Les Gestes Barrières

Décoder les Geste Barrières

Vous connaissez les gestes barrières ? Si ce n’est pas encore le cas, je vous propose de regarder cette vidéo qui vous expliquera quoi observer et ce que sont ces gestes barrières

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour lire la transcription texte de la vidéo

Comment décoder les gestes barrières ?

Bonjour, ici Romain, le décodeur du non-verbal. Je vous souhaite la bienvenue dans ce nouvel épisode de la série « 1 jour / 1 geste », la série dans laquelle je vous apprends à décrypter au peigne fin la gestuelle de vos interlocuteurs. Alors on a vu dans les précédentes vidéos que lorsqu’on ressent une situation d’inconfort, et bien on a tendance à se protéger la partie abdominale ; et on peut le faire de différentes manières, mais on le fait notamment grâce à des gestes barrières. Qu’est-ce que c’est un geste barrière ? C’est tout simplement mettre, entre sa partie abdominale et la source d’inconfort, une protection. Les bras croisés sont forcément l’exemple le plus parlant, le plus probant. Rappelez-vous lorsque vous étiez enfant, lorsque vous aviez 4-5 ans, et que quelqu’un, une personne inconnue, venait frapper à la porte de la maison. Qu’est-ce que vous faisiez lorsque vos parents, votre grand-frère ou votre grande sœur allaient ouvrir la porte ?

Et bien vous vous cachiez derrière les jambes de vos parents, de votre grand-frère ou de votre grande sœur. Tout simplement vous mettiez une barrière entre cet inconnu, qui était finalement une source d’inconfort pour vous (vous ne saviez pas qui c’était, vous étiez timide) et votre partie abdominale. Et bien il faut savoir qu’à l’âge adulte on ne peut plus faire ce genre de choses, du moins socialement parlant ce n’est pas forcément très accepté, on ne voit plus ce genre de choses se faire. Par contre, on a tendance à utiliser d’autres artifices pour provoquer ou reproduire cette protection entre l’inconnu et notre partie abdominale. Notamment les bras croisés, ça c’est le classique, main on a d’autres artifices que l’on utilise, notamment les hommes qui vont inconsciemment remettre le bouton leur chemise ou si j’avais une cravate, renouer le nœud de la cravate, ça fait une barrière avec la personne en face. Vous pouvez voir des femmes, qui, lorsqu’elles sont assises, vont prendre leur sac à main, le mettre sur leurs genoux pour justement faire une barrière entre la partie abdominale et la personne en face. Si vous êtes en soirée, ça peut être tout simplement de tenir un verre – je n’ai pas tous les accessoires avec moi pour vous faire la démo en live –, mais de tenir un verre avec les deux mains pour faire aussi cette barrière, ou tout simplement de remettre sa montre, d’avoir une barrière avec la personne en face. Et ces gestes barrières, je les ai remarqués à une soirée que j’ai passée la semaine dernière, j’étais invité à une soirée cocktail, et les personnes qui invitaient faisaient partie de la même organisation, et pouvaient inviter ce qu’on appelle un « +1 », c’est-à-dire une personne extérieure à l’organisation pour partager ce cocktail.

Et bien j’ai pu remarquer que toutes les personnes qui étaient dans l’organisation avaient une attitude relativement ouverte, et que tous les plus +1, toutes les personnes qui accompagnaient celles de l’organisation, avaient ce geste barrière de tenir le verre devant eux lorsqu’ils discutaient avec quelqu’un qu’ils ne connaissaient pas. C’était un geste barrière de protection. Donc si je vous dis ça, c’est que tout simplement, lorsque vous allez dans une soirée, vous voulez savoir les personnes qui se connaissent, les personnes qui ne se connaissent pas, ou les personnes qui viennent juste d’arriver et qui ne connaissent personne d’autre, observez ces gestes barrières, et notamment si c’est à l’occasion de soirées où il y a des breuvages qui sont consommés, et bien les personnes qui ne connaissent pas d’autres personnes auront tendance à tenir les verres devant elles en synonyme de protection. Voilà pour cette vidéo consacrée aux gestes barrières. Si vous voulez continuer votre apprentissage, je vous invite à cliquer sur le lien qui s’affiche à l’écran pour venir suivre avec tous les autres inscrits la Formation Express du Décodeur du Non-Verbal. C’est gratuit, venez nous rejoindre, ça va être très sympa. Dans la précédente vidéo, je vous ai présenté une posture du torse qui vous permet de savoir si votre interlocuteur est intéressé par ce que vous dites, ou si ce que vous lui dites provoque chez lui de l’inconfort. Pour savoir ce dont il s’agit, je vous invite à regarder la vidéo que j’ai publiée hier.

3 réponses
  1. Magie973
    Magie973 dit :

    Merci pour cette vidéo, Hier j’étais dans le bus et j’ai vu un homme
    accompagné d’une femme à mes côté, il avait une feuille et un portable..et
    j’ai vu ses lèvres qui disparaissaient plusieur fois, je me suis dit ahhh
    surement stressé, quelque chose ne va pas….:)

    Répondre
  2. Emmanuelle
    Emmanuelle dit :

    Bonjour,
    Je ne suis pas d’accord sur le fait que refaire le noeud de sa cravate soit un geste barrière. C’est un geste de recadrage lorsque le statut d’une personne est mis en cause. Je ne connais pas vos sources, mais visiblement elles diffèrent des miennes…
    Cordialement.

    Emmanuelle

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?