Main ouverte

Comment détecter si une personne est vraiment honnête ?

L’honnêteté se perçoit à travers nos gestes. Lorsque quelqu’un est honnête ou ouvert dans son discours, il présente généralement l’une voir les deux paumes à son interlocuteur. Un signe d’ouverture. Ce geste peut être observé dans de nombreuses situations et il n’est pas rare, selon le cas, qu’il soit accompagné d’un : « Je n’ai rien fait ! », ou « Je suis vraiment navré de t’avoir déçu » ou « Je te dis la vérité ». Lorsque les personnes commencent à être ouvertes ou honnêtes, les paumes des mains suivent leur état d’esprit et s’ouvrent à l’autre. Comme la plupart des signaux non-verbaux, ce geste est complètement inconscient. Voir la paume d’une main, c’est un geste qui vous donne le pressentiment ou l’intuition que l’autre personne raconte la vérité.

Les paumes ouvertes sont intentionnellement utilisées, en politique, pour sous entendre l’ouverture et l’honnêteté

Lorsque les enfants mentent ou dissimulent quelque chose à leurs parents, ils cachent généralement les paumes des mains derrières le dos. De la même manière, un homme qui est interrogé par sa femme sur les tenants et aboutissants de la dernière nuit passée avec ses potes, aura tendance à garder ses mains cachées dans les poches ou à se tenir les bras croisés. Pourtant, c’est la meilleure façon d’éveiller les soupçons et de se faire « attraper ». Une femme par contre, afin de dissimuler quelque chose, aura tendance à éviter le sujet ou parlera de différentes choses sans lien direct.

Lorsqu’un homme ment, son corps parle de manière flagrante.

Une femme préfère feindre qu’elle est occupée.

Cet enseignement sur les paumes ouvertes fait parti des formations aux vendeurs : en effet, on leur apprend à guetter les mains des clients. Une observation rapide des mains leur apprend beaucoup sur l’état d’esprit du client. Cela lui fournit une meilleure compréhension sur les raisons ou les objections du client à ne pas acheter le produit. Car lorsque les raisons sont vraies, les paumes sont ouvertes.

Garder les mains dans les poches est courant chez les personnes ne souhaitant pas participer à une conversation. Les paumes étaient, dans le passé, les cordes vocales du langage corporel puisqu’elles faisaient plus de « conversation » que toute autre partie du corps et les cacher, c’était comme se taire. Essayez de regarder désormais ce détail dans vos prochaines interactions. Vous connaitrez vite l’état d’esprit de votre interlocuteur et vous saurez si ce qu’il vous raconte, ce n’est pas un bobard. 🙂

15 réponses
  1. nicoo
    nicoo dit :

    quelques questions :
    * si la personne à qu’une main dans une poche ? dois-t’on exclure cette main de l’analyse ?

    * y a t’il une différence entre avoir c’est mains dans les poches latérales et avoir ses mains dans les poches arrières. Car à priori on pourrait croire qu’avoir ses mains dans les poches arrières ressemble à l’enfant qui se met les mains au niveaux des fesses par anxiété. Hors, par expériences personnelles, si j’ai mes mains dans les poches arrières c’est que je suis détendu, selon moi ça s’exprime par le fait que la partie de mon corps qui fait fasse à l’interlocuteur est sans la protection de mes bras.

    * j’ai tendance à porter un ceinturon en lieu est place d’une ceinture et j’ai l’habitude de verrouiller le mouvement de ma main gauche en le crochetant avec le pousse. Selon moi il n’y a pas de raison particulière, mais je me suis déjà pris des réflexions ou des sourires en coin que je ne comprends pas car dans ce genre de cas de figures ça passe pour de la frime… vous que pensez-vous de la main au ceintureon/ceinture/voir au niveau d’une des boucles du pantalon ?

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Nicoo, le rapport entre les mains et les poches fera prochainement l’objet d’un article. Le sujet est effectivement très intéressant et va au-delà de la simple gestuelle puisqu’elle est liée à l’accessoire « vêtement ».

      Répondre
  2. Michael
    Michael dit :

    Et que penser vous de la paume de main ouverte avec le bras tendu vers l’avant, ou vers le sol ?

    Lorsque les chrétiens, et je pense aussi les musulmans prient, il présentent la paume de main (voir les deux paumes). Ce qui est selon moi un signe d’ouverture.

    Certaines personnes lorsqu’elles sont interrogées sur un sujet dont elles n’ont aucune idées, hausse les épaules en ouvrant les paumes de mains.

    La paume de main ouverte est significative mais sont interprétation doit dépendre de la situation présente et du contexte.

    Répondre
      • Michael
        Michael dit :

        salut Romain.

        Tout à fait d’accord, la paume de main vers le haut est beaucoup plus un signe de soumission.

        Mais dans certain cas, il faut prendre en compte le prolongement du bras. Comme dans mon premier Exemple. «  » Le bras tendu vers l’avant, oblige à ouvrir la paume de main quand on veut repousser quelqu’un ou qu’on ne souhaite pas que cette personne s’approche de nous, ou ne se mêle de notre conversation. «  » Qu’est ce tu en pense ?

        Répondre
  3. Streeds
    Streeds dit :

    hey super article sur les paumes de mains, c’est bon à savoir
    je m’interresse à toute forme de communication… verbale ou non verbale et ton blog s’est souvent retrouvé dans des articles que je lisais ailleurs  » tu dois forcément les connaitres  » alors BRAVO pour la qualité de tes articles.

    Streeds

    Répondre
  4. Titouan
    Titouan dit :

    L’article est intéressant mais j’ai tendance à me méfier de vérités aussi évidentes. Je pense qu’on peut effectivement mieux repérer certaines choses en observant les mains, mais ce serait mentir que de croire que l’on peut vraiment déceler les motivations des gens à tous les coups. Il y a trop d’influence de l’éducation et de plein d’autres choses qui entrent en compte et qui peuvent vite fausser l’observation.

    Répondre
  5. curt
    curt dit :

    Bonjour,

    Que pensez vous d’une réponse négative à une question posée et dans le même temps un clein d’oeil à droite involontaire…!…
    bien à vous

    CC

    Répondre
  6. nana
    nana dit :

    oui tres bien Romain , respect pour le travail effectue . chapitre 4 ; e), f) , g) c’est du grand n’importe quoi ! passe un certain age(…) on a plus besoin de se justifier, d’autres priorites, et on zappe pour aller a l’essentiel, ca ne fait pas de nous des menteurs ; le vrai menteur est fine mouche tu sais ! bien a toi nana

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?