Pile de livres

« Détectez les mensonges » – Le guide GRATUIT

Ça y est, il est tout chaud. Tel le petit pain au chocolat qui vient tout juste de sortir du four, il vous attend déjà. Dans cette vidéo, je vous dévoile aujourd’hui le nouveau guide du décodeur du non-verbal :

Je vous offre donc un guide de 20 pages (en pdf) qui se nomme le « Guide de détection des mensonges ». J’y explique toutes mes stratégies de détection ainsi que les gestes typiques du mensonges à observer. J’ai voulu ce guide ludique et le plus clair possible. Il y a donc des illustrations et des exercices pratiques à mettre en place pour vous familiariser aux notions du guide.

Ok, merci des infos ! Comment est-ce qu’on le télécharge ?

C’est simple : il suffit de s’inscrire à la newsletter en utilisant le formulaire ci-dessous. Après avoir confirmé votre inscription, vous recevrez immédiatement un lien pour télécharger le guide. Pour tous ceux qui sont déjà abonnés à la newsletter, je vous ai envoyé hier un mail avec un lien vers ce guide !

J’espère que ce guide vous plaira. Laissez-moi votre avis et vos impressions dans les commentaires. 🙂

54 réponses
  1. Alex
    Alex dit :

    Merci beaucoup Romain ! Étant également un fan de la série Lie to Me, j’attendais ce guide avec impatiance. Une attente que je ne regrette pas. 🙂

    Répondre
  2. Alex
    Alex dit :

    Oui c’est vrai, j’était déçu d’aprendre ça :/ , cela prouve que les gens ne se rendent pas compte à quel point on ment. Et oui, j’ai remarquer la musique du générique 😉

    Répondre
  3. Santoryo
    Santoryo dit :

    Salut très bon guilde bien pratique surtout le petit repère à la fin j’ai découper et je l’emmène avec moi.

    Par contre il y a un point sur lequel j’aurais aimer revenir par rapport aux mensonges avec les yeux. Il y a deux critères qu’il faut prendre en compte.

    Ce n’est pas parce qu’une personne regarde à droite qu’elle invente ce qu’elle raconte , j’ai déjà testé l’expérience en posant la question : Tu te vois comment dans 10 ans ? son regard ira vers la droite car la personne fait appel à son imaginaire.

    Il y a des gens qui ont leurs lignes du temps inversés leurs passé sont à droite et leurs futur à gauche, même si sa reste assez rare mais je pense qu’il faut pas le nier quand même sa existe.

    Après il y aussi le mensonge non volontaire je m’explique ! c’est à dire se sont des histoires lointaine par ex : cela fait déjà 3 jours que je soupçonnais ma fille d’avoir été tels endroit alors qu’elle m’avais dis qu’elle allait chez sa copine et c’est qu’aujourd’hui je lui pose la question : Ah enfaite tu était ou mardi ?! étant donné que cela fais déjà 3 jours il se peut que la personne oublie certains éléments donc dans ce cas elle réfère à la partie « créatrice » de son cerveau pour combler les manques donc conclusion elle ne ment pas volontairement elle à modifier juste l’histoire originale.

    Personnellement je trouve que le regard est un facteur important mais pas forcément déterminant dans le mensonge.

    Enfin comme tu l’a dis le mensonge c’est un sujet vaste ! nous pouvions dire pas mal de chose dessus en tous cas j’ai bien aimé ton guilde ce fût avec plaisir que je l’ai lu ! et je t’en remercie !

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Je crois qu’étant scientifique à la base, j’ai toujours perçu une abscisse dans un graphique ou une chronologie partant des valeurs les plus faibles à gauche vers les valeurs les plus fortes à droite. Mais je te crois sur le fait que celles-ci, dans certains cas, puissent être inversées. Dans le guide, je présente le moyen mnémotechnique que j’utilise. Il n’est pas forcément évident de se rappeler de la direction des yeux. Peut-être existe t’il des meilleurs moyens de s’en souvenir ? 🙂

      Les yeux sont effectivement un élément à prendre en compte et facile à observer. Si d’autres gestes du guide confirment la direction des yeux, c’est un plus à ne pas négliger 🙂

      Merci pour ton commentaire et sa pertinence Santoryo

      Répondre
  4. Tangs
    Tangs dit :

    Je ne regrette pas de m’être inscrit à ta newsletter !
    Bravo pour ce guide et pour tout ce que tu fais, c’est du beau boulot. Je lis toujours tes nouveaux articles avec plaisir et curiosité, en espérant que ça continue !

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Merci Tangs pour ton message. Ne t’en fait pas, je vous réserve des surprises dans les prochains jours et semaines qui viennent. 🙂

      PS : Pas de problème pour ton message avec l’adresse email.

      Répondre
  5. Yas
    Yas dit :

    Bonsoir ! En fait, j’ai lu – et apprécié – votre guide. Néanmoins, il a une chose que je n’ai pas pu comprendre : l’exemple du jeune homme qui fume. Sa mère lui demande s’il fumait. Personnellement, que je fume ou pas, je serais très sincèrement surprise ne serait-ce que par le fait que ma mère me le demande alors que je ne m’y attends pas. Ça ne pourrait pas « brouiller les pistes » de poser une question pour surprendre quelqu’un, et qu’il soit surpris non pas par la question en elle-même mais en le fait qu’elle lui soit posée ? Et c’est valable aussi pour beaucoup d’autres exemples ! Comme quoi les réactions peuvent être reliés à autre chose qu’au contenu de la question posée pour provoquer la surprises…

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Tu as raison Yas. D’ailleurs j’en parle dans le guide. Afin de ne pas éveiller les soupçons d’une demande, il est judicieux de poser la question dans un contexte proche.
      Par exemple, en passant devant un jeune fumeur, la question aurait plus de sens.
      Poser la question dans un contexte proche est d’autant plus efficace que le sujet est tabou et n’est jamais abordé.

      Répondre
  6. nana fafo
    nana fafo dit :

    je n’étais pas partie pour chercher des info sur ce thème, mais bon ça peut toujours être utile, un complément pnl, je vais regarder de guide et te remercie de partager sur la bloggo tes connaissances et expériences…

    Répondre
  7. littner vincent
    littner vincent dit :

    bonjour, je voudrait savoir si vous aurez des guides pour apprendre tous les micro expressions du vissage (comme dans lie to me) car je m’interesse a ceci?

    Répondre
  8. Sandro
    Sandro dit :

    Bonjour à tous, et bravo Romain pour ce blog très intéressant que je découvre avec beaucoup d’intérêt.

    Le guide est très sympa, bonne idée la boîte à outils 🙂

    Je pense qu’il y aurait encore plein de choses à rajouter au sujet du langage corporel. Par exemple les hochements de tête sont très révélateurs (on dit « oui » et la tête fait « non » brièvement, ou l’inverse), je vois ce phénomène très souvent dans mon entourage.
    Le haussement d’épaule d’un seul côté est aussi un signe de mensonge fréquent, ou de non confiance dans ce qu’on dit.
    D’ailleurs il est important de bien différencier les deux : une personne mal à l’aise, timide ou qui manque de confiance en elle, peut montrer les mêmes signes de gêne qu’un menteur alors qu’elle dit la vérité.
    Toujours recouper plusieurs informations avant de se faire une opinion (et prendre en compte qui parle, de quoi, dans quel contexte…)

    Concernant l’orientation du regard quand on ment, d’après ce que j’ai lu, il semble que les directions sont inversées pour 5 % de la population.
    Contrairement à certaines suppositions, cela n’a rien à voir avec le fait d’être gaucher ou droitier puisque les gauchers représentent environ 12 % de la population. Je dispose d’un bon exemple, ma compagne est droitière et fait partie de ces personnes.

    Un regard trop fuyant ou au contraire trop insistant, fixe, est également mauvais signe.
    Les mouvements de la bouche aussi peuvent être révélateurs, le front et les sourcils, ainsi que les postures d’ouverture ou de fermeture de tout le corps (bras ou jambes croisés/ouverts; attitude décontractée ou tendue; figée ou en mouvement; geste de recul, de protection…)

    Il y a aussi les gestes illustrateurs et manipulateurs, les expressions unilatérales, plein d’éléments et j’en oublie sûrement ! Cela dit, c’est un guide sur le mensonge et pas seulement sur le langage du corps, je suppose qu’il a fallu faire des choix.

    @ littner vincent : Au sujet des micro-expressions, rien de mieux que la pratique à mon avis. Il y a bien sûr le site de Paul Ekman et son logiciel « Face training » :

    Mais mon coup de cœur perso c’est le logiciel de ce site :
    http://www.ipsp.ucl.ac.be/recherche/projets/FaceTales/fr/Accueil.htm
    « Face tales » est gratuit et là, ça devient vraiment costaud les exercices. Pour ma part, je m’entraine depuis plusieurs mois et je n’ai pas encore réussi à le finir, alors que j’ai bouclé le logiciel de Mr Ekman assez facilement. Et vous ?

    Voilà, en espérant que ces petites précisions pourront être utiles, encore bravo pour tous ces articles et bonne continuation dans la quête de la vérité 🙂

    Répondre
  9. Jérémy
    Jérémy dit :

    Salut,
    Je viens de découvrir ton blog qui me plait énormément.
    jusqu’à maintenant j’avais juste lu le livre de Paul Ekman  » je sais que vous mentez  » qui était très intéressant mais effectivement difficile à appliquer.
    Content de trouver un nouveau livre au sujet du non verbal.
    Pour info, je m’intéresse à ce sujet, déjà parce que ça me plait, mais aussi parce que je souhaite devenir acteur et que comprendre les réactions humaines peut être utile dans ce domaine. 🙂

    Répondre
  10. Plumeetoilee
    Plumeetoilee dit :

    Bonsoir Romain,

    Pourrais-tu me renvoyer un lien pour ton livre, car je ne le retrouve plus sur mon dd, 😉
    Merci pour tes supers articles, c’est toujours un plaisir de te lire.

    Répondre
  11. Plumeetoilee
    Plumeetoilee dit :

    Re,
    Ça y est je l’ai lu, et il est formidable ! Merci Romain pour le partage de tes connaissances sur le sujet. Je l’ai trouvé très bien écrit,
    (et je m’attendais à trouver beaucoup de fautes, suite à un commentaire un peu plus haut ! mais non, juste une coquille avec le mot cou, qui s’est transformé en coup, mais rien de bien méchant, et je peux te dire que les fautes, je les repère ! )
    Bref, c’est un très bon guide, les explications sont claires. Il ne me reste plus qu’a te demander si tu as un truc pour ne pas se laisser emporter par ses émotions, lorsque le mensonge nous « affecte » car c’est typiquement mon cas !
    Je pense qu’il faut de l’entraînement sur des personnes étrangères, comme l’exercice que tu proposes, pour ensuite prendre suffisamment confiance en soi, et l’appliquer dans notre vie, là où il y à des émotions. Qu’en penses-tu?

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Hello Plumeetoilee,

      Côté émotion, je suis comme toi (et comme la plupart d’entre nous). Le travail sur ses propres émotions est très difficile et c’est justement ici la clé de voûte du langage corporel. Ce dernier est lié à l’état émotionnel et donc est authentique. Cet article devrait à ce titre t’intéresser.

      Répondre
  12. Jiri
    Jiri dit :

    Vraiment « sweet » ce guide. Encore merci! En le lisant, je me rends comte que je m’en suis fait passer une, pis une autre…

    Répondre
  13. Jiri
    Jiri dit :

    Et une question: dans la technique m-n-v, est-ce que si la personne regarde vers le haut ou vers le bas démontre autre chose (comme un stress cognitif)? En d’autres termes, y a-t-il une différence entre en haut à gauche et en bas à gauche(ou droite-haut et droite-bas) ?

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Jiri,

      Si l’on regarde du côté de la PNL, l’orientation du regard haut/bas joue effectivement un rôle important lorsque l’on tente d’avoir accès à des souvenirs visuels, auditifs ou kinesthésiques (en lien au toucher). Ce qui nous intéresse dans la détection du mensonge, c’est simplement d’identifier un souvenir réel d’une image construite. Au final, peu importe si le souvenir est visuel ou auditif et c’est pour cette raison que j’ai préféré simplifier et omettre ce détail dans le guide. 😉 Ta remarque est cependant intéressante !

      Répondre
  14. Emmanuel
    Emmanuel dit :

    Bonjours,
    Très sympathique votre travail, de plus ne pas faire payer le livre est très généreux !

    Malgré tout, je suis comme Santoryo , je suis resté un peu calé sur cette histoire d’œil qui revient un peu partout soit disant pour savoir si une personne ment ou pas …( je le vois dans des livres, des forum, quand les gens me parle de pnl quand ils apprennent que j’en ai fait) il faut vraiment arrêter de penser que la pnl et les yeux servent de détecteur de mensonge, dès le premier cours on est prévenu que ca ne sert absolument pas à ça mais c’est un mythe qui colle bien à la pnl ^_^

    Et quand Santoryo dit « Il y a des gens qui ont leurs lignes du temps inversés leurs passé sont à droite et leurs futur à gauche » bon c’est pas vraiment passé et futur mais il a raison les accès oculaire peuvent être inversé chez certaines personnes.

    Voila, mon commentaire n’a rien de méchant bien sur, j’espère qu’il sera bien compris… j’aimerais juste qu’on arrête de penser que les yeux sont des détecteur de mensonges mis a part cette petite parenthèse c’est vraiment un site génial, je le redis !

    Répondre
  15. Hélène
    Hélène dit :

    Bonjour, j’ai une question après avoir lu votre guide de détection du mensonge. Parfois, je cache ma bouche avec ma main. Mais ce n’est pas pour éviter de mentir! Y aurait-il d’autres explications à ce que je fais? Parfois, j’ai plus l’impression que c’est plus pour éviter de dire ce que je pense…

    Et également merci pour le guide gratuit! C’est vraiment apprécié! Et votre site est génial pour apprendre sur le non-verbal. 🙂

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Bonjour Hélène,

      Merci de ton message. Et pour y répondre, mettre la main devant sa bouche est seulement un indice et je pense que je devrais plus insister sur ça dans le guide, Ce geste fait partie de la famille des gestes tranquillisants qui apparaissent très souvent dans un état de stress. Et le mensonge implique très souvent le stress 😉

      Répondre
  16. Valentin
    Valentin dit :

    Une belle initiative que ce guide, et ce blog de manière générale.
    Prendre sur votre temps pour nous faire partager de façon ludique et concrête votre intérêt pour le langage du corps : félicitations Romain.
    Merci, et bonne continuation !

    Répondre
  17. Nastydee
    Nastydee dit :

    Bonjour Romain !
    je viens de finir de lire ton guide, et franchement il se lit tout seul, il bien fait intéressant, et même si j’avais déjà lu des trucs sur la détection de mensonge ton guide complète un peu plus mes connaissances. Bien joué continue a entretenir ton site et surtout Bravo :), et j’avais une question y a-t-il des techniques pour détecter les émotions comme la honte, la culpabilité, ou même la rancune ?

    Répondre
  18. Alice Rakotondravoavy
    Alice Rakotondravoavy dit :

    C’est vraiment très clair. Facile à lire, à comprendre et à retenir. Que dire de plus sinon que c’est vraiment ingénieux. On ne se sent pas bète du tout car c’est à la portée de tout le monde. C’est un plaisir de le lire.
    Merci

    Répondre
  19. Saturnins
    Saturnins dit :

    Une erreur sur les yeux.
    Quand loeil regarde vers la droite c bien le cerveau droit qui travaille et non le cerveau gauche.
    Je pense que c important de comprendre.

    Répondre
  20. Killian Stinson
    Killian Stinson dit :

    Très bon guide, j’aime savoir lorsqu’on me ment et je sais pas pourquoi des fois je remarque des petits détails chez certaines personnes qui me font pensé qu’elles mentent, et maintenant que j’ai lu ça je me rend compte qu’on est plongé dans un monde de mensonges je le conseil à tous et à toutes! l

    Répondre
  21. Amaury
    Amaury dit :

    Excellent ! J’aime d’autant plus la boîte à outils de la fin qui permet de garder toutes ces notions à l’esprit en un seul coup d’œil !

    Je voulais juste discuter d’un point avec toi sur lequel je ne suis pas forcément d’accord. Paragraphe 4)e) « Justifier son innocence », tu nous dis :

    Si cette personne n’a effectivement pas volé le téléphone, elle va chercher à se justifier et à aider pour le retrouver :
    « Non je ne l’ai pas vu. Tu es sûr que tu n’as l’as pas dans tes affaires ? Attends, je vais t’appeler. On va voir s’il sonne »

    Ça m’a fait tilt ! C’est exactement la réaction d’un ancien ami à moi, qui nous mentait à coup sûr. Il voulait tellement t’aider à le retrouver que s’en était vraiment louche : « Ha bon ? Comment ça ? C’était où la dernière fois que tu l’avais avec toi ? Je ne comprends pas, tu l’avais tout à l’heure ! C’est bizarre ça ! Allez on va chercher dans ce secteur… » Et comme je te dis, c’était sa technique de mensonge favorite. Mais c’était quelque peu tourné vers l’excès et le connaissant bien, on savait qu’il mentait à tous les coups ! Même avec des preuves en main, il continuait à jouer cette comédie… De part le fait, ce n’est plus vraiment mon ami aujourd’hui.
    Tout ça pour dire que je ne suis pas sûr que cet exemple/méthode soit bien fiable afin de détecter la vérité. Il est très facile de jouer la mascarade !

    En tout cas merci et bonne continuation à toi, c’est du bon boulot tout ça ! Je vais commencer mon travail d’observateur, le terrain de jeu est immense…

    Répondre
  22. Gayet Kallimana
    Gayet Kallimana dit :

    merci pour le guide, je m’intéresse depuis peu de temps à la détection du mensonge et votre article m’a beaucoup aidé, et je suis très ravie de l’avoir lu et je suis prête à le relire encore. juste une petite remarque; dans l’exemple que vous avez cité à propos de la surprise, le père qui a tendance à vérifier si son fils est un fumeur, vous avez dit que si la surprise dure cela veut dire qu’il se peut qu’il soit fumeur, et si elle ne dure pas donc il ne ment pas, mais à mon avis il se peut que le fils ne soit pas surpris par la question (l’information) mais du fait que sa soi son père qui la lui pose (que son père soit au courons). dans ce cas le parent sera trompé. et merci encore une fois ;).

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      C’est un commentaire intéressant. Dans tous les cas, un seul item non-verbal n’est pas suffisant pour interpréter. Il faut dans le meilleur des cas en avoir un min de 3 pour avoir une analyse fiable. A bientôt. Romain

      Répondre
  23. victor
    victor dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce guide, cour et intéressant.
    Cependant il y a un point pour lequel je suis septique. Le fait de la justification, qui est décrit dans le guide comme un gage de vérité, je pense que ce serait plutôt un indice de mensonge pourquoi se justifier si l’on se sait innocent. Le menteur aura préparé des argument pour justifier sa « bonne » foi. Enfin c’est mon avis ?

    Répondre
  24. lola
    lola dit :

    Merci pour ce guide très instructif. Je suis d’accord pour dire qu’on reprend la question dans son affirmation
    quand on ment et souvent on répond avec agacement:
    Mais oui j’ai bien fait ci ou ça !!
    C’est intéressant de s’observer et de s’écouter parler .

    Merci

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?