8 à l'envers

Comment mieux aborder un(e) inconnu(e) ?

Que ce soit  pour demander l’heure à un passant ou bien engager la conversation avec cette jolie inconnue au coin de la rue, il y a plusieurs façons pour s’y prendre. LA bonne…  et LES mauvaises.

La MEILLEURE approche sera toujours sur le côté.

Nous disposons tous d’une bulle, d’une sphère personnelle. Cette sphère est une extension de notre corps que l’on considère comme notre territoire. C’est à dire qu’on ne laisse personne y entrer sans invitation. Il faut être VIP 😉 On a tendance à croire que cette bulle est sphérique. Pourtant ce n’est pas le cas. Elle forme plutôt une sorte de 8. Il y une petite zone devant soi et une autre zone encore plus grande derrière soi. Toute personne non invitée qui pénètre dans ces bulles en forme de 8 est jugée comme menaçante.

Pourquoi notre zone personnelle est-elle en forme de 8 ?

Sur le dessin ci-dessus, le gros point noir représente la tête d’une personne vu du dessus. Les petits points noirs sont les bras et elle regarde vers le haut de la page.

Certaines parties de notre corps sont plus vulnérables que d’autres. Ces trois principales zones sont la tête, le ventre, les parties génitales et le dos.

Vous avez très certainement déjà remarqué que ce sont les parties de notre corps que l’on protège toujours lors d’une attaque. Que ce soit le toréador sous les pieds d’un taureau ou bien les membres d’une équipe de football dans un mur s’apprêtant à parer un coup-franc.
Dans ces situations, on se recroqueville pour se protéger des coups ou on utilise les bras pour éviter de se prendre un ballon en pleine figure. Les bras ne sont pas vitaux. C’est pour cette raison qu’ils sont les premiers remparts pour nous protéger.

Le devant du corps et l’arrière du corps sont donc plus sensibles et plus vulnérables à une menace car c’est précisément à ces endroits que se trouvent nos organes vitaux. Le dos est encore plus vulnérable puisque l’on ne voit pas arriver la potentielle menace.

Pour aborder un(e) inconnu(e), il faut donc éviter d’aborder de face ou PIRE par l’arrière. C’est la zone rouge à éviter car vous êtes perçu par le système limbique de votre interlocuteur comme un potentiel danger menaçant directement les organes vitaux.

Pour donner une bonne première impression, privilégiez l’approche à 45°. Vous restez dans le champ de vision de cet(te) inconnu(e) et son radar à attaques ne va pas s’enclencher.

Ce que vous devez faire la prochaine fois que vous abordez quelqu’un :

–       Si vous avez l’habitude d’aborder en frontal ou PIRE par l’arrière, essayez de modifier votre comportement et d’arriver sur le côté. Vous noterez une très nette amélioration de la réceptivité de votre interlocuteur. Il sera moins sur la défensive à votre approche.

–       Si vous avez l’habitude inverse (qui est la bonne) essayez UNE fois d’aborder un inconnu par l’arrière. Simplement pour essayer et remarquez la différence. Est-elle plus ou moins réceptive ? 

L’approche est fondamentale. Mais d’autres éléments du langage corporel sont aussi importants pour faire une bonne impression et baisser les défenses de votre interlocuteur. Laissez-moi un commentaire pour me dire qu’elles sont ces AUTRES éléments ? Si vous lisez le blog, facile 😉

9 réponses
  1. Sorin
    Sorin dit :

    Bonjour Romain,

    Tu me rappelles le plaisir que j’ai eu de te connaître personnellement à l’occasion de l’événement WebDeux.Connect.
    Merci pour cet article très intéressant, je ne savais pas que l’énergie autour de notre corps a une forme de huit et qu’il fallait approcher les gens par le côté à 45° plutôt que par devant ou directement par derrière.
    Ton blog est super.
    Félicitations !

    Bien amicalement,

    Sorin

    Répondre
  2. JY Potiondevie
    JY Potiondevie dit :

    Je lisais récemment des différences à ce niveau entre les hommes et les femmes.

    La zone rouge pour les femmes est réellement l’arrière.

    Pour les hommes, la zone rouge serait de plein face qui serait perçu comme une menace.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      J’ai déjà entendu parlerde cette info mais n’ai jamais eu l’occasion de le vérifier sur le terrain. Cependant, on reste d’accord, les zones avant et arrière sont les plus sensibles.

      Répondre
  3. Axel HATEM
    Axel HATEM dit :

    Pas mal cet article, je ne savais pas non plus que nous avions une bulle d’intimité en forme de 8. Personnellement, les meilleurs résultats que j’ai pu obtenir étaient justement lors d’approches à 45° comme tu le mentionne, en dépassant la personne et la doublant un peu pour l’interrompre dans sa marche.

    Le fait d’avoir une distance d’avance, permet aussi qu’elle n’en ait pas une trop grande lorsqu’elle s’arrêté, évitant ainsi de créer un sentiment de distance et donc de fuite potentielle. Ça parait bête, mais aborder correctement quelqu’un représente la moitié voir plus de la suite de l’interaction. C’est souvent quitte ou double, surtout lorsque l’on est avenant avec la personne, donc autant s’appliquer à le faire bien.

    Répondre
  4. tom74
    tom74 dit :

    Personnellement j’interprète la présence de cette sphère personnelle d’une manière différente.
    En médecine holistique, nous avons tous un corps énergétique autour de notre corps physique. La première couche s’étend entre 10/15 cm puis de plus en plus large. (je ne vais pas entrer dans les détails)
    C’est notre zone d’intimité, ou nous ne laissons passer que nos proches.
    Les inconnus qui vous parlent à 2 cm du visage, par exemple, nous procure une gêne très prononcée.

    Après, de bais ou de face, je ne suis pas certain que cela fasse une réelle différence si cette limite est atteinte … à voir.
    J’essaierai la prochaine fois …

    Par contre, comme tu dis justement, la position arrière est à éviter, car perçue comme une menace.

    Bravo pour tes articles ….

    A+

    Tom

    Répondre
  5. Joëlle
    Joëlle dit :

    Les autres éléments sont :
    – arborer un sourire
    – ne pas se cacher les mains
    – la synchronisation
    – le toucher
    Qu’est-ce-que j’ai oublié ? ;-(

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?