Etoiles sur un tableau noir

Dynamiques sociales : les autres, c’est vraiment l’enfer ?

Cet article invité a été rédigé par Sélim du site Artdeséduire. L’angle d’approche de son article est essentiellement dédié aux hommes cherchant à maîtriser les dynamiques sociales dans le but de séduire. Je lui laisse la plume. Romain

Quand Sartre écrit dans Huis Clos en 1943, « L’enfer, c’est les autres », il dit vrai, mais sa phrase a souvent été mal interprétée.

Est-ce vrai en séduction ? Votre succès avec les femmes dépend-il des autres ? Votre succès dans la vie en général dépend-il des autres ? Une bonne manière d’y répondre consiste à étudier les dynamiques sociales : il s’agit des rapports de force entre différents membres d’un groupe.

Prenons l’exemple du travail. Vous êtes dégoûté, vous perdez toute motivation parce que vous auriez dû avoir une promotion mais votre collègue moins qualifié que vous l’a eue à votre place ? Votre chef de service vous avait promis une augmentation, mais ce ne sera visiblement pas effectif avant 2016 ? Un nouveau venu, le neveu d’un ponte de l’entreprise prend de plus en plus de décisions à votre place sans que personne n’y trouve rien à redire ? Au fond, vous pensez que tout se fait par piston, par magouille, et que vous êtes trop intègre et honnête pour réussir dans ce milieu de requin ?

Vous avez probablement raison ! C’est Henry Ford qui le disait : « Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison ! » C’est votre manière de voir les choses qui vous permettra d’avoir du succès et de réussir dans votre carrière.

Reprenons nos exemples précédents : visiblement, vous êtes isolés, personne n’est là pour vous appuyer, vous soutenir, vous défendre des injustices. Si vous n’êtes pas du genre « grande gueule », vous risquez souvent de vous faire écraser si vous ne savez pas nouer d’alliances constructives avec les autres membres de l’organisation.

On emploie le terme de dynamiques sociales parce que ces forces sont toujours en mouvement : si vous vous alliez avec vos collègues Robert et Matthieu pour avoir une promotion aux dépens de Sébastien, mais que Robert obtient la promotion, il y a fort à parier que la prochaine alliance n’intègre plus Robert, parce que vous aurez perdu confiance en lui.

Dans les dynamiques sociales et la séduction, la notion de confiance est la clef.

Connaissez-vous le point commun entre Allociné, la Fourchette, Booking et une soirée en boîte entre potes ? Le petit système d’étoiles, de notations, aussi appelé recommandation sociale !

Les dynamiques sociales, récoltez les étoiles

L’homme est un animal social et est souvent dirigé par son instinct grégaire, il va là où va la foule. Un film qui fait un très bon démarrage, et c’est l’assurance de voir des affiches au bout d’une semaine avec « Déjà 3 millions de spectateurs conquis ! » L’instinct grégaire, le besoin de partager des expériences communes nous dirigent sans même qu’on s’en rende compte…

Une célèbre expérience sociale a été faite : deux restaurants côte à côte, vides, tous les deux, avec des cartes et des tarifs à peu près similaires. Un premier couple doit choisir de s’asseoir et choisit le restaurant A. Puis un deuxième arrive, et voit le restaurant B vide, alors que le A possède déjà la confiance du premier couple. Le troisième couple rejoint aussi le restaurant A. La leçon à retenir est simple : on va là où vont les autres parce qu’on a confiance en leur jugement.

Pour vous en rendre compte vous-même, ouvrez votre Facebook et regardez les lieux de vacances de vos amis proches, je pense qu’on peut retrouver 20 villes de tête sans forcer.

(Londres, Barcelone, New York, la Thaïlande, Berlin, Rome, Marrakech, Copenhague, Amsterdam, Melbourne etc…)

Et la séduction dans tout ça ? Les jolies filles sont rarement seules, elles ont souvent une cour autour d’elles. Des mecs, des ex, des prétendants en embuscade, et ses copines, les vraies, les copines, les moins belles, leur meilleure amie et les jalouses tapies dans l’ombre…

Quand vous rencontrez une fille en soirée, vous êtes immédiatement noté, comme un film ou un restaurant par la fille que vous convoitez et son cercle d’amis.

Dynamiques sociales : Comment gagner des étoiles face à un groupe que vous ne connaissez pas ?

Si vous faites rire le groupe, si vous réussissez à vous lier d’amitié avec certains hommes du groupe, vous gagnez des étoiles.

Si vous avez des points communs avec certaines personnes du groupe (goûts musicaux, origines, études, jobs) : vous gagnez encore des étoiles.

Si vous montrez que vous êtes bien intégré avec votre bande de potes à vous, cela prouve aussi que vous connaissez les règles du jeu social, et ça rassure le groupe : vous n’êtes pas un prédateur qui rôde autour de sa proie, vous ne ferez pas de mal à leur copine. Encore des étoiles !

Les validations les plus importantes vont venir de la fille que vous convoitez, évidemment, mais aussi de sa meilleure amie : pensez à accorder à cette dernière un peu de temps pour la « rassurer » sur vos intentions, pour montrer patte blanche et obtenir sa bénédiction (et ses étoiles !)

Tout seul, en opposition face au groupe, vous ne valez rien, quelle que soit votre force de frappe financière, intellectuelle, humoristique ou la taille de vos biceps. Séduire une fille, c’est aussi lui montrer que vous comprenez son environnement social, que vous en respectez les règles et qu’il n’y aura pas de problème de fit entre vous (et vos cercles sociaux respectifs).

J’ai gardé le bonus pour la fin : depuis l’avènement de Facebook et des réseaux sociaux, vous avez remarqué que la séduction a changé. Il y a certes ce que vous pouvez raconter à une fille en tête-à-tête lors d’un premier rendez-vous, mais il y a aussi tout ce que vous montrez de vous, toute l’image que vous projetez sur les réseaux sociaux.

Prenez 10 minutes pour vous interroger sur votre identité numérique : les dernières photos postées, les derniers statuts et articles partagés donnent-ils envie de vous connaître davantage et de passer du temps avec vous ? Est-ce que vous vous donneriez des étoiles, ou plutôt des cartons rouges ?

Et si les autres n’étaient au fond pas l’enfer mais une motivation supplémentaire de vous bouger et faire de nouvelles rencontres pour tester tous ces principes d’influence ?

Etes-vous déjà passé à côté d’une fille à cause d’un mec ou d’une fille dans son groupe qui ne vous aimait pas ?

Sélim pour www.artdeseduire.com

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?