Logo du Face training

[Concours cadeau] Saurez-vous décoder cette photo de N. Sarkozy et M. Zuckerberg ?

Ca y est. Il faut se rendre à l’évidence. Les vacances sont maintenant terminées et ont désormais laissées place à la rentrée. Mais sur le Décodeur du Non-Verbal, pour commencer avec le sourire, je vous propose de participer à un jeu et de peut-être recevoir le cadeau que tout apprenti décodeur souhaiterait avoir. 😉

Le but du jeu : donner la meilleure interprétation du langage corporel de cette photo

 

Elle met en scène Marc Zuckerberg (le fondateur de Facebook), reçu à l’Elysée par Nicolas Sarkozy en mai 2011 – cliquez sur l’image pour agrandir

Sur cette photo, il est possible d’identifier plusieurs signes non-verbaux. Ma question pour participer au jeu est donc la suivante : quelle attitude chez Nicolas Sarkozy suggère cette photo ? Et quelles sont chez les deux personnages les signaux non-verbaux identifiables et leur signification ? Ceux qui lisent régulièrement le blog partent avec un sérieux avantage 😉

Et ce fameux cadeau, de quoi s’agit-il ?

Celui qui apportera la meilleure réponse à ces questions (je détaille plus précisément les règles en dessous) se verra offrir la formation en ligne « FACE Training » du Dr Paul Ekman.

Cette formation en ligne permet d’améliorer son aptitude à reconnaître les émotions chez les autres. Un très bon entrainement pour détecter par exemple les mensonges. J’avais déjà publié la version de test pour décrypter les 7 émotions universelles et vous aviez été nombreux à participer. Je vous propose aujourd’hui de passer à la vitesse supérieure et de gagner la formation complète qui vaut 69 dollars (ce qui fait, si mes calculs de tête sont bons, 48.9530 euros). 😉

Les règles du jeu :

Afin que ce concours soit le plus équitable possible, j’ai essayé de définir des règles qui met tout le monde sur un pied d’égalité. Le gagnant sera donc celui qui :

  1. Donnera la meilleure réponse aux questions posées juste au-dessus. Je les énumère de nouveau : quelle attitude chez Nicolas Sarkozy suggère cette photo ? Et quelles sont chez les deux personnages les signaux non-verbaux identifiables et leur signification ?
  2. Si deux (ou plusieurs interprétations) sont équivalentes, le prix reviendra à celui qui aura posté son commentaire en premier.
  3. Comme je ne suis pas omniscient, il est possible que l’une de vos interprétations ne soit pas celle à laquelle j’ai pensé. Ca peut arriver, décrypter le langage du corps est une science sociale où l’inattendu peut surgir. Alors pas d’inquiétude,  si votre réponse est justifiée et que je n’y ai pas pensé, j’en tiendrais compte dans la désignation du gagnant. 😉

C’est bien sympa tout ça mais comment participer et recevoir ce magnifique cadeau ?

C’est très simple :

  • Si ce n’est pas déjà fait, inscrivez-vous à ma newsletter, les déjà inscrits peuvent aussi jouer,
  • Cliquez sur le bouton « J’aime » de Facebook pour partager cette info,
  • Laissez-moi votre commentaire (utilisez la même adresse que la newsletter) avant le dimanche 10 septembre 2011 à 23:59:59 (heure de Paris pour nos amis québécois) pour que je puisse vous contacter si vous gagnez !

La semaine prochaine, je publierai en vidéo mon interprétation de la photo et annoncerait le gagnant.

Bonne chance !

NDLR : Le récapitulatif du concours et l’analyse non-verbale de la photo se trouve ici.

24 réponses
  1. Deftect
    Deftect dit :

    Sarkozy à une attitude hypocrite à mon avis. Il met la main dans le dos de la personne en face, avec un grand sourire crispé, tout en regardant les média (je suppose), donc en se désintéressant complètement de la personne.
    Les signe identifiable chez ces deux personne:
    Sarkozy: Main dans le dos, pour montrer son « amitié ». Dans la poignée de main, la main de Sarkozy est au dessus, il est donc bien dans une situation de supériorité face à son interlocuteur.
    L’autre gars: Bouche entrouverte, qui suggère une admiration, en même temps la main dans la poche pour se protégé, car il se sent inférieur face au président.
    Première interprétation de gestes selon moi.. J’espère avoir bien pu faire comprendre le fond de ma pensée :)

    Répondre
  2. JY Potiondevie
    JY Potiondevie dit :

    Bonjour Romain,

    Voici mon interprétation de cette photo :

    Attitude de domination de N. Sarkozy vis à vis de M. Zuckerberg. Plusieurs signes.

    – La main sur le coude
    – Poignée de main dominatrice (cf ton article sur les paumes
    – A gauche sur la photo (ca c’est plus une notion de communication)

    Le sourire de N. Sarkozy a beau être large, je ne vois pas de plissement des yeux (fentes palpébrales) qui indique normalement un sourire sincère.

    On remarque toutefois pour nuancer mes propos ci-dessus que N. Sarkozy est penché sur M; Zuckerberg, ce qui est un signe d’intérêt.

    Répondre
  3. JY Potiondevie
    JY Potiondevie dit :

    J’oubliais pour M. Zuckerberg tourné vers son interlocuteur, c’est un signe d’ouverture évident.

    Sinon la main dans la poche est un signe de non-agressivité, mais qui peut-être dû à son jeune âge

    Je ne vois pas non plus de plissement des fentes palpébrales autour des yeux

    Répondre
  4. SH
    SH dit :

    Les deux protagonistes sont tournés l’un vers l’autre de trois quarts, à faible distance l’un de l’autre, ce qui pourrait montrer une relation très proche entre les deux (marqué d’autant plus par la position du bras gauche de Sarkozy et le fait qu’il soit légèrement penché vers Zuckerberg) mais la position du visage et notamment du regard de Zuckerberg (incliné vers le bas vers Sarkozy et sourire assez crispé) montre bien qu’il se sent mal à l’aise dans cette situation.

    Alors que la main dans la poche pourrait être interprété comme une marque d’aisance et de détachement par rapport à une personne puissante (comme c’était le cas avec DSK lors de sa visite à l’Elysée), ici le reste du corps de Zuckerberg traduit un certain malaise.

    On voit bien que Zuckerberg cherche à fuir du regard ce que Sarkozy est quant à lui en train de fixer (très certainement les journalistes et photographes) avec un large sourire forcé et un regard en coin.

    La position du corps de Sarkozy semble montrer qu’il est ouvert et proche de Zuckerberg mais son attention est davantage portée sur les photographes et journalistes que sur Zuckerberg alors que ce dernier est plutôt mal à l’aise dans cette situation et cherche à éviter journalistes et photographes avec une position du visage tourné complètement vers Sarkozy.

    Répondre
  5. Kevin Imbrechts
    Kevin Imbrechts dit :

    Quelle attitude chez Nicolas Sarkozy suggère cette photo ?
    Alors il sert Zuckerberg des 2 mains, la main droite lui serre la main tandis que la gauche serre son bras, ce qui est un signe soit de familiarité/intimité, soit un signe de pouvoir, en l’occurrence ici, c’est un signe de pouvoir du au statut de Sarkozy, cette poignée de main est visible chez les politiciens et les partenaires commerciaux, en fait, il salue Zuckerberg tout en maintenant une certaine distance.
    Toujours au niveau de la poignée de main, elle a plutôt l’air énergique et je pense qu’il sert assez fort car on voit l’auriculaire de Zuckerberg un peu relevé, je ne suis pas très sûr de ça car il peut tout simplement relever son doigt comme ça mais à 1ère vue ça me fait penser à ça, je dirais donc que Sarkozy est le dominant, ça tombe sous le sens de toute façon au vu de son statut.
    A 1ère vue, son sourire semble vrai, mais j’ai du mal à voir s’il a les rides autour des yeux car avec le zoom c’est assez pixelisé. Il fronce les sourcils en même temps, et là je viens de voir que le côté gauche de sa bouche est + relevé que le côté droit. J’ai du mal à réellement voir ce que ça veut dire, de plus, il me semble voir sa ride du lion. J’hésite à dire réel sourire ou mépris/dédain.
    Bon allez, je me lance pour le dédain.

    Donc l’attitude de Nicolas Sarkozy signifie, pour ma part, représente le dédain et il montre bien qu’il a du pouvoir.

    Et quelles sont chez les deux personnages les signaux non-verbaux identifiables et leur signification ?
    Bon et bien j’ai déjà dis une partie dans le paragraphe précédent, je vais donc passer à Zuckerberg. Il n’a pas l’air très à l’aise, pour moi, il se ferme, il se replie sur lui-même. Cela peut aussi signifier qu’il est indifférent et décontracté mais je n’y crois pas trop d’autant plus qu’il a l’air de fuir les photographes car il tourne la tête. Je pense qu’il a un faux sourire aussi.
    Un petit récapitulatif des différents signaux :
    N. Sarkozy :
    -Serre la main d’une poignée de fer = signe de dominateur
    -Touche le bras de Zuckerberg de la main gauche tout en serrant la main = signe de pouvoir
    – Faux sourire tiré un peu vers la gauche et sourcils froncés et ride du lion = signe de dédain
    M. Zuckerberg :
    – Main dans la proche = posture de fermeture, n’est pas à l’aise avec la situation
    – Faux sourire et visage tourner pour ne pas être trop pris en photo = il se ferme aux journalistes.

    Je ne pense pas avoir oublié quelque chose.

    Bonne journée et bonne chance à tous les participants :-)

    Répondre
  6. Olivier FAURAX
    Olivier FAURAX dit :

    Quelle attitude chez Nicolas Sarkozy suggère cette photo ?

    Je dirai de la fierté.
    Sarkozy tient Zuckerberg des 2 mains (implication), légèrement penché vers lui, mais en regardant ailleurs. Son intérêt n’est pas Zuckerberg, mais plutôt qu’on le voit avec lui.
    Pour moi, il communique : « Regardez bien, prenez des photos, je suis avec un gars important, je suis trop fort, vous voyez ? ».

    Et quelles sont chez les deux personnages les signaux non-verbaux identifiables et leur signification ?

    Sarkozy communique de la joie, par son sourire large et franc (yeux plissés, cachez la moitié inférieure du visage pour voir des yeux rieurs).
    Je suggère que cette photo a été prise « au bon moment », dans la mesure où le corps de Sarkozy est tourné vers Zuckerberg mais son regard est ailleurs (journalistes?). Cela crée une dissonance qui a du se résoudre soit par le regard revenant sur Zuckerberg, ou la fin de la poignée de main et son corps revenant dans la même direction que son regard.
    À noter que la poignée de main est ferme, Sarkozy au dessus, ce qui peut être interprété comme une volonté de s’imposer, surtout que c’est renforcé par la 2e main (« je te tiens »).

    De son côté, Zuckerberg reste droit et détendu (main dans la poche). La position de ses doigts suggère que Sarkozy serre plus fermement sa main que lui. Le fait qu’il n’implique qu’une seule main montre le peu d’importance qu’il apporte à cette poignée de main (contrairement à Sarkozy).
    Son regard et son corps ne sont pas dissonants (même sens), il dégage une sérénité. On peut imaginer qu’il a trouvé la rencontre sympathique. Il ne communique ni soumission, ni domination, mais plutôt du détachement.

    En bonus, on peut voir que leurs sourires sont communicatifs au type en arrière plan, dont le regard est porté sur Zuckerberg, qui est moins impliqué, et montre donc plus de valeur.

    Répondre
  7. zxs
    zxs dit :

    Selon moi, M. Sarkozy suggère une attitude commerciale dominante. Son attitude n’affiche pas de la sympathie réelle pour M. Zuckerberg.
    Je m’explique :
    il est commercial car, pour commencer il se tourne vers les photographes (caméras? journalistes? public?), alors qu’en serrant la main de M. Zuckerberg, il devrait plutôt se tourner vers lui pour une certaine sincérité (habitude politique?).
    De plus, son sourire est faux, crispé, on pourrait limite s’imaginer le dialogue suivant de sa part « aïe qu’est-ce que ça fait mal » du coin de la lèvre ou bien toujours du coin de la lèvre « sourions pour la photo avec ce Monsieur tout le monde ». Ses yeux ne correspondent pas au sourire de sa bouche. Et en étant un peu empathique on le voit rapidement.

    Il a une attitude clairement dominante car, on le voit toucher M. Zuckerberg avec son autre bras. Si je ne me trompe pas, on a aussi l’impression de voir sa paume de main vers le bas, ce qui suggère bien une dominance par rapport à son interlocuteur.
    Quand on voit le mouvement pour serrer la main, M. Sarkozy s’introduit clairement dans l’espace vital de M. Zuckerberg.

    On pourrait croire aussi qu’il dirige son regard à l’opposé de M. Zuckerberg. Histoire de l’éviter le plus possible. Ou bien il regarde en direction d’un photographe en spécifique..

    Pour ce qui est de l’interaction, ce qui appuie mon analyse c’est de voir le contraste d’attitude de M. Zuckerberg, qui, lui, se tient plus décontracte vers M. Sarkozy la main à la poche (qui suggère quand même un refus de s’approcher, ou un mal être, surement du fait de l’intrusion de M. Sarkozy dans sa zone), la veste ouverte, lui souriant n sa direction. Peut être que M. Sarkozy lui a dit quelque chose peu avant la photo prise et a tourné sa tête pour la pose.
    Ceci montre clairement que les deux attitudes ne coïncident pas du tout.

    Répondre
  8. madooo
    madooo dit :

    Je pense que Nicholas Sarcozy veut seulement bien paraitre un regardez-moi mais ce n,est qu,un faux interet pour Marc Zuckerberg a mon humble avis . Marc Zuckerberg lui sourit
    mais je le vois un peu sur la defensive main dans la poche sourire en reaction a Sarcosy

    Voila mon avis Bonne journee

    Répondre
  9. john
    john dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, chez Nicolas Sarkozy, nous pouvons clairement voir que son sourire est faux. Il ne traduit en aucun cas de la joie mais plutôt une certaine obligation protocolaire auxquel il se serait bien passé. En effet son sourire est crispé. On peut remarquer également que sa poignée de main est dominatrice. Sa paume de main est orienté vers le bas, la deuxième main qui touche Marc Zuckerberg renforce son côté dominateur. On sait que la personne qui garde le contact le plus longtemps renforce, se trouve dans un statut de dominant par rapport à l’autre. Ce statut de domination peut également être le signe d’une certaine habitude de ces rencontres protocolaires contrairement à Marc. Nicolas Sarkozy à également tout le corps penchés vers Marc et ils pénètrent ainsi dans son espace personnel. Chez Marc, on peut remarquer qu’il est bien droit et de profil. Son épaule gauche est même en retrait ce qui peur montrer une forme de protection vis a vis de Nicolas Sarkozy, peut etre du au fait que ce dernier est entré dans la sphère proche de Marc. Sur sa poignée de main, on peut voir sa paume de main orienté vers le haut, ce qui peut être interpréter comme un signe de soumission vis a vis du président. La seconde main est dans la poche, entièrement caché. Cette seconde main peut traduire un sentiment de malaise ou un certains manque d’assurance à ce moment précis. il ya de forte chance pour que le sourire de Marc soit également un sourire protocolaire puisque nous ne discernons pas d’abaissement de la partie en dessous des yeux, partie qui s’abaisse lors d’un sourire duchene. Enfin, il me semble..

    Merci pour ce concour sympathique ou le simple fait de s’exprimer est déjà un plaisir.

    John

    Répondre
  10. Bernadette GILBERT
    Bernadette GILBERT dit :

    Excellent concours et bravo pour les essais de lecture…
    Je ne participerai pas parce que j’ai une allergie quasi primaire à S. (celui dont je ne prononce pas le nom) et que cette photo va trop dans le sens de ce que je pense !
    Bonne chance aux participants et chapeau pour la qualité du concours !

    Répondre
  11. Cyril.B
    Cyril.B dit :

    M.Sarkozy a un sourire faux car il n’y a pas les rires du front qu’on a habituellement quand on rit. La direction du regard nous indique qu’il ne regarde pas son interlocuteur, M.Zuckerberg mais peut-être ( surement ^^ ) les journalistes… Il affiche de manière très importante le « serrage de main » ( je sais pas comment on peut dire ça ). Il ignore son interlocuteur, il ne fait que s’afficher…
    Mr.Zuckerberg à l’air détendu, on peut voir que sa main est dans sa poche,.
    M.Sarkozy met M.Zuckerberg en avant, on peut voir qu’il met son autre main dans son dos, comme si il voulait mettre en avant Zuckerberg pour que les gens associe la réussite de Zuckerberg ( milliardaire au passage ) au personnage de Sarkozy.

    Répondre
  12. zeroun
    zeroun dit :

    Sur cette photo, Nicolas Sarkozy adopte une position dominante.
    Certes, il est au coté de Mark Zuckerberg, mais il n’est pas « dans » la relation avec lui.
    Visiblement, il regarde la presse et montre à la presse que c’est lui qui domine la relation.
    Sa main droite est placée sur celle de Mark. Elle est bien visible par les caméra.
    Sa main gauche produit un contact corporel: il touche le bras de Mark. Il envahit son territoire personnel, et par là, indique à son interlocuteur que c’est lui qui domine la relation.
    Ses bras sont relativement pliés (non tendus), ce qui, sur le plan proxémique indiqué une relation « cordiale » à l’autre. Cependant, Nous savons que tous les chefs d’état sont des professionnels de la communication. Il peut provoquer cette attitude (proxémie / isopraxie) sans pour autant qu’elle soit naturelle.
    Donc, je préfere ne pas analyser ce point dans ce contexte précis.

    Nicolas Sarkozy regarde les caméras: ses yeux indiquent l’endroit où il a son attention.
    Si on regarde sa position ventrale, son buste est orienté vers la presse, et non pas dans la direction de Mark, son interlocuteur. Donc, sa posture confirme l’interêt de Nicolas Sarkozy pour …la presse !
    Si on voyait ses pieds, je ne serai pas étonné qu’ils soient tournés aussi vers les caméras (et non vers l’interlocuteur)
    Son sourire est large. Cependant, Nicolas Sarkozy possède des rides naturelles aux coins des yeux. La photo n’étant pas très précise, il n’est possible de discerner précisément le contour des yeux.
    Je pense que ce sourire est une simulation / faux sourire. Les muscles occulaires ne semblent pas être sollicités.
    Donc la réponse à la question: « quelle attitude chez Nicolas Sarkozy suggère cette photo ?  »
    est, selon moi: « coucou, je suis là, avec le fondateur de Facebook. Vous m’avez-vu ? C’est bien ! »
    et peut-être: « … allez, on passe à autre chose! »

    Mark Zuckerberg est quant à lui dans la relation.
    Il regarde N. Sarkozy. Il semble heureux d’être là, peu soucieux des caméras (à ce moment là de la photo).
    Tout son corps est tourné vers son interlocuteur.
    La main dans la poche peut trahir un besoin d’apaisement / gestion du stress ou besoin de placer sa main quelque part…
    Aucun geste de protection / pas d’autre auto-contact que la main dans la poche.

    Répondre
  13. Boris
    Boris dit :

    Les quelques détails que je vois:
    Mark Zuckerberg est détendu et sur de lui : main dans la poche, prise de main décontractée, sourire franc (yeux plissés), veste ouverte. Ses pieds son probablement orientes (a la base) vers Sarkozy.

    Sarkozy, quant a lui, n’en a rien a faire de Suckerberg:
    – poignée de main dominante (tournée vers le bas) et proche de son corps
    – la main gauche peut vouloir dire 2 choses (sans les exclure): orienter Suckerberg en direction des medias (« Regardez avec qui je suis » + « Je te dis quoi faire » + « Je te tourne dans ce sens, pour inviter les medias dans la conversation ») ou serrer la main avec les 2 mains (Domination). Dans tous les cas, un « toucher » sous-entends tres souvent la manipulation.
    – Ses pieds sont tres probablement orientes vers les medias (tout comme son sourire qui m’a franchement pas l’air tres franc mais tres etudie (il a du s’entrainer un peu je pense))
    – On peut penser que la poigneée de main + la main dans le dos + corps penché en avant démontrent une volonté de déstabiliser/dominer Zuckerberg (entrer dans son espace intime). Je pense que ces gestes sont juste la pour les medias: donner l’impression de domination.

    Voila :)

    Répondre
  14. christophe
    christophe dit :

    Bonjour,
    Voici mon interprétation.

    Tout d’abord, les signes visibles chez Sarkozy :
    -> sourire crispé, presque forcé
    -> poignée de main dominante
    -> volonté de prouver aux journaux présents son amitié avec Marc Z., vu qu’en plus de sa poignée de main, il se sent forcé de lui passer une main dans le dos.
    -> regard tourné vers les journalistes et pas vers Marc Z.

    À mon avis, cela suggère un certain désintérêt envers Marc Z et une volonté d’affirmer sa supériorité, tout en montrant « aux gens » par les journaux qu’il est bien ami avec lui.

    Zuckerberg adopte plutôt attitude détendue (regard léger, de haut même si c’est difficile autrement avec sarko :-°, main dans la poche, veste ouverte) alors qu’il rencontre un personnage important et, lui, regarde réellement Sarko : il veut autant passer pour le PDG de facebook, homme important, que pour un ‘jeune normal cool’, public principal que son site vise.

    Répondre
  15. Flavien Alex
    Flavien Alex dit :

    Salut,
    je pense que Sarko se veut à l’aise avec Zuckerberg, représentant un peu la jeun génération ambitieuse. CEle se voit à sa façon de serrer la main avec la main gauche qui attrape le coude de Marc. C’est un peu typique des hommes politiques. Ils doivent toujours se montrer à l’aise avec leurs invités et montrer un peu qu’ils dominent. Mais il n’est peut-être pas si à l’aise que ça. Cela se traduit par son large sourire accompagné de ses sourcils froncés! D’autre part, Marc n’essaie pas d’être non naturel. Il semble content d’être reçu par le président, mais la main gauche dans la poche montr qu’il n’est pas forcement très à l’aise. Par contre il ne crée aucune barrière entre lui et le président. Mais son sourire n’est pas aussi large, ce qu’il montre qu’il se sent un peu envahi.
    Voila mon interprétation!

    Répondre
  16. Emeric
    Emeric dit :

    Bonjour Romain,

    Tout d’abord je trouve que ton sujet de concours est parfait et très bien élaboré, merci à toi. Alors commençons cette petite analyse:

    Comme on peut le voir, M. Sarkozy agrippe le bras de son interlocuteur ce qui prouve son besoin de domination sur les autres (cas typique du suzerain et du vassale au moyen-âge).
    Le président ne regarde pas son interlocuteur dans les yeux ce qui prouve son manque d’intérêt envers celui-ci.
    Le sourire de M. S peut être interprété comme étant sincère car on peut apercevoir les « pattes d’oie » (qui sont ces plis dans les coins des yeux dus à la contraction des muscle zygomatiques supérieurs) et au fait que l’on voit distinctement toutes ses dents. Et c’est la que ce trouve le « piège » ! Car si seulement les dents du haut sont visibles (ce qui est le cas), le sourire exprimé est purement sociale et à des kilomètres d’une expression sincère.
    La poignée de main du président est très typique du dominateur car il ramène au plus prêt de lui la main de son interlocuteur.

    Pour le cas de M. Marc Zuckerberg sa poignée de main
    prouve que c’est encore une personne jeune par rapport à son interlocuteur, la main gauche dans la poche et la main droite tirer par M. S caractérise cela.
    Le sourire de M. Zuckerberg est sincère et il tente en vain de regarder droit dans les yeux le président ce qui prouve sont intérêt et le respect qu’il porte à M. S.

    Si l’on devait définir le caractère de ces deux personnages seulement avec cette image, je dirais que notre président est une personne dominatrice et qui aime fanfaronner ( j’espères que je ne vais pas me faire couper la tête^^) et que le créateur de fb est un jeune homme droit et respectueux envers ses supérieurs (mentaux et hiérarchiques) mais qu’il a tendance à facilement ce laisser guider voir manipuler.

    Bravo à tous les participants car vos commentaires sont tous très intéressants et encore merci à toi Romain (j’espères que tu ne vois pas d’inconvénient à ce que je te tutoies)

    Que le meilleur gagne ! 😉

    Répondre
  17. Binh@Etre Acteur
    [email protected] Acteur dit :

    Bonjour,
    quelle attitude chez Nicolas Sarkozy suggère cette photo ?

    L’attitude de Nicolas Sarkozy montre clairement une volonté de domination et de contrôle. Il veut montrer aux médias qu’il domine la situation et a un certain pouvoir sur le CEO de facebook.

    Son sourire est crispé et il regarde en direction des journalistes : il se soucie davantage de son image et de ce que l’opinion publique va penser de lui plutôt que de son interlocuteur.

    La main dans le dos montre une attitude de domination non agressive. C’est lui qui a l’autorité.

    Sa poignée de main est dominante, il sert la main de son interlocuteur et sa paume est orientée vers le bas. Il exerce encore une fois un contrôle sur Mark Zuckerberg. Un détail toutefois : sa position corporelle de face le force à serre la main de son interlocuteur dans sa zone intime. Il perd du terrain.
    De plus, il tente de s’approcher avec le haut du corps, mais son bassin reste en retrait, signe qu’il n’est pas à l’aise avec M.Z.

    Ainsi, le président se donne beaucoup de mal pour montrer qu’il domine, mais son attitude montre qu’il fait trop d’effort pour sauver les apparences en dépit de la réalité.

    Mark Zuckerberg semble beaucoup plus décontracté. De par sa taille, il domine naturellement le président qu’il regarde en baissant les yeux et en gardant la tête droite. Il maintient le regard tandis que son interlocuteur détourne la tête, signe de domination.
    Son sourire semble plus décontracté, les machoires sont relâchées et la bouche est ouverte.
    Sa main gauche dans la poche montre une certaine décontraction mais également une légère domination, il peut cacher quelque chose.

    Son corps est tourné vers son interlocuteur, il lui montre du respect en se tournant vers lui et en lui accordant son attention.

    Sa main droite entre dans la zone intime du président, c’est lui qui domine le territoire !

    Pour conclure, je dirais que Sarkozy se donne beaucoup de mal pour sauver les apparences et montrer sa domination et son contrôle tandis que Mark Zuckerberg est solidement et tranquillement installé dans son costume. C’est le président qui semble venir à lui tandis qu’il l’accueille d’un air décontracté.
    Sarkozy envoie plus de signaux de domination mais la poignée de main dans sa zone intime, l’avancée du haut du corps et son sourire crispé montrent qu’il n’est pas réellement en position de supériorité.
    Mark Zuckerberg montre du respect pour son ainé mais est satisfait et confiant.

    S’il y a eu un accord passé, je dirais qu’il est au bénéfice de Facebook !

    Dommage que les jambes de soient pas sur la photo !

    Au plaisir :-)

    Répondre
  18. djidji
    djidji dit :

    Slt
    Par la poignée de main avec sa pomme orientée vers le bas, Sarko affiche clairement son autorité.meme sa superiorité sur le « petit » Zuckerberg.Avec sa main sur le bras de Marc ,Sarko veut lui montrer toute amitié et son affection. Mais Tout ça avec un sourire mais amical purement diplomatique forcé.
    Quant à Marc, les mains l’autre main dans la poche,montre qu’il par impressionné par l’attitude de superiorité de Sarko.Il n’a pas une attitude de soumission je pense.

    Répondre
  19. JC
    JC dit :

    Tu veux quelles versions Romain ?
    Courte, ou longue ?
    Allez, je vais au plus bref.
    A mon sens :
    – Mépris l’un pour l’autre assez évident.
    – Leur présence ensemble n’est que pure illogisme (juste un coup de pub)
    – Le sourire de Sarko est ce que l’on peut appeler un sourire pan american ou encore sourire social… Tandis que notre jeune prodige n’a pas l’air autant « dérangé ».
    – Regard fuyant de Sarko.
    Je m’arrête là, je suis pas en forme en ce moment.

    Répondre
  20. Xavier
    Xavier dit :

    Bon j’arrive un peut tard et beaucoup à été dit et très bien exprimé. alors voici le résumé de ce que j’ai lu et étudié sur ce lien:

    La plupart des signaes ayant été repérés et traduit bien avant moi
    Je vais donc les filtrer au travers des 3 règles du code non verbal :
    1 le cluster.
    L’ensemble des signes.
    Traduit chez NS un volonté de séduction, et de démonstration de pouvoir, nuancé d’appel à la sympathie. Apparaît-il peu sincere… ;peu lui importe.
    En faisant le bilan des commentaire on voit que les geste de NS frappent l’esprit et c’est t ce qui importe….que ce soit vrais ou non on l’écoute on le décrypte on en parle et c’est tout ce qu’il a besoin…. c’est le but de cette rencontre….

    Deuxième règle
    De la cohérence ..il y a en effet des fautes de cohérence qui mettent en doute sa sicérité.
    Mais il s’agit de langage.. et l’important pour lui c’est qu’on entendent le message qu’il veut porter….peut importe qu’il soit pas exact il faut exagérer si on veux être compris…

    La troisième regle est le contexte :
    Présence des média
    Rencontre d’un chef d’état…représentant 60 millions de personnes
    Et un créateur entrepreneur qui possède le plus grand d réseau de relation qu’un homme politique puisse rêver… 21 millions d’abonnés en France et 400 millions d’adeptes partout dans le monde.

    Il importe que NS affirme son autorité face au caméra…son pouvoir de domination …Tout en apparaissant le plus sympathique possible.

    Bravo romain c’est une super idée ce concours!

    Répondre
  21. Xavier
    Xavier dit :

    PS Pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion d’utiliser freeplane en ligne je vous ai fait rapidement
    un petit vidéotutoriel sans prétention (et a voix basse pour ne pas réveiller les enfants…..)juste pour que vous voyez comment démarrer..Le reste est très intuitif….

    http://youtu.be/yY0cDnm0_sA

    Cordialement
    Xavier

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?