Tristesse - émotion universelle

Décoder la tristesse sur le visage

Dans cette vidéo, découvrez comment décoder la tristesse sur le visage de vos interlocuteurs.

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour lire la transcription texte de la vidéo

Comment déchiffrer la tristesse sur le visage ?

Bonjour, ici Romain, le décodeur du non-verbal. Je suis ravie de vous retrouver pour cette nouvelle vidéo de la série « 1 jour / 1 geste ». Depuis quelques jours, on parle des émotions, et notamment comment vous pouvez repérer les émotions de vos interlocuteurs sur leur visage. Aujourd’hui, on va repérer la tristesse. Pourquoi est-ce important de repérer la tristesse sur le visage de quelqu’un ? Tout simplement pour être là pour l’aider, savoir repérer la détresse chez cette personne, et être en quelque sorte l’oreille attentive qui va permettre en quelque sorte d’aider cette personne à aller mieux. Alors la tristesse, comment on a repère sur un visage ? Je vais essayer de vous la mimer sur mon visage face caméra, mais dans un premier temps faites attention au mouvement des lèvres. Déjà, dans la tristesse en général, au-delà des lèvres, tout s’affaisse.

C’est le moyen mnémotechnique que je dois absolument vous dire pour vous en rappeler, c’est que tout sur le visage s’affaisse. Donc les lèvres, qui vont former une sorte de U à l’envers, et puis aussi regarder bien les sourcils, notamment les pointes externes qui s’affaissent. Ça, c’est l’émotion de tristesse. Vous allez aussi pouvoir observer chez les personnes qui ressentent la tristesse, un regard dans le vide. Et tous ces éléments-là sont importants à repérer parce qu’on a peut-être tendance à laisser sur le côté ou à ne pas s’inquiéter des personnes tristes, pourtant en tant que décodeur du non-verbal, en tant que personne qui développe cette empathie, il est important d’aller rebooster ces personnes-là, d’aller prêter une oreille attentive à cela. Il y a un élément sur lequel j’aimerais terminer cette vidéo, c’est de voir derrière un sourire de la tristesse. C’est-à-dire que par conventions sociales, et je vous l’ai déjà expliqué dans la précédente vidéo, on a tendance à vouloir sourire pour masquer une autre émotion. Souvent le sourire n’est pas un sourire authentique, mais un sourire social, qui tente de masquer l’émotion de tristesse. Vous pouvez l’observer de cette manière. Donc vous voyez là que j’ai toujours le haut du visage avec les sourcils externes qui s’affaissent, dont la tristesse, et ce sourire qui donne l’impression d’un sourire social. La personne qui le fait a l’impression de masquer ses vrais sentiments.

Pour vous c’est aussi important de le reconnaître, car un sourire social comme ça, empreint de tristesse, se cache la tristesse. Donc voilà un petit peu, le panorama de la tristesse, de l’émotion de tristesse que vous pouvez observer chez vos interlocuteurs. Retenez, de manière générale, que sur le visage de votre interlocuteur, tout s’affaisse, et soyez la personne qui va lui remonter le moral, soyez la personne qui va être là pour prêter une oreille attentive à ce qu’elle ressent, parce qu’elle en a besoin. Voilà pour cette vidéo consacrée à l’émotion de tristesse, on verra une autre émotion dans la prochaine. Bien entendu, si vous avez envie d’approfondir votre apprentissage, maintenant, aujourd’hui, et ne pas attendre demain pour la prochaine vidéo, je vous invite tout simplement à consulter ou à vous inscrire à la Formation Express du Décodeur du Non-Verbal, je serai ravie de vous y retrouver. Je vous dis à très bientôt.

3 réponses
  1. Paul Bahout
    Paul Bahout dit :

    C’est celle qui m’a le moins convaincue de toutes tes vidéos ! Sérieusement
    quelqu’un a déjà vu un type tiré cette tête là ? 1:23 ? Sinon ta chaîne est
    géniale !! Merci pour tout ce que tu fais ! Continue ! Merci !!

    Répondre
  2. BloodyDarkSensual
    BloodyDarkSensual dit :

    Hé bien ce n’est pas une émotion facile à feindre!
    Paul, est-ce que tu as essayé de la reproduire ? Forcément, notre hôte nous
    montre les traits tirés excessivement pour que l’émotion soit visible. Dans
    la réalité, détecter ce détail n’est pas aussi évident!
    Tu as déjà certainement eu une connaissance a qui il est arrivé un coup
    dur, et tu lui as dit un truc drôle pour lui changer les idées. C’est
    exactement l’expression qu’elle aura. Un rire présent mais froid ou pour
    mieux imager, un rire triste.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?