avantages-decoder-gestes

4 avantages de savoir décoder les gestes

Après quelques tests parmi mes amis, je me suis rendu compte que lorsqu’on parle de communication non-verbale,  ils pensent  tout de suite à la détection de mensonges. C’est probablement un phénomène généralisé, d’ailleurs un des premiers ebooks disponibles sur le site du Décodeur du Non-Verbal était justement orienté sur le sujet.

Je vous propose, à travers cet article, de découvrir d’autres avantages de maîtriser le décodage des gestes que vous devez utiliser dans votre quotidien, sans modération.

avantages-decoder-gestes

Savoir décoder les gestes pour gérer sa propre attitude

C’est l’avantage que nous avons, nous Décodeurs, qui me semble être le plus important. Au fur et à mesure de notre entraînement, nous prenons conscience de notre propre gestuelle.

Notre corps semble nous faire un rappel de notre attitude de l’instant. Nous nous rendons compte que nous avons un comportement mal adapté ou au contraire, adéquat.

C’est clairement une compétence que nous avons acquise car, avant de commencer l’étude du non-verbal, nous n’avions pas ce « feed-back mental ».

Et c’est une information vraiment intéressante car nous sommes capables de l’analyser et ainsi nous réadapter à la situation.

L’exemple le plus frappant est l’effet caméléon: Nous pouvons nous rendre compte que nous ne sommes absolument pas synchronisés alors qu’en réalité nous voudrions l’être. Cette conscientisation faite, il nous suffit juste de quelques changements discrets pour rétablir la situation désirée.

Il nous arrive depuis bien longtemps d’avoir ce genre de retour avec les mots que nous prononçons: « Mince, j’aurais dû dire ça !»; mais nous sommes beaucoup moins efficaces car nous n’avons plus vraiment la possibilité d’agir pour corriger nos paroles (sauf dans de rares cas peut-être).

Savoir décoder les gestes en séduction

Quand il s’agit de séduire, une grande partie du jeu consiste à se rapprocher physiquement de sa « target ». Tout l’art consiste à le faire de manière non intrusive et adaptée. Et vous le savez déjà, dans ce « game », comme le disent les professionnels, le non-verbal supplante largement tout le reste.

En tant que Décodeur, vous avez toute l’habileté requise pour analyser sa baseline puis détecter le gestes barrières et exploiter parfaitement les Proxémies de Hall pour atteindre votre objectif. Ca vous parlera, à vous Décodeur, quand vous la verrez jouer avec son pendentif, enlever son sac de ses jambes ou encore ce fameux POP de l’oeil…

Grâce à ce décodage des gestes, vous pourrez mieux analyser la situation, évaluer de manière plus objective où vous en êtes dans le jeu et vous y adapter pour faire croître vos chances de succès.

L’important est de ne pas toujours essayer d’avancer contre vents et marées, en sondant la gestuelle de votre cible, vous serez parfois amené à reculer (changer de conversation,…) ou à vous arrêter pour qu’elle puisse reprendre confiance. Vous le savez, aller trop vite est souvent synonyme d’échec alors faites confiance aux indices non-verbaux et surfez sur les vagues de la séduction plutôt que d’essayer de les traverser…

Savoir décoder les gestes pour détecter les mensonges

Je ne pouvais pas ne pas en parler puisqu’il représente votre principal besoin quand vous commencez votre apprentissage.

Même si il n’y a pas de méthode miracle, il existe néanmoins plusieurs gestes symptomatiques du mensonge.

De manière générale, vous remarquerez une brisure dans la ligne de référence, mais voici deux indicateurs relativement fiables que vous pourrez identifier facilement:

  • L’absence d’illustrateurs: Naturellement, pendant une conversation, les mains viennent en soutien de notre parole pour la confirmer. Elles ont pour mission de donner du volume au contenu qui est exposé. Le mensonge « gèle » cette utilisation des mains si bien que vous verrez la fréquence des gestes diminuer voire disparaître.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

  • La fausse surprise: La surprise se caractérise par le haussement des sourcils et l’ouverture de la bouche. Mais la surprise est surtout un phénomène très bref. Il n’est donc pas normal d’observer une microexpression de surprise qui durerait plus d’une seconde. Si c’est le cas, dite-vous que votre interlocuteur n’est pas si surpris que ça 😉

Comment réagir face à un mensonge ?

En tant que Décodeur, votre avantage est de le détecter « en live » et, encore une fois, de l’avoir conscientisé. La où d’autres se diront simplement: « ça me paraît bizarre son histoire… », vous serez capable de mettre le doigt sur la raison de votre ressenti.

A partir de là, à vous de voir, soit vous passez ce mensonge au bleu parce qu’il ne vaut pas le coup d’être analysé, soit il mérite d’être disséqué et vous reviendrez insister sur les points où le non-verbal n’était pas cohérent.

Savoir décoder les gestes pour améliorer sa prestation d’orateur

Cet avantage est un peu en lien avec le premier…

C’est pour gagner cet avantage que j’ai décidé d’apprendre le langage non-verbal. J’avais l’intention de me lancer dans la formation en entreprise et je ressentais le besoin de mieux utiliser le non-verbal comme support à ma communication.

La différence, ici, est que nous pouvons préparer notre intervention. Il ne vous viendrait probablement pas à l’esprit de vous lancer dans une conférence totalement improvisée alors qu’il vous était loisible de préparer votre texte et de le répéter à l’avance…

Pourquoi n’en serait-il pas pareil avec votre langage non-verbal ?

Au début je me disais que ça ne servait à rien car l’émotion balaierait la raison pendant ma prestation et que j’exécuterais quand même de gestes involontairement.

Et c’est vrai !

Jusqu’au jour où …Plutôt que de répéter devant un miroir où l’on réfléchit finalement surtout à ce que l’on dit et seulement un peu son langage corporel, j’ai décidé de m’enregistrer (en vidéo) pendant mes répétitions…

J’ai donc eu l’occasion de décoder mes propres gestes.

Depuis de ce moment là, j’ai littéralement découvert une nouvelle dimension de mon discours. Il m’arrive maintenant souvent de revoir la vidéo sans le son juste pour analyser ma prestation gestuelle.

A partir de là, je sais à quels passages mon non-verbal est moins convainquant et ma posture générale. Et je peux y remédier parce que quand viendront dans mon intervention les moments identifiés, mon cerveau me rappelle « attention, on arrive au moment où… Il faut que tu fasses … ». Et ma communication en public est devenue infiniment plus efficace.

Savoir décoder les gestes: la conclusion

Je ne peux pas, dans cet article, énoncer tous les avantages de maîtriser le décodage de la gestuelle tant ils sont nombreux, mais nous avons vu 2 choses:

  • Vous pouvez tirer avantage à décoder les gestes des autres
  • Il y a aussi des avantages à décoder votre propre attitude

De la même manière, on peut se rendre compte que dans tous les cas, que nous parlions de mensonge, de séduction ou de la prestation d’un conférencier, l’étude du comportement mènera à établir un diagnostic de la situation pour ensuite choisir de s’adapter (ou pas).

A vous de jouer !

Et vous, pourquoi vous intéressez-vous au décodage des gestes ? Est-ce pour un des avantages que j’ai cités ci-dessus, ou un autre que je n’ai pas mentionné ? Dite-le moi dans les commentaires.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Envie de vous exprimer ?