Comment-améliorer-relations

Comment améliorer ses relations ?

Aristote disait:

« L’homme est un animal social ».

Ce qui signifie que nous avons besoin des autres pour avancer dans la vie.

D’ailleurs, j’ai lu il y a peu dans une étude récente que les gens qui ont de grandes familles ont tendance à être en meilleure santé et vivre plus longtemps.

Encore faut-il que les relations que nous développons avec les autres soient de qualité. Dans cet article, vous allez découvrir les 2 principes qui vous permettront d’améliorer vos relations et de les rendre plus exaltantes.

Comment-améliorer-relations

Si vous n’avez personne pour vous confier, personne pour vous comprendre et vous soutenir dans vos projets (qu’ils soient personnels ou professionnels d’ailleurs), vous êtes condamné à avancer à pas de tortue dans la vie.

Avoir des relations qui s’intéressent à vous et, dans ces personnes, en avoir certaines qui vous aident dans vos démarches tels des compagnons d’aventure, vous apporte tout le confort et la sérénité dont vous avez besoin pour réussir dans la vie.

Améliorer vos relations en cultivant vos cercles sociaux.

Vos cercles sociaux représentent les différentes sphères auxquelles vous participez dans votre vie quotidienne.

Nous avons tous plusieurs cercles (un club de sport, le travail, la famille, un club d’affaires peut-être, un groupe thématique ou culturel, une association, les exemples sont quasi sans limites).

Avoir des relations de qualité avec les membres de ces différents cercles vous procurera la reconnaissance et l’estime dont vous avez besoin pour passer à l’étape suivante qui est votre épanouissement personnel (souvenez-vous de la pyramide de Maslow).

 

La première étape est d’avoir une place reconnue dans chacune de ces sphères.

La meilleure façon d’y arriver est d’être ce que l’on pourrait appeler « une locomotive sociale » pour le groupe. Il faut que vous participiez activement à la vie du « clan ».

Pour cela, vous pouvez postuler pour faire partie du comité d’organisation, s’il en existe un, mais de manière générale, ne prenez pas juste la place du suiveur qui « profite » du groupe sans donner de contrepartie.

Soyez aussi celui qui propose des activités, qui fait preuve d’initiative pour le groupe. Ainsi, vous serez reconnu comme ayant une valeur pour le bon fonctionnement de votre petite troupe.

Dans certains cercles d’affaires, comme le BNI par exemple, il y a plusieurs comités (Comité Directeur, Comité d’Accueil, Comité des Membres) et tous les 6 mois il y a une tournante afin d’obliger chaque membre à s’investir un peu.

C’est en suivant cette méthode qu’ils arrivent à ce que chacun apporte sa pierre à l’édifice pour que le collectif se développe.

 

La deuxième étape consiste à vraiment s’intéresser aux autres, vraiment… A ce qu’ils aiment, ce qu’ils font, ce qui les fait vibrer.

Soyez à l’écoute de leurs projets de vie. Demandez-leur régulièrement des nouvelles d’où ils en sont… Ils se sentiront soutenus et appréciés et vous le rendront en retour.

 

La troisième étape consiste à créer des liens entre des tierces personnes qui sont dans des cercles sociaux différents.

Ainsi, vous construirez un « trépied relationnel » dont vous serez partie prenante et vous savez quoi ? Dans un trépied, si un pied disparaît, tout tombe.

Donc mettez en contact vos relations qui ne se connaissent pas.

Vous avez deux amis qui jouent au tennis sans s’être jamais rencontrés ? Trouvez une occasion pour qu’ils se voient.

Pourquoi ne pas les inviter pour un apéro ?

Une bonne application du trépied relationnel à laquelle vous pouvez vous exercer, qui vous aidera à vous faire apprécier et à gagner en valeur perçue est la suivante:

Quand vous présentez deux personnes qui ne se connaissent pas, ne vous contentez pas d’annoncer leurs noms mais trouvez leur un point commun:

« Bonjour Fabrice, je te présente Julien qui lui aussi à fait un saut en parachute il n’y a pas longtemps ».

BAM, vous venez de les aider à trouver leur premier sujet de discussion et à briser la glace, vous êtes génial 😉

Vous ne pourrez bien sûr y arriver que si vous avez bien réalisé la deuxième étape.

Comment améliorer ses relations pour trouver des compagnons d’aventure.

Miser sur les bénéfices de la Gravitation 5:

Parmi vos cercles sociaux, il y a certaines personnes avec qui vous voudrez avoir un contact plus profond. Parce que vous avez  des projets communs ou parce que vous vous appréciez simplement (vous épouserez peut-être l’un ou l’une d’entre eux…).

Le choix de ces personnes est vraiment important car ils joueront tout au long de votre vie un rôle majeur dans votre épanouissement personnel. Ce concept s’appelle « Gravitation 5 » et démontre que nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus. Notre situation sociale… Professionnelle… Financière…Maritale… Voire même le nombre d’enfants.

Alors faites l’exercice suivant: prenez une feuille de papier ou ouvrez une note sur votre GSM et notez les 5 personnes que vous côtoyez les plus dans votre vie.

C’est fait ? Très bien… Maintenant posez-vous la question suivante: « Est-ce que chacune de ces personnes m’aide à avancer dans la vie ? et inversement ?»

Si la réponse est OUI, félicitations… Dans le cas contraire, voici la question subsidiaire: « Qui, dans mes contacts (et qui n’est pas dans cette liste), m’apporte énormément d’énergie positive ? Avec qui voudrais-je avoir une relation plus profonde ?».

Trouvez cette ou ces personnes avec qui vous voudriez améliorer la relation.

Quelqu’un qui vous dirait : «  C’est génial ! Si je peux t’aider, préviens-moi !» plutôt que « Ouais, c’est pas mal… ».

Pour améliorer la qualité de la relation avec ces personnes, vous devrez utiliser deux concepts non-verbaux:

La synchronisation:

Quand 2 personnes sont sur la même longueur d’onde, que la conversation leur apporte du plaisir, elles ont tendance à prendre les mêmes positions, devenir le miroir l’une de l’autre, inconsciemment.

Regardez deux amoureux au resto, ce sera éloquent !

Vous pouvez aussi déclencher la synchronisation consciemment en adoptant de temps à autre le même comportement que votre interlocuteur. Naturellement, cela entraînera une évolution dans la conversation et la rendra plus intime, plus profonde.

Ca marche aussi en séduction bien entendu 😉

Attention toutefois à ne pas « singer » l’autre, donc commencez juste par imiter un mouvement de temps en temps.

Image de prévisualisation YouTube

Pour aller plus loin, vous verrez que cette synchronisation que l’on appelle aussi  « effet caméléon » peut vous permettre d’agir sur le mental des autres. Je m’explique par un exemple:

« Stéphanie, jeune ado de 15 ans rentre de l’école, refermée sur elle-même et refuse d’expliquer à sa mère son souci.

Une bonne réaction de sa maman serait d’entamer une discussion sur un sujet en synchronisant son attitude sur celle de sa fille (gestes de fermeture, …).

Au fur et à mesure de la conversation, la mère modifiera volontairement son comportement en montrant des gestes d’ouverture, de confort comme l’effet catapulte par exemple.

Elle verra que par ce phénomène de synchronisation, sa fille suivra le mouvement. Elle sera maintenant certainement plus ouverte pour accepter l’aide de sa maman pour régler son problème de départ. »

Diminuer vos gestes tranquillisants:

Effectuer beaucoup de gestes tranquillisants nous rend « douteux », inconsciemment, pour notre interlocuteur. Vous pouvez  trouver la liste de ces gestes dans le Kit du Décodeur.

Vous ne pourrez pas annuler complètement leur manifestation mais quand vous vous rendez compte que vous en exécutez un, vous pouvez choisir consciemment de l’arrêter.

Le fait d’augmenter le confort de la situation vous aidera également à ce qu’ils se manifestent moins et ça, c’est un paramètre sur lequel vous pouvez jouer dans la plupart des cas.

Résumons comment améliorer nos relations:

Il y a deux grands axes:

  • Cultiver vos cercles sociaux et faire le nécessaire pour y être reconnu et accepté (comme par exemple créant des trépieds relationnels). Pour cela, vous devez être une « locomotive sociale », force de proposition pour le groupe.
  • En trouvant des compagnons d’aventure, contacts privilégiés dans vos sphères, avec qui vous voudriez aller plus loin, vous confier, et compter sur eux pour développer des projets de vie.

Pour améliorer suffisamment la relation et arriver au stade de « compagnons d’aventure », vous pouvez, lors de vos conversations, faire attention à 2 choses:

  • Utiliser la synchronisation pour rendre vos interactions plus connectées mais aussi pour aider votre interlocuteur à gagner en énergie positive en le guidant vers une attitude de confort.
  • Mieux maîtriser vos gestes tranquillisants pour gagner en valeur perçue et être ainsi plus apprécié.

 

A vous de jouer !

Votre mission aujourd’hui est de tester ce phénomène de synchronisation. Entamez la conversation avec quelqu’un (que vous connaissez ce sera beaucoup plus facile) et prenez, de temps à autre, la même position que lui.

Essayez de le faire au moins 2 fois dans chacune des conversations que vous aurez la semaine prochaine. Donnez-nous ensuite votre ressenti dans les commentaires.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?