COMMENT DEVENIR UN GRAND COMMUNIQUANT

Comment devenir un grand communiquant ?

Vous l’avez déjà remarqué, certaines personnes ont de grandes facilités pour communiquer, que ce soit avec une seule personne ou avec un auditoire complet.

Elles ont cette aisance et cette facilité de capter votre attention et de la garder des heures durant alors que les interventions d’autres, parfois sur le même sujet, sont pour le moins soporifiques.

Ces grands communiquants comme on les appelle ont tous en commun d’avoir certaines attitudes qui retiennent votre intérêt, montrent leur expertise du domaine ou simplement vous inspirent confiance.

Je vous propose à travers cet article de vous montrer comment impacter votre public grâce à votre comportement non-verbal.

COMMENT DEVENIR UN GRAND COMMUNIQUANT

Souvent, il suffit d’être timide ou introverti pour penser que l’on ne deviendra jamais quelqu’un qui envoûtera les foules. Vous avez peut-être peur de déranger les autres en interagissant avec eux, que ce que vous avez à dire ne les intéresse pas.

Détrompez-vous…

Tous les orateurs vous le diront, prendre la parole, devant plusieurs personnes en plus, nécessite clairement de sortir de sa zone de confort et donc génère une montée de stress qui risque de vous empêcher de continuer.

Il est très difficile d’annuler cette angoisse, elle diminuera avec le temps et l’expérience. Mais il existe des comportements non-verbaux qui permettent d’une part de diminuer ce stress, d’autre part d’asseoir votre crédibilité et votre sympathie.

S’énergiser pour devenir un grand communiquant

Avant même votre introduction, vous devez déjà agir.

Comment ?

Rappellez-vous un des principes de base de votre impact sur les autres: vous devez être celui qui apporte l’énergie !

Vous le savez déjà si vous suivez ce blog, certaines postures  libèrent des hormones, modifiant ainsi votre état psychique.

Pour cela, vous pouver adopter des positions énergisantes qui vous donneront inconsciemment un « coup de boost » émotionnel.

La posture énergisante la plus connue est la position AKIMBO: corps bien droit, mains sur les hanches, jambes bien ancrées dans le sol.

L’adopter quelques secondes améliorera instantanément l’énergie positive qui sommeille en vous.

Image de prévisualisation YouTube

Pourquoi est-ce utile d’être perçu dès le début comme celui qui apporte de l’énergie ?

Avez-vous déjà entendu parler de la première impression et plus précisément de l’effet de Halo ?

Quand vous être introduit auprès d’une ou plusieurs nouvelles personnes, il vous attribueront en quelques secondes une première caractéristique et très rapidement d’autres caractéristiques (qualités ou défauts) qui sont en lien avec la première.

Ce raccourci de notre cerveau nous vient de l’époque préhistorique où la nécessité de repérer rapidement les menaces conditionnait notre survie.

Et vous pouvez tourner à votre avantage cette façon de fonctionner de notre cerveau: Si la première spécificité qu’on vous attribue est positive, on vous attribuera volontiers d’autres qualités tout aussi agréables sans qu’elle aient besoin d’être vérifiées.

Assoir sont autorité pour devenir un grand communiquant

Saviez-vous que les élèves considèrent encore, même de nos jours, que ce qui fait la crédibilité d’un professeur est la maîtrise de son sujet ? Autrement dit, vous devez convaincre votre auditoire que vous domptez votre matière.

A nouveau, vous pouvez adapter votre communication non-verbale dans ce sens.

Prendre appui sur un support (comme un pupitre ou une table  par exemple) et écarter les bras posera instantanément votre autorité et votre confiance en vous à votre public.

Bien entendu, il ne sera pas toujours possible d’adopter cette posture mais si en avez l’occasion, utilisez-la pour mettre en avant des moments forts de votre discours et si possible dès le début de votre intervention pour capter l’attention.

Il suffit de regarder la télévision pour voir comment les grands orateurs gèrent leurs postures tout au long de leurs discours pour infléchir leurs propos.

Etre cohérent pour devenir un grand communiquant

L’incohérence entre le langage non-verbal et la parole est un des meilleurs indicateurs de mensonge et dans tous les cas, diminuera votre crédibilité. (peut-être vous-êtes vous déjà entrainé à repérer un individu qui dit « oui » en faisant « non » de la tête et inversement).

Naturellement, nos mains appuient nos propos et viennent conforter nos idées.

Evitez donc de les laisser dans vos poches et veillez à ce qu’elles soient visibles par votre auditoire. C’est un moyen simple et efficace pour garder l’attention de votre public.

Sourire, l’outil numéro 1 des grands communiquants

Vous vous en doutez, sourire apportera de l’énergie positive qui encouragera chacun à vous attribuer la sympathie que vous méritez .

Cerise sur le gâteau,  le sourire est contagieux, Il libère cette fameuse hormone du plaisir qui euphorisera instinctivement votre audience, initiant ainsi une boucle d’énergie vertueuse les incitant à mieux suivre vos propos.

Prendre de l’espace pour devenir un grand communiquant

Plus le territoire occupé par un individu est grand, plus sa présence sera impactante.

Généralement, c’est avec nos bras, de part leur capacité mobile que nous sommes capables d’étendre notre espace.

Pendant une intervention de type conférence, vous remarquerez aussi que les grands orateurs, si c’est possible, passeront parmi le public, c’est aussi une façon d’étendre son espace.

Regarder dans les yeux pour devenir un grand communiquant

Il est bien connu que regarder quelqu’un dans les yeux pendant qu’il parle est un signe accru d’attention à ses propos.

Je vous propose ici de travailler dans l’autre sens: pendant vos interactions, allez chercher le regard de vos interlocuteurs, un à un s’ils sont plusieurs et dans les limites de vos possibilités (si vous intervenez devant 1000 personnes, vous n’y arriverez pas 😉 ).

En vous connectant ainsi à eux, vous renforcerez le lien de communication et vous recapterez ou consoliderez son attention.

En conclusion, pour devenir un grand communiquant il faut:

  • Se préparer à entrer en interaction avec la conscience qu’il faut apporter de l’énergie positive. Pour cela, adopter des positions énergisantes et arborer votre plus authentique sourire seront vos meilleurs moyens.
  • Vous devez montrer votre crédibilité et votre autorité dès le départ afin de capter l’attention de votre public. Prendre de l’espace et cetaines position pour vous aider à vous affirmer
  • Vous devez garder l’intérêt de votre audience tout au long de votre discussion. Utiliser vos mains pour emphaser vos propos et regarder vos interlocuteurs dans les yeux feront l’affaire.

A vous de jouer !

Il vous sera très difficile au début de tenir compte de tous ces points. Alors essayez de vous concentrer sur un axe en particulier et entraînez-vous.

Dites-nous dans les commentaires si vous avez, vous aussi, d’autres astuces non-verbales pour améliorer vos qualités de communiquant.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?