Sourire authentique

Le sourire, l’arme ultime pour être apprécié

Qui n’a jamais trouvé sympathiques les gens souriants ? Lorsqu’on les rencontrent, ces personnes laissent toujours sur leur passage un sentiment positif, une bouffée d’air dont on aimerait bien pouvoir profiter de nouveau. Le sourire est pour moi l’arme ultime dans les relations, celle qui entraîne une réaction positive chez les autres, celle qui fait tomber les barrières, celle qui fait d’un inconnu une personne que l’on souhaite connaître. Focus aujourd’hui sur le sourire.

Sourire authentique vs sourire forcé

Laissez-moi tout d’abord vous raconter l’histoire de David :

Les premiers jours du Printemps étaient arrivés et les rayons du soleil donnaient leur première chaleur aux terrasses des troquets. David et Estelle, des amis de longue date, s’étaient retrouvés autour d’un verre afin d’en profiter. Au cours de leur discussion, David croisa le regard d’une belle jeune femme de l’autre côté de la terrasse. 1 fois, deux fois… A chaque fois qu’il croisait son regard, elle avait l’air de sourire. David se dirigea vers elle pour engager la conversation. Elle n’avait pas l’air de parler beaucoup mais elle continuait malgré tout de lui sourire… Estelle observant la scène à distance décida finalement de s’approcher derrière lui et lui glissa à l’oreille : « Oublie David, elle pense que tu es un crétin ». David était stupéfait. Pourtant la jeune femme était toujours en train de lui sourire. Comme la plupart des hommes, David n’avait pas compris la signification négative de ce sourire.

Il est évident que si David avait lu cet article et mis en application ce qui va suivre, il n’aurait pas perdu son temps avec cette jeune femme. Il aurait tout de suite pu identifier le sourire forcé de la demoiselle. En effet, il existe deux types de sourire : le naturel (ou authentique ou spontané) dont je vous parlais en introduction et le sourire forcé. Les différencier n’est pas aisé pour un novice mais grâce au travaux de Guillaume Duchenne de Boulogne, scientifique français du 19ème siècle, ceci a pu être mis en évidence.

Guillaume Duchenne de Boulogne a été l’un des premiers à mettre en évidence les muscles impliqués dans le processus du sourire. Résultats de ses travaux, on utilise deux sortes de muscles lorsque l’on sourit : le muscle grand zygomatique et le muscle orbiculaire de l’oeil.

Le muscle grand zygomatique (Crédit : Wikipedia)

Muscle orbiculaire de l’oeil (Crédit : Wikipedia)

Les muscles grands zygomatiques permettent d’étirer les deux coins de la bouche ce qui a pour effet d’exposer les dents. Les muscles orbiculaires quand à eux rendent les yeux plus petits et créent les « pattes d’oies » sous les yeux. L’implication de ces muscles est importante à comprendre puisque tandis que les muscles grands zygomatiques peuvent être contrôlés consciemment dans le processus du sourire (ironie, insolence, dédain… pour en revenir à l’histoire de David), les muscles orbiculaires quant à eux sont synonymes d’un sourire réel lié au plaisir. En s’attachant à observer les petites rides au niveau des yeux, nous avons là un indice majeur d’avoir en face de soi un sourire sincère.

Si vous avez suivi les découvertes de Guillaume, pouvez-vous identifier sur ces deux photos le sourire naturel du sourire forcé ?

Sourire sincère ou sourire forcé ?

Sur quelle photo a t'on un sourire sincère ?

View Results

Loading ... Loading ...
19 réponses
  1. djidji
    djidji dit :

    Slt
    je choisi la photo 1 .mais c’est plutôt l’effet des muscles grands zygomatiques sur les levres ,sur la lèvres superieure surtout , qui m’a guidé .les rides autour de l’oeil etant presqu’invisibles pour moi . Merci

    Répondre
  2. Xavier
    Xavier dit :

    première impression confirmée …par un agrandissement de la photo..Impression confirmée par le résultat du vote…j’observerai cela en réel demain….Ce sera instructif…. je crois beaucoup de jeunes femmes souriantes…..

    Répondre
  3. Romain
    Romain dit :

    Il faut effectivement suivre ce que le maximum de gens ont voté. La photo 1 est la bonne réponse. Cela se remarque au niveau des plissures des yeux. Par contre je reconnais que la qualité de l’image n’est pas au top !

    Répondre
  4. Roger
    Roger dit :

    Salut Romain,

    Je suis tombé sur ce site aujourd’hui et je suis en train de le dévorer. Merci de partager ton savoir, c’est de cette manière que tu vis ta passion pour la communication non-verbale et j’en suis très heureux :-)!!

    Pour ce qui est du sourire, je suis en train de regarder tous mes photos pour tenter de detecter quand est-ce que mon sourire était forcé ou pas. C’est un bon exercice, car avec un peu de mémoire on peut se rappeler la circonstance de la photo et savoir si il était forcé ou sincère.

    Il est 2heures du matin, je suis en pleine période d’examen et pourtant je ne peux pas m’empêcher de lire tous tes articles! C’est génial!

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Salut Roger,

      Je n’avais jamais pensé faire cet exercice avec les photos. C’est intéressant. Dès que j’ai accès à mes albums, je vais y jeter un oeil sous ce même angle. 😉

      Répondre
  5. david
    david dit :

    meme si je n’ai pas bien vu j’ai répondu photo 1 j’avoue je me suis basé sur mon intuition (paul ekaman va plus loin pour un vrai sourire les sourcils sont légèrement baissés)

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?