Les 4 gestes qui tuent votre crédibilité

Les 4 gestes qui tuent votre crédibilité

Dans vos interactions, le corps va inconsciemment vous protéger contre d’éventuels dangers ou inconforts, en adoptant des postures ou des gestes qui peuvent effriter votre crédibilité.

Je vous propose de détailler, dans cet article, 4 gestes qui peuvent nuire à la perception positive que vos interlocuteurs ont de vous.

Pourquoi est-ce important ?

Renvoyer une image positive et crédible par votre gestuelle, vous permet de développer votre attirance non-verbale et d’avoir plus d’impact dans vos relations.

Je vais vous expliquer pourquoi ces 4 gestes sont réalisés et dans quelles situations particulières vous allez y être confronté.

Après avoir lu cet article vous saurez comment agir contre ces 4 expressions corporelles tueuses de crédibilité pour conserver votre impact non-verbal dans toutes les situations !

Les 4 gestes qui tuent votre crédibilité

La confiance en soi et le bien-être produisent des gestes non-verbaux de crédibilité

Votre gestuelle non-verbale renvoie une impression de crédibilité à vos interlocuteurs, quand ils en perçoivent inconsciemment de l’autorité et de la confiance en soi, mais aussi des émotions de sympathie.

Quand vous vous sentez bien et non stressé cela se voit dans votre communication non-verbale et vous renvoyez à vos interlocuteurs une impression de fiabilité et de confiance en vous.

Pour faire simple : «soyez heureux !!»

Oui, c’est vrai, ça n’est pas si facile !

Surtout quand la partie de votre cerveau qui commande ces actions le fait sans votre consentement conscient …

De plus, pour que cette partie du cerveau produise ce type de gestuelle, il ne faut pas qu’elle soit soumise à une action de protection contre un danger ou occupée à sortir le corps d’une situation d’inconfort.

Et dans vos interactions, de nombreuses causes peuvent être à l’origine de ce genre de situations.

La gestuelle attirante anéantie par le cerveau protecteur

La partie du cerveau en charge des situations de danger ou d’inconforts est le système limbique, appelé aussi cerveau limbique.

Il a, depuis plusieurs milliers d’années, développé des automatismes dans notre communication non-verbale, pour écarter les menaces potentielles.

Mais de nos jours, l’Homme risque moins d’être attaqué à coup de massue ou de se faire manger, que de devoir faire face à une personne qui lui est étrangère et qui veut lui parler.

Et même si ces réactions de survie n’ont, dans certaines de vos interactions sociales, plus lieu d’être, elles seront toujours présentes, mais de manière plus subtile qu’il y a 25 000 ans …

Cependant, comme à cette époque, pour le cerveau limbique, toute personne inconnue ou en qui nous n’avons pas confiance, peut être une menace.

D. Gilbert, professeur de psychologie à Harvard, disait à ce propos :

«La chose la plus effrayante, la plus merveilleuse et la plus humaine que nous faisons est de mettre nos destins dans les mains de quelqu’un d’autre !»

Votre système limbique en prend bien toute la mesure !

Tuer la crédibilité non-verbale en protégeant et en réconfortant son corps !

La confiance placée en l’autre lors de vos échanges, permet à votre cerveau limbique de produire des gestes non-verbaux de bien être et de crédibilité, car il considère qu’il n’y a pas de menace.

A l’inverse, les réactions de survie auront pour but, soit de protéger les zones vitales, soit, dans des situations de stress intenses ou modérées, de rassurer et de calmer le corps.

Des études scientifiques, dont celle de D. DeSteno, Docteur en psychologie sociale à l’Université de Yale, ont prouvé qu’il y avait une correspondance entre le manque de crédibilité qui émane d’une personne et la production, par son système limbique, de comportements non-verbaux de protection.

Les 4 attitudes et gestes non-verbaux que je vais vous décrire font partie de ces tueurs de crédibilité.

Pour une compréhension plus simple, ils seront répartis en 2 catégories :

  • Les gestes qui apaisent le corps, appelés aussi gestes tranquillisants
  • La gestuelle non-verbale de protection des parties vitales

Les gestes tranquillisants tuent le stress !

Cette gestuelle non-verbale apparaît lorsque vous êtes dans un état de stress, modéré ou intense.

Ils visent à vous calmer, à diminuer le stress et à vous rendre plus serein.

Ils calment la tension nerveuse par le biais de massage, grattage ou frottement.

Plus ils sont présents, plus votre stress est intense !

1er: Se frotter la nuque

C’est l’un des plus puissants gestes tranquillisants pour votre corps.

Il est effectué par le massage de votre nuque avec une de vos mains, tandis que votre tête est légèrement inclinée vers l’avant.

Ce geste est réalisé, en cas de stress ou de peur, en réponse au reflexe pilo-moteur au niveau de la nuque.

Appelé également chair de poule, cette réaction de l’organisme est due à la contraction de petits muscles reliant le poil à la peau.

Dans une situation qui ne concerne pas directement le non-verbal, il peut aussi être produit pour réguler la température corporelle.

Mais dans le cadre de votre crédibilité gestuelle, c’est en cas de stress qu’il sera remarqué par vos interlocuteurs.

 Pour aller plus loin, visionnez la vidéo de la série 1jour1geste ci dessous :

Image de prévisualisation YouTube

2e: Les contacts main-visage

Le visage est un endroit où les gestes tranquillisants sont très présents.

Vos interlocuteurs les remarquent facilement, d’autant plus qu’ils sont souvent nombreux à cet endroit.

Les contacts avec le visage sont un bon indicateur, comme tous les gestes visant à apaiser le corps, que vous subissez un stress plus ou moins prononcé.

C’est la fréquence à laquelle vous allez les répéter qui indiquera à la personne qui vous observe quel est le degré de stress dans lequel vous êtes.

Plus il y en a, plus le stress est important !

Un geste tranquillisant n’arrivant jamais seul pour calmer la tension nerveuse, vous allez sûrement être amené à en effectuer d’autres associés à celui là.

Le mensonge est un important générateur de stress et les contacts avec le visage sont souvent présents à cette occasion.

Mais attention, pas de généralisation !

Si vous observez à votre tour une personne qui se touche le visage, replacer la situation dans son contexte et essayez de décoder d’autres signes avant de conclure trop vite …

3e: Entrelacer les doigts

Le 3e gestes qui risque d’effriter votre crédibilité est celui d’entrelacer vos doigts, comme dans un geste de prière.

Lorsque vous réalisez cette gestuelle, cela traduit, pour celui qui vous observe, que vous ressentez une inquiétude ou un stress.

Plus la surface de contact avec la peau est importante, plus le massage visant à calmer la tension nerveuse est efficace.

C’est ici le cas quand tous les doigts sont en contact les uns avec les autres.

Dans une situation particulièrement inconfortable, il est possible que vos mains, tout en restant jointes, se massent vigoureusement.

Vous aurez l’occasion de retrouver ce geste en position assise, à un bureau par exemple mais également debout, devant les parties génitales ou même au niveau du sternum.

Comme certains présentateurs de la météo qui doutent probablement de ce qu’ils vous prédisent …

Un geste pour défendre votre buste

4e: Les bras protecteur du stress

Je vais vous parler d’une posture qui peut, lorsque vous voulez la décoder, être mal interprétée.

Surtout quant elle n’est pas mise dans son contexte et observée avec d’autres signes allant dans le même sens gestuel : les bras croisés !

Mais dans le cas présent vous connaissez bien le contexte, car dans cet article, vous n’êtes pas à la place du décodeur mais bien à celle de la personne observée !

Votre croisement de bras sera donc observé et à un moment où vous avez besoin de protéger votre abdomen, zone très sensible du corps où se trouvent vos organes vitaux.

Dans ce cas, le geste de croisement des bras va indiquer que vous êtes dans une situation d’inconfort vis à vis de la situation.

Vous allez créer une barrière devant votre abdomen ou votre torse, dans le but de vous protéger de la situation, des propos émis ou de la personne qui vous fait face.

Un peu à l’image du petit enfant qui se cache derrière les jambes de ses parents lors de la rencontre d’un inconnu.

Mais dans le cadre d’un échange social, ce besoin de protection ne traduira pas une grande confiance en vous …

Pour approfondir cette notion des bras protecteurs du stress, visionnez la vidéo ci-dessous de la série 1jour1geste :

Image de prévisualisation YouTube

Votre crédibilité non-verbale en résumé

Vous connaissez maintenant les raisons qui poussent votre corps à produire des gestes non-verbaux qui risquent de vous décrédibiliser.

Cette gestuelle, vous l’avez compris, est commandée par votre système limbique et il n’est donc pas possible d’agir directement dessus.

Mais il vous est possible de vous créer de nouvelles habitudes gestuelles, tout en restant authentique dans votre communication non-verbale.

Un point important reste à souligner avant de refermer cet article.

Maintenant vous pouvez observer en tant que décodeurtoujours par ou 3, ces gestes non-verbaux tueurs de crédibilité.

Et vous pourrez alors AGIR, pour à votre tour aider la personne qui les subit …

 

Alors les Décodeurs, c’est parti pour mettre en action votre intelligence non verbale !

1 réponse
  1. Olivier
    Olivier dit :

    Article très intéressant!!!! J’ai déjà ressenti cette gêne de parler devant tout le monde, On a l’impression qu’on oublie tout et on perd pieds complètement. En bref, Tous les symptomes de la peur alors qu’en réalité, il s’agit bien souvent d’une peur imaginaire. Comme tu l’as dit dans ton article, ce qui a marché pour moi, c’est une confiance et une implication absolue en mes croyances, mes valeurs et en ce que je veux apporter au monde qui m’ont permis d’être plus à l’aise en groupe et donc de générer moins de gestes néfastes aux messages que je voulais véhiculer.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?