle et du non verbal, mais la plupart des conclusions tirées le sont sur la base d’interprétations, de corrélations, ceci sans jamais pouvoir affirmer quelconque causalité. Voici donc les limites dont je parlais. Peut-être y arrivera-t-on un jour mais j’en doute.
    Je suis pour l’instant convaincu que le langage non verbal peut dire tout et son contraire et qu’il est impossible de dégager des lois générales à ce sujet.
    Bonne continuation tout de même dans votre projet.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Merci Igor pour votre réponse pleine de sens. Le passage entre observation et interprétation est toujours le passage le plus délicat. A savoir trouver cette causalité dont vous parlez. Qu’est-ce qui déclenche tel ou tel comportement ? Beaucoup d’éléments entrent ici en jeu et l’analyse non-verbale reste limitée à traduire l’inconfort. Le grain d’inconfort (colère, peur, honte etc…) aurait pu être identifié au niveau des expressions faciales, partie du corps qui représente le mieux les émotions. Dans cette vidéo, je n’ai rien trouvé de tel. Le contexte (intérieur de Jenifer et extérieur : promotion de l’album, interview) est aussi à prendre en compte dans une analyse et la vidéo reste limitée en ce sens.

      Au plaisir de vous lire à nouveau,
      Romain

      Répondre
  2. Theo
    Theo dit :

    Bonjour Romain,

    En commençant ma première analyse sur la vidéo originale, je me suis aperçu de certains choses, qui n’était pas cité dans ton analyse.

    Es-ce que le fait de déglutie souvent es une preuve de mensonge ou de stress ici ?
    Et le fait qu’elle regarde très souvent à droite lorsqu’elle doit se « rappeler » de certaines choses, ce n’est pas une preuve du fonctionnement de la partie droite de notre cerveau, celle de l’imaginaire ?

    Bon et sinon, hormis deux ou trois fautes (comme les « pieds joyeux » que je prenait pour du stress), j’ai trouver quasiment toutes les mêmes choses que toi 😀

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Théo,

      J’ai failli parler de la déglutition. Je suis content que tu aies pu l’observer. Ce n’est pas une preuve de mensonge. En cas de stress, le système nerveux sympathique provoque (entre autres), un assèchement de la gorge en cas de stress. D’où les déglutitions. Je te propose de lire cet article qui détaille tous les changements physiologiques liés au stress.

      Concernant ta deuxième question, de récentes études mettent en doute ce système de cadran des regards (hérité de la PNL). Je n’utilise plus cet élément dans mes observations. Est-ce que de ton côté, cette observation des yeux corrobore le reste de l’analyse ?

      Romain

      Répondre
      • Alexandre
        Alexandre dit :

        Bonjour,

        Concernant les yeux, même si vous n’utilisez plus vraiment les principes de gauche-droite pour imagination-souvenirs, que pensez-vous de son regard qui vers les 8’05 semble attendre de voir la réaction de la présentatrice face à sa déclaration (« on m’a dit qu’elle validait »). Je prends ça comme une attente de voir si cette phrase va suffire à répondre à la question tout en cherchant son accord. Cela semble confirmer qu’elle n’est pas certaine de ce qu’elle avance… (au minimum)

        Répondre
  3. Ben
    Ben dit :

    Excusez-moi, je ne m’y connais pas trop dans le sujet – pour ne pas dire pas du tout – alors je vous prie d’excuser la bêtise de ma question.
    Comment se fait il que je dans la 3eme partie, elle repasse sa langue sur ses lèvres et que, de nouveau, elle joint ses mains alors qu’elle est censé être dans la partie ou elle retrouve son assurance ? Merci.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Ben,

      Ta question est très pertinente. Quand on décode le non-verbal, tout n’est pas blanc ou noir. Le stress peut-être aussi lié à des émotions positives et au delà de cette particularité, l’idée est de pouvoir observer un maximum de gestes allant vers la même interprétation afin d’affiner (règle de l’observation en cluster). Tu comprends bien que si par exemple 3 éléments non-verbaux qui symbolisent généralement le bien-être (disons sourire authentique, pieds contents et ouverture du corps) apparaissent au même moment qu’un geste tranquillisant comme par exemple se masser les mains (ce qui plutôt lié au stress), les 3 premiers remportent.
      Par ailleurs, au sein d’un même passage vidéo, l’état émotionnel n’est pas figé et peut varier.

      Est-ce que ces éléments répondent à ta question ?

      Romain

      Répondre
  4. Sylvia Kobel
    Sylvia Kobel dit :

    Génial, vraiment génial! Merci Romain pour ton magnifique travail. Je suis Maitre en programmation linguistique et je te conseille vivement de prendre contact avec les écoles de PNL, qui j’en suis sûre seront très intéressées par ce que tu offres, l’étude des macro et micro mouvements étant la base de l’observation pour rejoindre le monde de l’autre.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Sylvia,

      Le non-verbal et l’observation des mouvements peuvent être utiles et applicables dans de nombreux domaines. La PNL n’y fait pas exception, c’est certain. D’ailleurs on me dit souvent que je fais de la PNL quand je parle du Décodeur du Non-Verbal. Dans l’esprit des gens, il y a un lien fort. Mon approche de la PNL reste pour l’instant limitée aux ouvrages papiers.

      Romain

      Répondre
  5. Allan
    Allan dit :

    J’aimerais intervenir à 5:24, lorsque la journaliste lui demande « Vous lui avez demandé son avis? », si on observe bien, j’ai l’impression que Jennifer fait un léger « non » de la tête, ou je me trompe?

    Répondre
  6. Edwige
    Edwige dit :

    Bonsoir Romain,

    J’ aime beaucoup cette analyse . Il est vrai que l’ être humain est complexe et qu’ un type d’ attitude peut avoir des significations différentes. Si l’ on peut dépister les signes de bien-être, de stress, il serait inopportun de tirer des conclusions hâtives . La médiatisation de cette affaire peut à tort faire pencher la balance d’ un coté ou de l’ autre selon ses convictions personnelles.
    A ce titre, il faut donc se montrer prudent; c’ est ce que tu fais et je te donnes raison.

    Répondre
  7. Barbara Casanova-lambre
    Barbara Casanova-lambre dit :

    Bonjour Romain, à 0.21 min alors que la présentatrice lui demande si il y a des correspondances avec France Gall, ou si elle a des points communs avec elle, Jennifer fait tout le temps non de la tête, bien qu’elle réponde plus ou moins oui et à 0.36min elle hausse les épaules quand elle dit que France Gall fait partie de ses artistes favoris.Est ce que l’on peut en déduire qu’elle ne se sent pas si proche de France Gall qu’elle veut bien le laisser entendre?

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Barbara,

      Oui clairement les deux chanteuses ne sont pas proches. La réponse de Jenifer dans le cas contraire aurait été complètement différente et d’un point de vue non-verbal nous aurions pu observer davantage d’éléments de bien-être.

      A bientôt 😉
      Romain

      Répondre
  8. leuksenegal.com
    leuksenegal.com dit :

    slt Romain
    j’aime bien ce que vous faites sincèrement c’est très cool quand on comprend et qu’on arrive à décrypter le langage non verbal. Je dois dire que je ne fais pas tellement attention à cela dans les discussions et donc je comprend que beaucoup de choses passent sous mon attention.
    Ce que je peux dire, suite à cette interview, c’est que Jenifer à eu réellement un grand OUF et cela lui fera se revoir dans un certain sens car il y va tout de même de sa crédibilité et les enjeux dans ce domaine son assez élevés. Normalement elle devait être bien préparer à cette question de façon à y répondre sans pour autant attirer l’attention des téléspectateurs.

    Répondre
  9. SimonP
    SimonP dit :

    Je suis entièrement d’accord avec tous tes commentaires. J’ai regardé la vidéo originale avant et j’ai également observé la plupart de tes remarques :)

    Comme l’a mentionné Théo dans son commentaire, selon moi le mouvement des pieds traduit plus de l’inconfort, du malaise et du stress plutôt que du bien être. Cependant à mon goût il est trop délicat de vouloir interpréter une posture assise (sauf agitation flagrante).

    Je rajouterai qu’il est intéressant d’analyser le jeu de regard dont l’intensité communique relativement bien l’état d’esprit de la personne. Au début de l’interview sa tête est droite, son regard enthousiaste et « lumineux » et elle regarde en direction de la journaliste. Autour des 8 :00 en essayant de se justifier Jenifer baisse la tête, regarde vers le bas lorsqu’elle parle. Si je devais faire une interprétation je dirai que ce comportement exprime une certaine honte, culpabilité et un manque de confiance en ses propos. La main devant la bouche quand elle parle peut confirmer cette idée.

    Mon analyse est peut être contestable mais je tenais à surligner l’importance du regard qui est pour moi l’élément le plus communicatif. A débattre :)

    Ceci dit Romain je viens de découvrir ton blog et je me ferai un plaisir de suivre tes autres vidéos et de les commenter. J’adore ton travail, continue !!

    Répondre
  10. Félix
    Félix dit :

    Bonjour Romain,

    Je trouve tes analyses pertinentes mais certains ne sont pas vraiment en accord avec mes connaissances, je viens simplement apporter ma « collaboration » à ton projet que je salue.
    Je souhaiterais proposer les Items que je relève compte tenu des connaissances que j’ai acquis en formation de synergologie.

    Tout d’abord, Le croisement de jambes n’est pas vraiment quelque chose propre à chaque individu. Ce mouvement est observable de deux manière selon la situation, il est donc d’origine systémique. En effet les croise les jambes, elle croise en direction d’Elise. C’est donc un croisement d’ouverture.

    Juste après ce battement de jambe que tu décris on voit qu’elle tenait en main son pouce. Ce doigt est synonyme de positivité, le garder en main révèle donc un stress certain. Mon analyse reste congruente avec la tienne. :)

    Sans me prononcer sur ces mouvements d’épaules, la position sur la chaise à complètement changer. Elle était dans une position de confort, c’est à dire adossée au fauteuil, puis elle est passé sur une position ou son corps part complètement sur la gauche. Signe de malaise.

    Lorsqu’elle dit qu’elle « avait raison de l’aimer » ces mais se rejoignent pour former ce que nous appelons des maint en « couteaux fermés ascendant », qui reviennent vers elle, un signe de protection.
    Sur ce genre de phrase que l’on adresse à l’autre les mains, vecteur de communication, devraient se tourner vers elle… or ce n’est pas ce qui observé,Le décalage est flagrant.

    Quand elle commence sa phrase suivante, « on est passé par des intermédiaires », les clignements de paupières répétitifs, sont garant d’une émotion ressentie assez importante, Ici du stress a vraisemblablement. De plus ses mains se rejoignent à nouveau très rapidement, et elles ne vont pas entièrement vers Elise, signe qu’elle ne s’engage pas totalement dans l’échange.ce qui corrobore le sentiment précédent.

    Juste avant de partir sur le sujet du film, et de quitter cet accord en France Gall et Jennifer, sa main se tient devant sa bouche en pronation. La bouche symbole de communication orale est obstruée, signifiant son envie de ne plus trop en dire.

    Je reste donc d’accord avec ton analyse, je tenais à apporter ma petite pierre à l’édifice que tu te construit jour après jour. :)

    Bien à toi,

    Félix

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Félix,

      Je prends le temps de te répondre. Tes commentaires sont toujours très riches. 😉
      Je te remercie d’avoir appuyé l’analyse d’éléments complémentaires tels que le clignement
      des yeux et l’utilisation des pouces sur lesquels j’étais passés à côté.
      A mon tour de te poser une petite question :
      Est-ce que tu pourrais détailler le lien entre côté gauche et malaise ?

      Romain

      Répondre
  11. Gwen
    Gwen dit :

    Bonjour tout le monde et merci Romain.

    J’aimerais ton avis sur un détail s’il te plait.
    A 5:26, au moment même ou la question « Avez-vous demandé l’autorisation à France Galle ? », Jennyfer ne parle pas mais fait un léger non de la tête.
    Habituellement, elle le fait pour accentué le non qu’elle prononce dans ses paroles précédentes, mais là il n’y a pas de paroles.
    Aurais-je tord de le considérer comme un lapsus gestuel ?

    Merci d’avance.
    Gwen

    Répondre
  12. fanny
    fanny dit :

    Bjr Romain

    au vue de la vidéo, au début elle a une respiration accélérée qui dénote quand même un inconfort, je pense.
    Ensuite elle a évidemment un inconfort par rapport à la tournure des choses et je pense que c’est plus une grosse déception qu’elle ressent et qu’elle exprime à travers son regard et sa gestuelle dans la fin de la vidéo.
    Enfin c’est mon ressenti et donc une interprétation différente ou additionnelle.

    Bonne journée

    Fanny

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?