Pupilles dilatées et contractées

La dilatation des pupilles : l’attraction vs la colère

Selon la lumière ambiante, les pupilles se dilatent (Mydriase) ou se contractent (Myosis). Mais c’est aussi le cas selon l’humeur, qu’elle soit négative ou positive. Regarder la dilatation des pupilles, c’est aussi connaitre l’état d’esprit d’une personne. Lorsque cette dernière est excitée, sa pupille peut atteindre une taille 4 fois supérieure à sa taille normale. Inversement, dans un état de colère, l’attitude négative provoque une contraction de la pupille. A noter que les yeux clairs peuvent paraître plus attractifs car il est plus aisé d’en voir la dilatation.

“Yeux en colère” vs “Yeux sous la couette”

On attribue à Eckward Hess, ancien directeur du département de Psychologie de l’Université de Chicago et pionier de la pupillométrie, la découverte suivante : la taille des pupilles dépend, en plus de la luminosité, de l’état d’excitation. En général, la taille des pupilles augmente lorsque la personne observe quelque chose de stimulant. Eckward Hess trouva que les pupilles d’hétérosexuels, qu’ils s’agissent d’hommes ou de femmes, se dilatent en voyant de belles personnes du sexe opposé et se contractent lorsqu’il s’agit du même sexe. Des résultats similaires ont pu être observés lorsqu’il était demandé à des gens d’observer des photos de nourriture, personnes politiques, ou d’écouter de la musique. Le psychologue remarqua également qu’une augmentation de la taille est observée dans la résolution d’un problème ; le maximum de dilatation étant observé au moment de trouver la solution.

Il en est de même si l’on compare deux photos identiques de top-model à la différence près que sur l’une d’entre elle, les pupilles sont plus larges. Ce fait est largement exploité dans l’industrie cosmétique, dans les publicités pour les produits capillaires et la mode, où les photos de visage sont toujours équipées d’un package “pupilles dilatées”. Pour vouloir acheter un produit, il faut d’abord se créer le besoin et en avoir envie. Regardez les publicités autour de vous, les pupilles dilatées sont bel et bien là.

Faisons un test :

Quelle photo vous attire le plus ?

Les yeux sont un élément clé de la séduction et l’intérêt du maquillage autour des yeux permet de mettre l’oeil en valeur. Une femme attirée par un homme aura les pupilles dilatées et il probable qu’il décode ce signal sans le savoir. C’est pour l’une de ces raisons que les rencontres romantiques ont le plus de succès dans les environnements tamisés : les pupilles de chacun des protagonistes se dilatent et donnent l’impression que l’un s’intéresse à l’autre et vice-versa.

Un deuxième test :

Chez un homme en situation d’exitation, quelle est la partie du corps qui peut grossir de 3 fois sa taille ?

Le Chat Potté de Shrek a les pupilles dilatées à l'extrême ! Ca fait craqué non ?

Le Chat Potté de Shrek a les pupilles dilatées à l’extrême ! Ca fait craqué non ?

Quand deux personnes amoureuses entrent profondément dans le regard l’un de l’autre, ils regardent inconsciemment les signaux de dilatation. Des recherches ont montré que les films pornographiques montrés à des hommes peuvent jusqu’à tripler la taille de leurs pupilles. La plupart des pupilles des femmes atteigne leur taille maximum au regard de photos de bébés. D’ailleurs, les bébés et jeunes enfants ont des pupilles plus larges que celles des adultes. Elles se dilatent constamment à l’approche d’un adulte dans une tentative d’apparaître plus attirant et d’obtenir de l’attention de ce dernier. Vous remarquerez que les jouets à succès pour enfant ont tous des pupilles surdilatées.

23 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Envie de vous exprimer ?

  1. Dorine
    Dorine says:

    Le regard…. ça me rappelle des choses… Mais qu’en est il de ce que l’on appelle “coup de foudre” ou “coup de coeur”? par quel biais cela passe-t’il??
    Ton site est superbement rédigé et illustré!

    Répondre
  2. Jonathan
    Jonathan says:

    Bonjour/Bonsoir,
    Tout d’abord merci pour ce site intéressant et complet. Je pense qu’il sert énormément et à pas mal de personnes car c’est vrai qu’on ne pense pas assez au Non-Verbal et ceci est bien dommage car il occupe plus de la moitié dans une conversation :)
    Quelque part, j’ai lu que les pupilles dilatées étaient signe de peur, de colère ou d’excitation et que les pupilles contractées pouvaient être des moments “clés” d’une conversation (je parle de cela bien sûr sans tenir compte de la luminosité). Et là, je vois que pupilles dilatées c’est OK sauf pour la colère qui est dans les pupilles contractées. Le doute s’est posé en moi ^^’
    Auriez-vous des réponses à cela ?

    Répondre
    • Romain
      Romain says:

      Merci pour ton commentaire Jonathan. ;-)

      Effectivement, en poussant les recherches dans cette direction, il apparait que la colère peut occasionner une dilatation. Il y a là deux sons de cloche. Dans tous les cas, une contraction de la pupille est fortement liée à une humeur négative, comme la colère.

      En état de colère, les yeux sont également plissés et le regard est figé rendant l’aspect des yeux plus petit.

      Répondre
  3. nicoo
    nicoo says:

    petite analogie avec le chat :
    ‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾
    • Un chat qui adopte une position d’agresseur à les pupilles rétractées.

    • A l’inverse un chat qui se sent menacé à les pupilles dilatés.

    Répondre
  4. Kevin Imbrechts
    Kevin Imbrechts says:

    Bonjour bonjour :-)
    En lisant cet article, je me rappelle d’un épisode de Lie To Me saison 3, où un flic se fait tirer dessus et est dans l’incapacité de parler. Cal Lightman montre alors des jeunes suspects et il arrive à voir dans les yeux de la victime s’ils sont coupables ou non. Plus tard, il lui pose des questions pour que sa femme puisse lui parler et il voit dans ses pupilles s’il l’aime, s’il lui en veut de la dispute du jour précédent etc…
    Je n’avais pas fait super attention en regardant l’épisode, mais j’imagine que quand il lui demande s’il l’aime, la victime avait les pupilles dilatées pour dire oui tout comme je suppose que Cal a vu qu’il n’en voulait plus à sa femme car la victime avait les pupilles dilatées, mais s’il lui en voulait encore, le policier aurait eu les pupilles contractées, signifiant la colère, c’est bien ça?
    Je me posais plusieurs autres questions, mais le temps de réfléchir à cet épisode de Lie To Me, j’les ai oubliées. Ceci dit, j’en ai quand même une autre :
    Si une personne qui se voit dans un miroir a les pupilles qui se dilatent, cela veut-il dire qu’elle est narcissique ou quelque chose du genre?
    C’est dommage, j’avais une bonne question mais j’ai complètement oublié, tant pi, si je m’en rappelle je la posterai plus tard.

    Répondre
    • Gwen
      Gwen says:

      Bonjour ou bonsoir à tous,

      Kevin, pour répondre à ta question, si ma mémoire est juste, il me semble que Cal avoue, peu après, avoir improvisé sa dernière réponse sur l’amour afin de dire à son interlocuteur ce qu’elle devait entendre pour être en paix avec elle-même, à vérifier.

      Pour l’analogie du chat, je pense que le rapport à l’excitation simplifie l’analyse. il joue ou chasse , ca l’excite, il se bat, il n’est pas excité.

      Je crois avoir lu en outre que les pupilles rétractées (myosis donc) se trouvaient presque systématiquement chez des psychopathe ou sociopathes, personnes chez qui l’on peut déceler des troubles du plaisir, de l’excitation ou encore de l’analyse logique et/ou sentimentale.

      Est-ce le cas ou ces constats sont-ils erronés ?

      Merci d’avance pour vos réponses.

      Répondre
      • Kevin Imbrechts
        Kevin Imbrechts says:

        Gwen, si mes souvenirs sont bons, Cal n’improvise pas la réponse, ce qu’il dit, c’est qu’il a lu dans le regard de la femme de la victime qu’il y avait eu une dispute, après il a demandé à la victime s’il lui en voulait, et il a vu que non. Il n’a donc pas improvisé cela.

        Pour ce qui est des psycho/sociopathes, en effet, ils sont attirés par des images de meurtres etc… Ils ont donc, mais ce n’est que supposition, des pupilles dilatées devant des images de ce genre.

        Répondre
  5. Gerard
    Gerard says:

    Bonjour Romain, je suis investigateur, et tu ne sais à quel point tes analyses me sont utiles au boulot ! Je salue la simplicité et et la réalité de tes méthodes. Merci !

    Répondre
  6. léo
    léo says:

    bonjour

    super article ! très intéressant !

    j’ai lu aussi dans le livre de philipe turchet que si l’on voit du blanc sous la pupille il s’agit d’un stress ressentit par la personne comme la colère par exemple… et aussi que l’oeil gauche plus réduit que l’oeil droit pouvait être un signe de tristesse ou d’abattement et que l’oeil droit dilaté était un signe de communication axés sur la réflexion et non les émotions…. Qu’en penses-tu ? et que penses-tu de la synergologie en général?

    Répondre
    • Romain
      Romain says:

      Bonjour Léo,

      Et merci de ton commentaire. Le blanc sous la pupille s’appelle le Sanpaku. C’est un terme d’origine japonaise qui désigne le fait que la taille de l’iris est relativement petite et que ce dernier ne couvre qu’une partie de l’oeil (d’où le blanc sous l’oeil). Je ne reviendrai pas sur les détails soumis dans l’approche synergologique car de manière générale, je ne suis pas adepte du cheminement scientifique qui en a donné naissance et qui reste relativement cantonné aux pays francophones. Restant cependant ouvert à cette discipline (on a tous une pierre à apporter à la compréhension du non-verbal), tu trouveras une interview de Christine Gagnon sur le sujet ici

      Romain

      Répondre
  7. leo jouan
    leo jouan says:

    merci romain !

    Je vais voir ca, je me pose également des questions sur cette nouvelle “science”. Je suis content de voir que tu restes ouvert à d’autres idées, je partage ton avis sur la pierre à apporter et sur l’ouverture d’esprit. Le non-verbal paradoxalement tombe parfois dans des dérives dangereuses autant du cotés des pseudo gouroux que du coté des adhérents …

    Je pense que l’étude du langage du corps doit mener à plus d’ouverture vers l’autre avec une approche humaniste. Ne pas prendre l’autre comme un fourbe menteur à qui il faut tirer les vers du nez mais plutôt comme le reflet de notre propre approche verbale…et non verbale

    A bientôt ;-)

    Répondre