Image de personnes qui se serrent la main

On se fait combien de bises ?

Les différences culturelles, on en parle souvent sur le Décodeur du Non-Verbal : la façon de s’habiller, les gestes qui fâchent entre Italiens et Américains. Mais quand est-il de ces différences lorsqu’il s’agit de se saluer ? J’ai vécu 3 ans en Allemagne. Même si la société de nos confrères d’Outre-Rhin partage de nombreux points communs avec la France, il m’est arrivé de me retrouver face à des situations embarrassantes, souvent amusantes. La plupart des européens se serrent la main lorsqu’ils se rencontrent mais aussi au moment de prendre congé. En France, on peut même y passer 30 minutes de notre temps par jour ! Quand est-il dans le monde ? Petit tour d’horizon.

En Inde, en Asie et dans les pays arabes, il est de coutume de garder quelques secondes la main de l’autre une fois le « secouage » terminé. En France et en Allemagne, il s’agit de serrer la main en agitant fermement une à deux fois la main de l’autre et en conservant une courte tenue. Les britanniques, eux, répètent ce geste 3 à 5 fois, les américains peuvent aller jusqu’à 7. Il est assez amusant d’observer dans les rencontres internationales les différences de poignées de main et les regards surpris qui apparaissent. Un américain trouvera un allemand distant avec sa simple poignée de main. A l’inverse, l’allemand pensera que l’américain s’entraine à gonfler une chambre à air.

Et la bise dans tout ça ? Je pense que vous rappellez facilement de cette grande différence étant gamin entre la grande Tante Marcelle qui offrait sa joue à 4 reprises alors que vos parents se contentaient d’une seule bise. Selon les générations, il existe donc des différences. Ceci est d’autant plus vrai selon la culture. Dans les pays scandinaves, une simple bise suffit. Ici en France, on en préfère généralement deux quoi que, selon les régions, cela peut aussi différer*. Chez les belges et néerlandais, on partira sur une triplette. Les pays anglophones évitent généralement ce mode de salutation. Pour avoir vécu en Allemagne, même entre femmes, la bise n’est pas de coutume. Elle sera généralement remplacée par une accolade. Lorsque je rencontrai une femme pour la première fois et après quelques tentatives de bises infructueuses à mon arrivée, le serrage de main est devenu un automatisme. 😉

*Comme j’en parlais plus tôt, je serais curieux de connaître, selon votre région, quelle est le nombre de bises approprié. 1, 2, 3, 4, plus ??? Remplissez ce petit questionnaire ou/et en poster le nombre dans les commentaires.

Combien de bises sont de coutume dans votre région ?

View Results

Loading ... Loading ...
19 réponses
  1. Hennek
    Hennek dit :

    Tu dis, et je cite : « Chez les belges et néerlandais, on partira sur une triplette. »

    Tiens, c’est la première fois que j’entends cela et je ne suis pas d’accord avec toi, je m’explique : je suis belge, et j’ai l’habitude de faire un bise pour saluer les personnes que je côtoie, c’est amplement suffisant, pas deux, ni trois mais bien une !
    De plus, tout dépend aussi de la relation que l’on a avec cette personne. J’ai déjà vu certaines personnes faire la bise à certains et serrer la main à d’autres … pourquoi ? En fonction de notre cercle intime.

    En Flandre, faire la bise est synonyme de l’amour qu’on porte envers cette personne. Pour preuve, j’ai accueilli une néerlandophone (flandre, pas en Hollande) chez moi quelques jours. A son arrivée, je lui ai fait la bise, son teint a viré du blanc au rouge en une fraction de seconde ! Ce n’est que plus tard qu’elle m’a expliqué que chez eux, on se saluait en disant : Bonjour ! Et que le contact était réservé au plus intime.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Hennek, pour la Belgique et les Pays-Bas, les 3 bises sont selon moi réservées lorsqu’il y a une différence d’âge conséquente entre les deux personnes, en signe de respect. J’ai également passé pas mal de temps dans le Nord de la France et de souvenir, c’était également le cas.
      Sinon effectivement lors de mes séjours à Bruxelles, on se faisait une bise avec les gens du même âge.

      Répondre
      • Hennek
        Hennek dit :

        Vu comme ça, en effet, c’est vrai qu’il est plutôt rare que je côtoie des personnes du 3e âges, je n’y avais pas pensé.
        Mais je pense que la région doit dépendre un peu aussi, je dis ça juste pour me donner bonne conscience 😉
        Bonne continuation en tout cas

        Répondre
  2. Nco
    Nco dit :

    J’habite dans le Vaucluse et chez nous on en fait trois.Mais quand je vais dans le Doubs voir ma famille j’arrête de me prendre des vents.Ils n’en font que deux!

    Répondre
  3. Kevin Imbrechts
    Kevin Imbrechts dit :

    Salut ! Alors juste une petite précision, tout comme Molly je suis belge et ça dépend des régions. Je ne fais qu’une seule bise, ceci dit c’est vrai que certains en font 3, mais je crois que c’est plus dans l’est du pays. A vérifier !

    Répondre
    • Théa
      Théa dit :

      Bonjour ! J’ai grandi dans le 94 et contrairement à toi, Déborah, au collège et au lycée, on en faisait 4, même si on faisait la bise à 15 personnes tous les matins ! Maintenant que je suis adulte, je constate que c’est plus souvent 2. Je ne sais pas si c’est générationnel ou si c’est plus de l’ordre de la « mode ».

      Répondre
  4. keb oman
    keb oman dit :

    Bonjour,je suis actuellement en erqsmus a Prague et entre francais on se fait deux bises, peu importe d ou l on vient.D ailleurs les premiers jours je me prenais un nombre incalculable de vents car moi j en fais trois!!
    ps:desole pour les accents et apostrophes mais j utilise un clavier tcheque!!

    Répondre
  5. Flo
    Flo dit :

    Bonjour,
    Parisienne de naissance, j’habite actuellement au Canada pas très loin de Montréal. Ici parfois quelques personnes font deux bises lorsque un sentiment de camaraderie s’établie, sinon ce sont des salutations sans contact physique ou éventuellement l’accolade typique nord américaine.
    Sinon, lorsque j’habitais à Paris, je me souviens avoir connu toute sorte de rituels de bises.
    Un qui est inhabituel est celui de mon Grand-père qui détestait les bises faites avec le côté de la bouche et donc pour le saluer, nous devions d’abord déposer une bise sur chacune de ses joues qu’il tendait en tournant franchement la tête puis c’était à notre tour de recevoir notre bise.
    Bonne soirée
    Flo

    Répondre
  6. Geoffrey
    Geoffrey dit :

    Je vis a Perpignan et on y fait 2 bises Homme/Femme par courtoisie Femme/Femme normal et Homme/Homme lorsqu’il s’agit d’amis relativement intime..!

    Et a 1h de chez moi, a Montpellier, c’est trois bises (je mets generalement un vent a mon oncle et ma tante pour cette derniere 😕 )

    Répondre
  7. Oeildelynx
    Oeildelynx dit :

    On partage l’espace intime en se faisant la bise donc on ne devrait pas s’attarder avec 4 bises pour un inconnu… Une autre question soulevée par M. Josesh Messinger est celle de la joue tendue en premier (cerveau gauche, cerveau droit?). Et après de nombreuses observations, il y aurait en effet un choix inconscient dans la joue tendue (côté affectif en premier ou pas…).

    Répondre
  8. Fanny
    Fanny dit :

    Donc en Allemagne on ne fait pas la bise ? 0_o alors on fait quoi quand on dit bonjour pour le première fois à gens allemand surtout pour les adultes parce que je part en Allemagne pour 2semaines

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      En Allemagne, tu pourras faire la bise une fois que tu connaîtras un peu mieux les gens; mais à la première rencontre, le serrage de main se fait naturellement. Enfin, tu verras 😉 Bon voyage !

      Répondre
  9. Agnes
    Agnes dit :

    haha, troisième âge, j’y arrive bientôt (j’ai 56 ans) et je suis née en Belgique. On fait une bise quand on salue ses amis, sa famille, etc. On en fait trois quand ces mêmes personnes fêtent leur anniversaire ou se marient…. Les trois bises sont pour moi synonime de cérémonie !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?