La bouche, son sourire et son interprétation

Il ne vous faudra pas plus de quelques secondes pour apprécier l’immense panel d’expressions qui se trouve au niveau de la bouche : dégoût, surprise, joie et son sourire, etc…

La bouche rassemble à elle seule tellement d’expressions différentes qu’il serait impossible de toutes les traiter sur cette page. C’est pourquoi je ne vous parlerai ici que de la bouche et de son sourire (et croyez-moi, il y a déjà de quoi faire). 😉

La bouche et les différents sourires

Saviez-vous qu’il existe au moins six façons de sourire ?

La bouche utilise neuf muscles lorsque nous sourions. Ces muscles se répartissent en quatre paires et un muscle circulaire unique.

Le muscle circulaire qui entoure la bouche s’appelle le muscle orbiculaire des lèvres, et sert à ouvrir et à fermer la bouche.

Les muscles de la bouche (Crédit : anomalousmedical)

Les muscles de la bouche (Crédit : anomalousmedical)

Il y a la première paire de muscles qui écartent les lèvres en tirant sur les commissures, et que l’on appelle les « Risorius horizontaux ». Vient ensuite la paire des « Grands Zygomatiques » en diagonale et qui tirent les lèvres vers le haut. Les deux dernières paires sont la paire des muscles releveurs de l’angle de la bouche et la paire des muscles releveurs naso-labial.

Tous ces muscles qui entourent la bouche permettent de jouer sur la panoplie des six sourires que je vais vous décrire. Ces 6 sourires sont généralement accompagnés d’autres items non-verbaux (yeux, sourcils, etc… ) à observer. Le mieux pour les imaginer, c’est de les reproduire dans votre coin avec la description ci-dessous :

  • Le premier sourire est le fameux sourire de Duchenne, un vrai sourire sincère et authentique (il faut aussi observer les yeux dans ce sourire)
  • Le sourire séducteur définit par un sourire la tête tournée avec un regard du coin de l’oeil. (trouvez des images de Marilyn Monroe pour vous faire une idée)
  • Le sourire amusé, en réponse à une blague souvent accompagné d’un hochement de tête vers l’arrière.
  • Le sourire social, utilisé lorsque l’on souhaite établir un lien avec une personne (on l’oppose très souvent au sourire de Duchenne)
  • Le sourire intéressé, celui que l’on fait en bougeant à peine les lèvres tout en soulevant les sourcils.
  • Et pour finir le sourire embarrassé, yeux baissés voir même la tête dans certain cas, le sourire lorsque nous sommes mal à l’aise.

Voilà pour un tour des sourires que nous faisons avec la bouche.

Pour en savoir plus :

J’ai répertorié ci-dessous pour vous tous les articles qui ont pour objet, de près ou de loin, la bouche et les interprétations qui en découlent :