[Video] Qui est le plus à l’aise sur cette photo ? – 1actu1geste #2

Je profite de ces quelques jours entre Noel et le nouvel an pour tout d’abord vous souhaiter de joyeuses fêtes ! J’espère que vous avez pu profiter de vos proches comme il se doit et que le champagne attend au frais pour ce week-end. 😉
De mon côté, je viens de passer quelques jours en Bretagne en famille et ai profité de ce temps calme pour vous préparer cette courte vidéo (du moins plus courte que d’habitude 😉 ).
J’analyse dans cette vidéo le langage corporel des acteurs de la série Entourage. Comme vous allez le voir, ils sont plus ou moins à l’aise devant les photographes et cela se voit… dans leur gestuelle !

Analyse non-verbale :

Image de prévisualisation YouTube

Vous avez été plusieurs à me demander des articles du type « analyse non-verbale » comme cette vidéo qui a été la première du genre. Sur le principe, je trouve que c’est une super idée et d’ailleurs je voudrais vous proposer quelque chose dans ce sens. Pourquoi ne me diriez vous pas quelle photographie/vidéo vous aimeriez que je décrypte ?

Postez le lien vers la photo de votre choix juste en dessous et j’en choisirai une pour analyser la gestuelle des personnes photographiées sur le blog ! 😉

————
Transcription texte

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle analyse non-verbale du Décodeur du Non-Verbal.

Aujourd’hui, je vous propose de décoder l’image suivante qui est à mon sens très riche en enseignements. Vous allez le voir, on va pouvoir observer trois niveaux bien distincts de confiance en soi, trois niveaux d’aisance avec la situation que vivent ces acteurs. On va aussi décrypter les gestes qui me permettent de dire qu’untel est plus à l’aise que l’autre avec la situation.

Pour la mettre en contexte, cette photo a été prise lors de la première d’une série américaine qui s’appelle Entourage. Il me semble que c’était la première de la saison 6. Je vous passe les détails de la série, ce qui nous intéresse ici c’est vraiment le non-verbal de la photographie. On va se concentrer simplement sur les trois acteurs centraux de l’image.

Ce qu’on voit au premier abord, c’est que les acteurs ont un niveau d’assurance, de confiance en eux et d’aisance devant les caméras qui sont vraiment différents. D’ailleurs, avant de commencer cette analyse, je vais vous laisser quelques secondes pour bien observer cette photo et me dire selon vous qui est le plus à l’aise avec la situation, et à l’inverse qui est le moins à l’aise. Je vous laisse dix secondes pour le faire.

Vous avez donc pu faire l’analyse rapide des trois personnages. On va commencer par décrypter la personne qui est la plus à l’aise selon moi avec la situation. Il s’agit de la personne au centre.

Pourquoi je dis ça ? Tout d’abord, il n’y a pas de barrière devant ses parties vitales et ses parties génitales. Quand je dis qu’il n’y a pas de barrière, il faut regarder les parties telles que la tête, la poitrine ou l’abdomen. Ce qu’on voit, c’est qu’il ne se cache pas. Il est certes derrière ses camarades, mais il ne se cache pas, il a une ouverture corporelle avec ses bras qui viennent s’appuyer sur les épaules de ses voisins. Il a une forte aisance et il ne cherche pas à se cacher

D’ailleurs, sa posture un peu avachie sur ses deux camarades montre qu’il cherche à prendre l’ascendant sur ses voisins, à se faire remarquer. C’est une notion que j’ai déjà souvent abordée sur le blog, c’est celle du caractère dominant. Celui qui cherche à prendre l’ascendant sur quelqu’un d’autre a tendance à toucher l’autre, voire ici il s’affale sur les autres sur cette photo. C’est je pense normal puisque c’est le héros de la série. Il montre que l’intérêt pour les photographes est de se focaliser sur lui, car c’est lui la star. D’ailleurs, je pense que le positionnement central de l’acteur n’est pas anodin, que ce soit sur cette photo ou bien sur la photo en arrière-plan qu’on peut voir, c’est la star du show, c’est la personne qui doit se trouver au centre de l’attention.

Clairement, donc, pour moi la personne qui est la plus à l’aise est le personnage central.

La deuxième place que je mettrai sur le podium, si on devait décerner le prix de l’aisance devant les caméras, ce serait pour l’acteur à gauche, puisqu’il expose deux signes, un peu opposés : un qui montre qu’il est à l’aise, qu’il est cool avec la situation ; et puis un autre qu’il n’est pas forcément à l’aise avec les photographes. C’est un peu mi-figue mi-raisin, d’où sa deuxième place. On va voir en détail pourquoi je dis ça.

Premièrement, il est cool avec la situation. Comme précédemment, il n’a pas de barrière devant sa poitrine ou son abdomen. Il a une ouverture du corps, il a d’ailleurs la main droite dans sa poche, ce qui montre qu’il est assez à l’aise, et il a le pouce de la main droite qui ressort. Il faut savoir que les pouces sont un symbole d’autorité.

En chiromancie, c’est l’art de lire dans les mains, le pouce représente la force de caractère et l’égo. En général, les personnes qui ont un haut statut social ont plus tendance à montrer les pouces que les autres personnes. C’était d’ailleurs dans la Rome Antique un signe utilisé dans les combats de gladiateurs. La personne qui avait le plus haut statut dans l’arène décidait de la mort du gladiateur dans l’arène en mettant son pouce vers le bas. S’il décidait de sauver le gladiateur et de lui accorder la vie, il lui montrait son pouce dirigé vers le haut. Tous les gestes avec le pouce bien visible montrent une certaine autorité. Là, avec sa main dans sa poche, il montre qu’il est assez cool avec la situation.

Mais le deuxième signe qui me fait penser qu’il n’est pas si à l’aise que ça avec la situation, c’est que son corps a tendance à se pencher vers l’arrière. Sa tête semble se pencher sur le côté comme s’il essayait d’éviter les caméras. En fait, il est en train de créer une distance avec les caméras. Comme on l’a vu dans une vidéo précédente, créer de la distance, avoir une réaction de fuite, c’est une réaction du système limbique face aux situations qui nous déplaisent, et donc face aux photographes on peut comprendre que cette personne éprouve un certain stress. J’ai d’ailleurs envie de poser la question : qui n’est pas mal à l’aise devant les caméras, ou qui ne cherche pas à éviter de se faire prendre en photo quand on se trouve devant un appareil photo ? Pour ces deux raisons, le fait qu’il soit cool avec la situation, la main dans la poche, le pouce ressorti, l’ouverture du corps, mais également le fait qu’il crée une distance avec les caméras, me fait mettre cet acteur sur la deuxième place du podium.

Comme vous l’aurez deviné, la troisième place, ou disons la personne la plus stressée ou la moins à l’aise avec la caméra est celle de droite. Regardez la façon dont elle tient ses mains. Elle crée une barrière avec les photographes avec son corps. C’est ce qu’on a tendance à faire inconsciemment quand on n’est pas à l’aise dans une situation : on essaie de protéger ses parties vitales, que ce soit la tête, la poitrine ou l’abdomen, et les parties génitales pour les hommes, quand on n’apprécie pas la situation. À l’inverse des deux personnages qu’on vient de voir, il protège ses parties génitales.

C’est un peu comme les joueurs de football qui font un mur quand un coup-franc doit être tiré. J’ai fait 10 ans de football donc je connais un peu le sujet, on protège d’un bras la tête, et d’un autre bras les parties génitales, de façon à éviter de se prendre un ballon là où ça fait mal. Ici, ce n’est pas un ballon que l’acteur risque de se prendre, mais ce sont les flashs des photographes, ou simplement le fait que les photographes soient là qui le rend mal à l’aise. Il essaie de se donner un peu plus de confiance en se protégeant ainsi, simplement parce qu’il n’est pas à l’aise avec la situation.

C’est pour cette raison et pour ce geste principal que je pense que cette personne est la moins à l’aise des trois.

Pour résumer ce que vous avez appris dans cette analyse non-verbale : on a appris différents gestes, des gestes qui vont montrer le fait d’être à l’aise avec la situation, ou qui vont montrer « oulah ! Attention, je ne suis pas à l’aise avec ce qui se passe ». Le premier geste dans cette catégorie, c’est le fait de faire une barrière avec les mains jointes devant ses parties génitales. C’est ce qu’on a pu voir avec le personnage numéro 3. C’est également le fait de créer une distance avec la situation, l’évènement ou la personne qui nous dérange, c’est ce qu’on a vu avec le personnage 2. On a vu aussi des signes qui montrent qu’on est à l’aise avec la situation : il s’agit principalement de l’ouverture du corps. C’est le fait d’exposer ses parties vitales : son abdomen, son ventre, sa tête et également ses parties génitales, comme les personnages 1 et 2. On a aussi vu que le fait d’avoir sa main dans sa poche, même si on pense parfois qu’on cherche à cacher quelque chose dans ces cas-là, montre aussi ici que le personnage numéro 2, à gauche, a une attitude détachée vis-à-vis de la situation. On a vu également que de mettre en valeur le pouce est un symbole d’autorité.

Ce que je vous propose de faire, c’est de mettre en application ce que vous venez d’apprendre dans cette vidéo, et dès que l’une des occasions suivantes se présentent : si vous vous trouvez à une remise de diplôme, de récompense, que vous assistez à un discours, à un speech, au prochain mariage auquel vous êtes invité, ou que vous regardez une photo de classe ou une ancienne photo d’entreprise, observez qui se protège et fait une barrière avec ses mains, qui a une attitude ouverte ou qui est en train de protéger ses parties vitales. Cela vous donnera un bon aperçu de son niveau d’aisance vis-à-vis de la situation.

Ce que je vous demande ensuite juste après, c’est de venir sur le blog et de me laisser un commentaire pour me dire ce que vous avez observé, dans quelle situation vous avez pu observer ces gestes d’ouverture, de barrière. Cela me fait toujours plaisir de savoir ce que vous avez pu mettre en application grâce aux analyses que je fais sur le blog.

Voilà, c’est terminé pour cette vidéo, et je vous dis à bientôt pour une nouvelle analyse du Décodeur du Non-Verbal. À la prochaine fois !

30 réponses
  1. Alain@sophrologie
    [email protected] dit :

    Bonjour,
    très instructif !
    Bien que je ne partage pas complètement ton analyse.
    Pour le n° 3, aucun doute.
    Mais le n° 2 est de mon point de vue, « victime » de l’attitude du n° 1. Il est manifestement tiré en arrière par celui-ci et le déclic du photographe le fige dans cette position.
    Le n° 1 se cache et s’appuie sur ces collègues, tu l’as dit. De toute évidence il est ingérant dans la vie des autres.
    Pour moi c’est le signe qu’il les utilise et d’ailleurs la couleur de sa cravate indique une incapacité à savoir se positionner dans le trop ou le pas assez.
    Le fait qu’il soit le seul à ne pas regarder le photographe a t’il une signification pour toi ?
    Cordialement, Alain

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Alain,

      Merci pour ton commentaire.
      J’ai failli parler de la cravate rose qui à mon sens crée un contraste vis à vis des autres tenues plus sobres de ses voisins. Encore un signe pour montrer aux photographes « je suis là ! ».
      Il est vrai que la tenue vestimentaire a un impact sur l’image que l’on souhaite projeter. Cela pourrait faire un sujet intéressant à traiter sur le blog.

      Pour répondre à ta question, le fait qu’il ne regarde pas les photographes peut être considéré comme un détachement vis à vis d’eux mais peut-être a-t-il tout simplement reconnu quelqu’un dans l’assistance, l’a-t-on interpellé ? Une vidéo serait effectivement plus appropriée pour identifier la situation 😉

      Répondre
  2. Halina
    Halina dit :

    Bonjour, et merci pour ces nouveaux exemples commentés.
    J’ai fait la même lecture des attitudes et mimiques des trois personnages.
    En ce qui concerne le message d’Alain, il ne faut pas confondre ce que la personne montre à l’extérieur (rôle endossé, persona) et ses intentions, même inconscientes (prendre le pas sur l’autre ou utiliser l’autre pour se cacher). Il est prouvé qu’une personne qui se sous-estime peut se montrer dominante pour dissimuler cette gêne.
    Cordialement,
    Hal

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Halina,

      Je suis d’accord avec toi sur la dissimilation de la gène par un caractère dominant. Il y a un fossé entre « être dominant » et avoir une « attitude dominante. » Disons qu’ici le personnage central cherche à attirer l’attention et ne veut pas être mis de côté 😉

      Romain

      Répondre
  3. Sandro
    Sandro dit :

    Tout à fait d’accord avec cette analyse et les commentaires.
    Je pense qu’Alain et Halina ont tous les deux raison : le n°1 adopte clairement une attitude dominatrice, mais en s’appuyant sur les deux autres, en se cachant derrière eux. De plus, c’est le seul qui ne regarde pas les photographes. Il n’est pas tellement à l’aise que ça à mon avis, mais veut montrer que c’est bien lui la star de l’équipe.

    Difficile de dire s’il tire le n°2 en arrière, en tout cas ce dernier lui tourne complètement le dos et ça pourrait être aussi une réaction de rejet de sa part.
    Ce ne serait pas une trace de colère sur le visage et dans l’attitude du n°2 ? Une légère trace de mépris également, sur le visage du n°3 ? Ils ont tous les deux du mal à sourire par rapport aux autres.

    Je m’avance peut-être, mais j’ai l’impression que l’acteur en cravate rose exaspère ses deux collègues à ce moment-là. C’est peut-être même lui, la cause principale de leur malaise.
    Une vidéo serait effectivement intéressante pour voir comment la scène s’est déroulée :)

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Sandro,

      Ton analyse sur les visages ainsi que sur la présence du personnage central sur les expressions et attitudes de ces voisins sont très justes.
      Par contre, elle ne tient pas forcément compte du contexte qui serait mieux apprécié dans une vidéo. Mais ca c’est pas facile 😉
      Mon analyse d’ailleurs ne tient pas aussi trop compte du contexte mais se base sur des gestes (main dans la poche, mains devant les parties génitales) qui à priori durent plus de quelques millisecondes. 😉

      Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Merci Quentin,

      J’envisage effectivement de faire de plus en plus d’analyse de ce type. Pour l’instant c’est à partir de photo mais je vais me mettre à analyser des extraits vidéos 😉

      Répondre
  4. Ludovic
    Ludovic dit :

    Salut Romain.

    Tout d’abord, merci pour tous tes sujets que tu mets sur ton site, qui m’intéresse beaucoup.

    Pour un prochain sujet , tu demandais ce que tu pouvais décrypter, pourrais-tu décrypter pour nous un discours de notre président Nicolas Sarkozy ?

    Je me rappelle d’un décryptage du président Américain que j’avais vu dans un épisode de Lie To Me, et ça m’interesserai d’en voir un du notre.

    Voila, en espérant que tu prennes compte de mon intervention.

    Merci encore.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Salut Ludovic,

      Merci pour ton commentaire. Je vais essayer de mettre en place un décryptage pour les élections présidentielles. Passage au crible des différents candidats, ca peut être sympa ! 😉

      Répondre
  5. fabien
    fabien dit :

    je pense que le numero 1 se doit d’etre le plus à l’aise mais il ne l’est pas tant que ça.regardez de plus près il croise les jambes et comme tu le dis Romain il est derriere les deux autres,il est donc au second plan ce qui n’est pas logique avec le fait qu’il soit le héros de la série.je vois la position des acteurs comme un barrage à l’éclosion de l’acteur 1 par ces deux alter égo.je suis d’accord avec le fait qu’il y a qqch de malsain dans sa relation avec les autres acteurs.

    Répondre
  6. Jacques (secret beauté intérieure)
    Jacques (secret beauté intérieure) dit :

    Bonjour,
    Je découvre ton site ce lundi !! Je savais que le langage non verbal était important : le ton de la voix, le sourire, la gestuelle, etc. ! Il n’y a qu’à rédiger des mails et autres commentaires sur un blog pour s’en rendre compte : il manque « quelque chose », qu’on tente vainement de remplacer par des visages souriants ou grognons, ou par des :-)), mais ça ne fait pas le poids.
    Pour ce qui est de la position du personnage central, les bras sur les épaules de ses voisins, elle me rendrait, comme voisin, assez mal à l’aise ! J’aurais l’impression d’être envahis !
    Pour ce qui est des hommes politiques, je me conterai d’observer ceux de mon pays (la Belgique)
    Merci pour ta vidéo !
    A bientôt
    Jacques (Bruxelles)

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Jacques !

      Merci pour ton commentaire. Les smileys devraient être effectivement plus souvent utilisés. Ils éviteraient bien des malentendus dans les e-mails ou sms :-)
      Romain

      Répondre
  7. tom74
    tom74 dit :

    Salut,

    D’accord avec les grandes lignes de ton analyse, et notamment la personne du milieu : cravate, attitude, sourire, ….

    Pour le 2nd, je ne suis pas tout à fait d’accord. Il part en arrière, car pris par la personne du milieu qui le déstabilise. Par contre, si effectivement il a la main dans la poche, il se présente de 3/4 et non complètement de face, ce qui traduit une certaine défense ou plutôt « retenue »

    par contre le 3e est à la rue : regard dans le vide, expression de tristesse, mains qui le protègent … il y aurait eu un trou de souris, il y serait aller pronto !

    A+

    Répondre
  8. Chapii
    Chapii dit :

    Hello,

    Exellent article et cool la vidéo, c’est bien expliqué et c’est attractif. Continue les vidéos 😀

    Petite remarque par rapport à la main droite dans la poche correspondante : cela est un geste anti-stress, qui traduit une ouverture émotionelle. Il n’est (n’était ?) peut-être donc pas complètement à l’aise mais tente de l’être en tout cas. Ce geste survient lors d’une période de détente après une situation de stress, lors d’un jeu de séduction … Je appris cela d’un livre de Messinger.

    A bientôt

    Répondre
  9. tom74
    tom74 dit :

    …. surtout que cette personne (main dans la poche avec pouce dehors), est l’acteur le plus connu du lot.
    Je pense qu’il a l’habitude de ce genre d’exercice et on dirait même qu’il esquisse un léger sourire … dommage qu’on ne puisse pas voir la vidéo dans l’ensemble….

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Je crois que la vidéo sera désormais privilégiée par rapport à la photo car cette dernière « fixe » à un temps t la situation et le contexte est complètement effacé. Mais bon, ça donne déjà une sacrée idée de la situation 😉

      Répondre
  10. tom74
    tom74 dit :

    J’ai beaucoup repensé à la photo et aux deux personnes suivantes : celle de gauche et celle du milieu
    (car il est clair que le 3e est le moins à l’aise)

    On a dit que celui du milieu est le plus à l’aise, aussi parce qu’il est l’acteur phare de la série.
    Et pourtant il se « repose » sur ses camarades, et surtout reste derrière : ses amis le protègent. On sent également qu’il est avachi, alors qu’il pourrait être parfaitement au milieu, droit et prendre ses camarades de chaque coté sur le mode : je suis au centre, voici mes acolytes, c’est moins le chef.

    Mon sentiment serait plutôt qu’on l’ait mis là, justement parce que c’est l’acteur « phare », mais que cette position faussement « cool » le met pas spécialement à l’aise : alors il passe derrière, et se repose sur ses 2 compères.

    A présent celui de gauche. Ce qui m’a interpellé après réflexion, c’est la main dans la poche et surtout le pouce dehors, ce qui traduit une grande confiance en soi, si on en crois les écrits de Joe Navarro.
    Comme évoqué précédemment, il est le plus connu, celui qui a fait le plus de films … donc il serait logique qu’il soit le plus habitué à ce genre d’événements …. et le fait qu’il se penche en arrière peut-être du au fait qu’on le tire … (comme déjà évoqué)

    Après bien-sur, on peut disserter, blablater à l’infini …. d’ou l’intérêt de la vidéo … encore une fois et sans enfoncer le clou !!!

    Allez, j’arrête …

    Répondre
  11. Jean
    Jean dit :

    Moi j’aurais plutôt dis que celui du milieu n’est pas a l’aise au contraire , on voit qu’il en rajoute dans sa position justement pour paraitre a l’aise.

    Répondre
  12. grégory
    grégory dit :

    bonjour romain très bonne analyse des postures et de l’aisance j’ai remarqué que le n°2 avez un air sinique du fait qu’il est un sourire en coin alors peut être que c’est involontaire de sa part, il est à l’aise mais une réticence sur la situation, surement parce qu’il n’est pas le centre d’intéret, qu’il soit moins important que celui de milieu. a bientot j’espere car j’adore vos explications tres clair et rapide a apprendre

    Répondre
  13. Florence Kennedy
    Florence Kennedy dit :

    Bonjour Romain,
    Comme d’habitude, j’arrive toujours après la bataille, mais je voulais juste donner mon avis.
    J’ai beaucoup aimé ton analyse de cette photo et je suis d’accord à un détail près.
    Pour moi, le numéro 2 a une certaine aisance avec la situation, toutefois il est désabusé et imbu de sa personne, il n’a aucune envie d’être là, mais il y est parce que c’est nécessaire pour les affaires. Pour moi, la main dans la poche est un signe de dédain un peu comme s’il nous disait: « Je vaux bien mieux que vous : tous autant que vous êtes. » Et effectivement, le pouce à l’extérieur est là pour attester sa supériorité.
    Merci et à bientôt
    Florence

    Répondre
  14. Jin
    Jin dit :

    Bonjour,
    tout d’abord merci de faire partager tes commentaires sur la communication non verbale.
    Je viens de découvrir ta vidéo sur cette photo, et je ne suis pas tout a fais d’accord avec ton analyse.Je m’explique:
    Pour moi l’homme de gauche est celui qui est le plus détendu, tous les points que tu soulèvent sont correct sauf peu être certaines explications que tu leurs apportent, en tout cas pour moi.
    1- effectivement il est bien décalé par rapport aux photographes mais je pense plutôt que c’est pour le confort car le personnage du centre appuis sur son épaule d’où le fait aussi qu’il se tienne en arrière . La main dans la poche n’indique pas forcement une attitude détendu, mais peut aussi signifier un mal-être tout en faisant penser qu’on est cool , pouce à l’extérieur veut dire qu’il n’est pas impressionné non plus. Par contre si l’on regarde son visage , on voit qu’il est sur de lui , regard fixe sur les photographes, mâchoire contractée en signe d’autorité et lèvres pincées un peu comme pour de la colère sauf que j’attribuais plus cette micro expression à de la fierté car le haut du visage n’est pas tendu. De plus la photo semble trompeuse car pour moi il est de lui même de 3/4 et sa tête donc et légèrement penchée sur l’arrière mais d’un coté on remarque que son menton est lui aussi relevé donc encore un signe d’autorité et supériorité. Tout cela me fais donc penser que c’est lui le plus détendu.
    L’homme du centre quand à lui affiche bien une attitude détendu mais se protège lui aussi quelque part derrière les deux autres.N’oublions pas que ce sont des acteurs et que comme tu le dis, il doit y avoir un positionnement marketing dans leur placement, qu’il arrive aussi a masquer leur émotions pour trompé le public donc regarde ses jambes et la on voit qu’elles sont croisées ce qui peut faire penser qu’il contrôle son attitude en haut pour paraitre plus »cool » mais nous savons que le cerveau à du mal à contrôle tout notre corps en même temps en ce qui concerne le fait de camoufler nos pensées, donc j’attribuais cette posture des jambes à de la défense. De plus lui seul ne regarde pas les photographes. Ses mains sont tendu pour une personne qui veut paraitre cool et détendu , elles devraient retombées et donc avoir une cassure au niveau du poignet , ses doigts sont recroquevillés en signe de contraction aussi.
    Pour le troisième homme nous sommes d’accord il semble être. le moins décontracté sur cette photo. Position des mains défensive, regard dans le vide, trait du visage tirés, menton vers le bas. Voila désolé d’avoir écris un roman sur tout ces points, j’aimerais que tu me répondes sur ces points et me donne aussi ton avis.Merci à bientôt

    Répondre
  15. Celine
    Celine dit :

    Bonjour,
    J’ai mis en application ce que j’ai appris dans cette analyse et ce fut très intéressant pour moi : j’ai regardé des photos de mes collègues destinées pour une procédure et j’ai remarqué 3 comportement principal :
    – Le 1er se protège et fait une barrière avec ses mains notamment devant son abdomen (pas à l’aise du tout!)
    – Le 2ème à positionné ses mains dans le dos et se les maintien (par contre là, je ne connais pas trop la signification de ce geste?)
    – Le 3ème à les bras le long du corps, un léger sourire aux lèvres et la jambe droite légèrement fléchie et positionnée devant l’autre (assez à l’aise, prend-il la séance photo comme un jeu ou pour s’amuser?)

    Concernant la 2ème personne, j’aurai aimé avoir votre analyse.
    Merci
    PS : le blog est génial, on apprends des tas de trucs. Et surtout après, on est plus attentifs à essayer de décoder tout çà chez les autres!
    Continuez ainsi!!

    Céline

    Répondre
  16. Aya
    Aya dit :

    Bonjour Romain,

    Je viens de découvrir ton site et je l’apprécie vraiment, cependant un détail dans cet article révolte la latiniste que je suis. Rien à voir avec le langage non-verbal que tu maîtrises, je n’en doute pas, bien mieux que moi, mais en rapport avec un exemple sur lequel tu t’appuies. Comme il est inexact, ton explication en est affaiblie et c’est pourquoi je souhaite t’en faire part.
    En effet, il me semble qu’aucune source ne confirme l’anecdote des gladiateurs mis à mort par un geste du pouce. Cette idée reçue est inspirée d’une peinture, mais n’en est pas pour autant représentative de la réalité. Conformément aux sources antiques, la décision prise à la fin du combat était tout simplement annoncée en latin par l’empereur ou la personne qui en était chargée:
    «Mitte!», «Laisse!» en français, et le perdant était épargné
    «Jugula!», «Égorge!», et le perdant était condamné.
    Bref, aucune mention de pouce là-dedans…

    Bonne continuation,

    Aya.

    Répondre
  17. Christiane Chenault
    Christiane Chenault dit :

    Merci Romain :) Je me suis surprise à obtenir un résultat positif de cette analyse justr par les postures. Pour les commentaires, la tonalité et les gestes pour obtenir un dialogue sympa, je vais tester …

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?