Emotion de peur

Comment voir la peur sur le visage ?

Dans cette vidéo, découvrez comment décoder la peur sur le visage de vos interlocuteurs

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour lire la transcription texte de la vidéo

L’émotion de peur décryptée

Bonjour, ici Romain, le décodeur du non-verbal. Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo de la série « 1 jour / 1 geste ». On va parler aujourd’hui de l’émotion de peur. La peur, j’en ai parlé rapidement dans la précédente vidéo parce qu’elle ressemble comme deux gouttes d’eau à la surprise, une autre émotion universelle. Pourquoi ? Alors je vais vous aider à repérer la peur sur le visage de vos interlocuteurs. D’une part, vous allez pouvoir observer le haussement des sourcils de façon interne-externe, un relâchement de la bouche – et là vous vous dites que c’est comme la surprise.

Sauf que dans le cas de la peur, on a aussi un étirement des lèvres, je vais essayer de vous le faire face caméra. Je ne sais pas si vous voyez la différence entre la peur et la surprise. Il y a vraiment cette notion ici à bien différencier pour ne pas vous tromper. Dans le cas de l’émotion de peur, c’est rare de le voir, mais ça peut arriver que le visage ait tendance à blanchir. Tout simplement parce que lorsque quelqu’un a peur, il y a son système de défense, de fuite qui se met en place, le système de défense et de fuite fait que le sang va illico presto aller dans les jambes pour fuir, et on peut observer justement un blanchiment de la peau dans le cas d’une peur extrême.

Vous ne l’observerez pas tout le temps chez quelqu’un. Donc, la peur est très importante à repérer, et si vous voulez vous entraîner à la repérer, c’est très simple. Moi j’ai une amie qui a peur des chiens, et dès qu’on boit un verre en terrasse et qu’on passe du temps ensemble, elle a vraiment peur des chiens, et dès que j’observe la peur sur son visage je sais qu’il y a un chien qui arrive. C’est un bon moyen de s’entraîner, si vous aussi vous avez des amis, de la famille ou un proche qui a peur de quelque chose, que ce soit une araignée ou toute autre phobie que l’on peut imaginer. Si vous avez quelqu’un dans votre entourage qui a une phobie en particulier, vous pourrez observer cette émotion de peur qui sera bien complète sur son visage lorsque ce proche sera confronté à sa phobie. Voilà pour ce nouvel épisode de la série « 1 jour / 1 geste » consacré à la peur. On va continuer demain encore sur les émotions, et en attendant, si vous voulez continuer votre apprentissage de la communication non-verbale, je vous invite tout simplement à suivre la Formation Express du Décodeur du Non-Verbal en cliquant sur le lien qui s’affiche à l’écran. Je vous dis à très, très vite.

2 réponses
  1. Decodeurdunonverbal
    Decodeurdunonverbal dit :

    Dans cette vidéo, je vous apprends à repérer la peur sur le visage de votre
    interlocuteur. Attention, cette émotion n’est pas à confondre avec la
    surprise.

    Répondre
  2. BloodyDarkSensual
    BloodyDarkSensual dit :

    Mdr! Excellent! Bien dit! Tu peux aussi ajouter la pupille qui se dilate et
    le hurlement en cas de perte de contrôle subit de la situation. D’ailleurs,
    pourquoi crier est-il à la fois euphorisant et notre dernier recours dans
    l’impossibilité de fuir un danger?

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?