Barack Obama

Analyse non-verbale – Obama n’a pas apprécié d’être interrompu

Dans cette vidéo, je vous montre :

  • les gestes de désaccord du Président américain
  • et je vous donne un conseil pratique pour vous permettre de donner plus d’impact aux éléments importants de votre discours.
Image de prévisualisation YouTube

 

(Cliquez sur les flèches en bas à droite pour voir la vidéo en plein écran)

Est-ce que vous vous êtes déjà remarqué en train de faire l’un de ces gestes ?

Je serais curieux de connaitre dans quelle situation. 😉

29 réponses
  1. Julien
    Julien dit :

    Clairement, Obama n’a pas l’air content… C’est rare de le voir aussi en colère.

    Et effectivement, les gestes sont très clair, en particulier celui qui fait montrer du doigt le journaliste après l’avoir stoppé comme vous dites de la main…

    intéressant, comme toujours, comme analyse !

    Répondre
  2. Nico PNL
    Nico PNL dit :

    Vidéo Obama :
    En 1’06, il bascule la tête vers sa droite, il recherche la manière dont il va tourner sa phrase pour répondre à son interlocuteur d’une manière correct (appel au cortex créatif), il y a de l’agacement.
    1’10, il bégaye car son interlocuteur réitère sa phrase, il veut s’exprimer et montrer que c’est lui qui a la parole.
    1’17 regard noir, sourcils froncés, lèvres pincées, tête légèrement inclinée vers le bas : visage de la colère, de l’autorité.
    1’23 renversement d’humeur, il va revenir sur son sujet principal en revenant sur la foule du regard, la démarche commence par un haussement de sourcil alors même qu’il est dans une phase accusatoire avec le doigt pointé.

    Répondre
  3. Joëlle
    Joëlle dit :

    Bonjour,
    Je suis contente, j’ai pu remarquer les trois éléments en question. Peut-on dire que son regard se durcit, devient autoritaire, comme s’il fusille du regard, vers la 1:26 min ?
    Et oui, bien sûr que je me suis déjà retrouvée dans ce genre de situation, notamment quand mes enfants me parlent pendant que je suis au téléphone ou avec une autre personne, classique … Sauf qu’ici, Obama garde son sang-froid …, moi je montre les dents en plus et je mords. Surtout quand c’est à répétition 😈

    Répondre
  4. olivier
    olivier dit :

    Salut Romain,
    1) Il pointe avec du doigt le journaliste « c’est toi que je mets en cause »
    2) Il répond au journaliste et le doigt pointé se transforme en main ouverte tranchante. « Il ne faut pas y revenir »
    3) la main tranchante se transforme en poing « si tu y reviens attention aux représailles »
    4) il change de bras et pointe vers le haut « revenons à ce que je disais »

    Répondre
    • Joëlle
      Joëlle dit :

      Bonjour Olivier,
      Peux-tu me dire à quel moment la main tranchante se transforme en poing ? Je n’arrive pas à voir ce détail dans la vidéo … :roll:

      Répondre
  5. Martine Poiret
    Martine Poiret dit :

    L’index pointé vers l’autre c’est le doigt accusateur.effectivement çà suggère une très mauvaise relation. Quand à l’index en l’air quand on fait le geste on ressent intérieurement qu’on se recentre sur soi. Vérifier l’impact des gestes en les vivant soi-même et en analysant le ressenti est un bon moyen de comprendre.

    Répondre
  6. xavier
    xavier dit :

    Bonjour et Merci romain …
    J’adore ce genre d’analyse. Surtout ac=vec des orateurs de cette trempe.

    Je pense que tu as mis les bouchées double après avoir entendu les propos enthousiastes de Laurent . J’ai hâte de découvrir ce que tu nous prépare.
    Je te souhaite une belle Journée!
    Xavier

    Répondre
  7. Maxence
    Maxence dit :

    Merci pour cet exercice Romain
    Sous forme de quizz ça stimule vraiment la mémoire et encore plus sous forme de courtes vidéos

    au début de la vidéo MR USA fait un signe de la main droite (très discret en bas) ne chasse-t-il pas son discours pour dire « vous êtes hors contexte monsieur le journaliste » ?

    Je vois peut-être des signes là où il n’y en a pas

    merci pour tes articles je n’en manque pas un 😉

    Répondre
  8. Goutte534
    Goutte534 dit :

    Instructif mais peut complet comme l’indique « Nico PNL » tu n’a pas parler de toutes ses mimiques et de son visage (expressions balancement)

    Mais instructif tout de même

    Répondre
  9. Romain
    Romain dit :

    J’ai omis volontairement certains détails pour me concentrer sur une analyse qui pourrait être réalisée en temps réel impliquant un grain de détails à bas niveau (se concentrer sur l’essentiel)

    L’analyse de Nico PNL est intéressante puisqu’elle propose de descendre à un grain de détails plus fin qui vient corroborer ce que l’on identifie d’une manière plus grossière. Cela contribue à alimenter le cluster autorité/attitude dominante et donne de la finesse en augmentant la fiabilité de l’analyse.

    Répondre
  10. Xavier
    Xavier dit :

    Ton analyse est très incomplète et à mon sens remplis d’erreurs.
    Mais déjà, félicitation de faire un analyse vidéo, ce n’est pas un exercice facile.

    Une chose que l’on voit souvent avec Obama, c’est son axe de tête qui est toujours inversé par rapport à son interlocuteur (il penche à droite quand la personne est à gauche et inversement). C’est une personne qui est vigilante et dans le controle, il n’est pas étonnant de le voir faire, comme tu le soulignes, un geste « barrière » quand il se fait interrompre: il lui signifie juste « stop ».

    Je suis par contre en désaccord avec toi quand tu dis que l’index pointé est un geste d’autorité, et qu’il faut éviter de le faire. C’est un vieux relent de « ne pointe pas les gens du doigts » quand on est petit. L’index est juste un item d’affirmation de soi (d’ailleurs, tu le vois quand il parle de lui, quand il parle d’autre chose, la main se ferme).

    Tu aurais pu parler des items de colère aussi.

    Si une personne a envie de pointer du doigt, qu’elle pointe du doigt! Ce n’est pas la conséquence de sa communication qu’elle doit travailler (son corps), mais plutôt la cause (pourquoi je communique ainsi). Cela donne des personnes plus spontané, plus authentique, plus honnête.

    Répondre
  11. Nature
    Nature dit :

    L’index tendu tel que le fait Obama est évidemment un signe d’autorité et de menace : c’est le geste qu’on fait a l’enfant qui va avoir une punition.
    Fais ce geste sur les gens, tu verras s’il te trouve authentique et honnête.

    Pointer/montrer du doigt, le geste qu’on demande aux enfants de ne pas faire, n’est pas celui que fait Obama.
    Quand on pointe du doigt, le bout du doigt est orienté vers l’élément désigné ; le geste sert à isoler une chose parmi d’autre (ce qui n’est pas agreable quand on est une personne).
    Tu remarqueras que quand on désigne pacifiquement quelqu’un dans une audience, on le fait avec la main tendu et pas avec un seul doigt.

    Répondre
  12. Romain
    Romain dit :

    Si certains ne sont pas convaincus de l’image d’autorité que renvoie le pointé du doigt envers quelqu’un, il semble que le gouverneur d’Arizona Jan Brewer (toujours avec Obama) en ait fait les frais à ses dépens. La preuve en vidéo (et en anglais) :

    Répondre
  13. Naomie@méthode minceur
    [email protected] minceur dit :

    Hé c’est dingue! J’aurais vraiment aimé pouvoir décoder les gestes comme ça. Il y en a qui sont plutôt simples à interpréter, les plus récurrents en fait mais c’est vrai que parfois, ça peut être difficile, déjà de repérer les gestes expressifs. Merci pour cette petite analyse en tout cas. J’observerai plus attentivement les gens, en mode « lie to me » 😆

    Répondre
  14. Lionel
    Lionel dit :

    Je suis d’accord avec Xavier sur le fait que le pointer du doigt n’est pas forcément un geste qui exprime l’autorité. Un orateur sait qu’il doit s’exprimer tant par ces gestes que part son discours verbal.
    L’emploi des mains avec de tels gestes sont pour capter l’attention du son auditoire, cela est plus une manipulation qu’autre chose.
    Après les sourcils froncés et le regard noir sont peut-être une interprétation… Il est en plein soleil :roll:

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Salut Lionel,

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que pointer du doigt sert dans sa communication à mettre en exergue un point important de son discours. Cependant, il est rare de pointer le doigt directement vers quelqu’un pour accomplir cela. En général, et j’ai eu l’occasion de le remarquer à de nombreuses reprise dans mon club de de prise de parole en public, le doigt est orienté vers le haut. D’ailleurs Tony Blair pointait très souvent son auditoire du doigt, ce qui nuisait à son image. Progressivement (et il a été conseillé sur ce point), il a modifié ce geste en pinçant le pouce sur l’index. Ce geste est perçu par l’auditoire comme moins agressif 😉

      Répondre
      • Lionel
        Lionel dit :

        Oui c’est vrai que dans cet exemple il n’est pas le seul, plusieurs homme politique utilise ce geste, à raison.
        En revanche, dans beaucoup de ces discours il pointe du doigt dans des directions diverses, c’est pourquoi je ne suis pas totalement convaincu dans cet exemple et pour l’homme. Mais, nous sommes bien d’accord, en général tu as souvent raison.

        Répondre
  15. Hervé
    Hervé dit :

    Bonjour Romain,

    Je trouve cet article très bien amené. Essayer de vulgariser les explications n’est pas chose facile, mais tu réussis vraiment bien l’exercice. C’est pour cela que ton site est de grande qualité.

    Merci

    Répondre
  16. Anaïs
    Anaïs dit :

    Merci pour cette vidéo instructive; je pense que c’est avec des situations concrètes comme celle-ci qu’on repèrera mieux au quotidien les différents geste! :-)
    Je regarde en ce moment même lie to me, la série qui a attisé ma curiosité sur ces techniques de détections que je m’applique à apprendre grâce à ton blog!! :-)
    Un grand merci!! 😀

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?